Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Jérôme Edou explique comment Huwans a débauché les guides de Base Camp Trek

Jérôme Edou explique comment Huwans a débauché les guides de Base Camp Trek

Rédigé le 27/02/2015 - Lu 5452 fois

J’ai rencontré Jérôme Edou, Directeur de Base camp Trek, en 2012 au Népal à l’occasion d’un reportage sur le Tour du Manaslu alors qu’il était encore réceptif d’Huwans clubaventure. Il est entré en contact avec I-Trekkings pour nous faire savoir qu’Huwans venait de mettre fin à 25 ans de collaboration d’une manière qu’il qualifie de déshonorante.

J’ai fait le choix d’interviewer Jérôme sur le sujet pour qu’il nous fasse l’écho de la situation.

Jérôme, peux-tu nous présenter l'agence en revenant sur ses origines ?

Base Camp Trek est une agence francophone créée en 2002 à Katmandou entre deux partenaires, Rashmi Tamot, jeune femme népalaise ayant habité 5 ans en France et Jérôme Edou français résident permanent au Népal depuis plus de 25 ans.

Spécialisée sur les voyages d'aventure, nature, trekking et découverte dans tous les Himalayas, l'agence est reconnue pour la qualité de ses guides francophones, culturels, pour les trekkings et les expéditions.

Après une formation linguistique de base à l'Alliance française pour la plupart, ils sont formés en interne par l'agence sur toutes les techniques d'accompagnement : sécurité, premiers soins et mal d'altitude, gestion de groupe et gestion de crise, etc.

Quelles sont les grandes zones de trekking vendues par Base Camp Trek ?

Base Camp Trek organise des treks dans tout l'arc himalayen, du Ladakh au Bhoutan, au Tibet et au Népal.

Notre vraie passion est l'exploration et la création de nouveaux itinéraires comme le Pays Chamane dans la région de Rukum cette année. De plus, étant moi-même chercheur bouddhiste et tibétologue, l'agence est très fortement spécialisée sur le Tibet et les zones de culture tibétaine. Nous avons d'ailleurs formés des guides tibétains francophones au Tibet.

Une autre spécialité de Base Camp Trek, ce sont les treks à thème, notamment trekking et méditation, yoga, taichi ou peinture par exemple.

Tu étais aussi le réceptif d'Huwans...

Depuis 25 ans, bien avant la création de Base Camp Trek, j'ai été le correspondant de Club Aventure pour les régions himalayennes. Nous avons toujours travaillé en toute confiance, et en parfaite transparence avec les équipes de Club Aventure et nous avons un taux de satisfaction des clients que Club nous a confié ces dernières années de plus de 95 %. Du fait de ce lien privilégié, nous avons dû renoncer à d'autres propositions de collaboration venant d'autres tours opérateurs français.

En toute transparence, nous avons envoyé certains de nos meilleurs guides en France à la demande de Club, sorte de reconnaissance de la qualité de leur travail et selon Club, pour « des séminaires d'échanges rassemblant des guides du monde entier ».

De même, nous avons envoyé notre manager en visite de courtoisie à Club l'été dernier. Il en est revenu avec une proposition pour travailler en direct avec nos guides pour ouvrir un nouveaux réceptif pour Club Aventure, rebaptisé depuis Huwans. Il a encore travaillé 6 mois chez nous sans nous en informer et Monsieur de Rohan Chabot, directeur de Huwans, est même venu en catimini, comme un voleur, au Népal pour préparer son larcin...

La rupture nous a été signifiée par un coup de téléphone nous assurant que ce n'était pas Huwans qui avait sollicité nos guides, ce qui est faux comme le prouve un email que nous avons reçu de nos guides : « C’est Huwans qui nous a fait la proposition. Si on refusait, il aurait proposé à quelqu'un d’autre » (sic)

Aujourd'hui Huwans et ses nouveaux partenaires locaux sont entrain de débaucher les autres guides de Base Camp Trek, ce qui est bien sûr plus facile que d'en former soi-même. Il n'est pas difficile d'imaginer dans quel état se trouvent aujourd’hui toutes les équipes de Base Camp Trek et leurs familles qui se retrouvent face à des cas de conscience et qui sont forcés de se trahir eux-mêmes.
Voici donc la méthode Huwans qui se targue « d'avoir racheté la moitié de ses réceptifs », méthode déjà employée au Maroc, en Egypte et ailleurs, et qui serait sans doute passible des tribunaux en France.

Comment va se passer la suite ?

Nous ne demandions ni merci, ni reconnaissance, juste un peu plus de décence, oserai-je dire d’humanité, venant d’une société rebaptisée Huwans. Ça ne s’invente pas. Mais ce « Huwans » est bien l’opposé de « Humains » et les belles montagnes de l’ancien logo de Club Aventure pointent aujourd’hui vers le bas : tout un symbole.

Base Camp Trek va survivre, nos clients et les agences avec lesquels nous travaillons nous sont fidèles car la qualité de nos prestations est reconnues. Mais cette méthode Huwans déshonore la marque, ses collaborateurs et surtout ses clients.

-- //--


Dans un marché du tourisme d’aventure de plus en plus concurrentiel, les relations avec les réceptifs peuvent devenir tendues. Ce type de mésaventure pourrait hélas à nouveau se reproduire. Il paraît bien loin le temps des relations commerciales basées sur des liens de confiance voire même d’amitié. Comment pourrait-il en être autrement face à une société dogmatisée par la recherche du profit.

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Grégory Rohart Photographies
Summits année : 983 | Summits mois : 15 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...