Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/GR59 : un trait d'union entre les Vosges et les Alpes

GR59 : un trait d'union entre les Vosges et les Alpes

Rédigé le 06/07/2015 - Lu 4487 fois

En France, certains GR ont tellement la cote qu'ils font de l'ombre à leurs petits cousins. Il y a comme un hold-up d'audience dès lors qu'on se met à évoquer quelques numéros célèbres : 20, 10, 70, 65 mais également aussi le 5. Le quinté dans le désordre des plus fameux chemins de grande randonnée de métropole tend à faire oublier l'existence des autres. Au point que même certains grands marcheurs feignent à peine la surprise quand on leur dit que le monde de l'itinérance ne se limite pas qu'à ces cinq là. Sur la route menant aux Alpes, on a eu ainsi envie de vous parler du numéro 59 sur I-Trekkings.

Le numéro complémentaire est le 59

59. Rien à voir avec le département du Nord. Notre GR est une variante possible du GR5, dans sa partie supérieure. Entendez celle qui précède les Alpes. On est en pleine Franche-Comté et, après avoir quitté le Ballon d'Alsace, au coeur du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, deux scénarios s'offrent alors au randonneur. Poursuivre par le GR5 et la crête frontière du massif jurassien, ou bien s'engager plus à l'ouest, selon une ligne reliant Montbéliard à Lons-le-Saunier, pour explorer en profondeur les départements du Doubs, puis du Jura.

Un GR qui se veut avant tout culturel

Montagneux d'aspect mais flirtant avec le visage bucolique de cette partie de la Franche-Comté, le GR59 s'octroie de belles incursions dans le patrimoine de la région, notamment grâce à la visite de Besançon, sa capitale, qu'il atteint après avoir emprunté les crêtes de la vallée du Doubs. Dominée par sa Citadelle, inscrite au patrimoine mondiale de l'Unesco, ainsi que par les autres fortifications érigées par Vauban, la cité dispose de nombreux musées et sites incontournables : site, parc zoologique et musées de la Citadelle, musée du temps, horloge astronomique, vieille ville...

Un chapelet de villes fameuses à découvrir

Au sud de Besançon, le parcours atteint le Jura et permet de découvrir Salins-Les-Bains, ville thermale, ses salines, ses points de vue depuis le Mont Poupet ou via la variante GR 59A, de visiter la célèbre Saline Royale d'Arc-et-Senans, chef-d’œuvre de Claude Nicolas Ledoux, patrimoine mondial de l'Unesco (tout comme Salins), de traverser la forêt de Chaux, 2ème plus grande forêt de feuillus de France, et d'atteindre Dole, ancienne capitale franc-comtoise et cité de Pasteur.

Un périple de 384 km

Au sud de Salins, le GR traverse ensuite le vignoble jurassien, Arbois, Poligny, avant de traverser deux des plus beaux villages de France, Château-Châlon et son célèbre vin jaune, et Baume-les-Messieurs, impressionnant cirque rocheux avec une abbaye et une grotte. Le marcheur rejoint finalement Lons le Saunier au terme d'une itinérance de près de 400 kilomètres ! Avec ce GR59, la Franche-Comté et le massif du Jura asseoient leur réputation de terres de randonnée avec lesquelles il faut aujourd'hui compter. Dès mercredi, Grégory vous en fera d'ailleurs découvrir d'autres facettes en explorant les Chemins de la Contrebande. A suivre sur le réseau I-Trekkings avec le #contrebande.

Plus d'infos : site du Comité Touristique Régional de Franche-Comté

solomonkane

David Genestal
Administrateur
Envoyer un mail
David Genestal
Summits année : 240 | Summits mois : 0 | Summits total : 2064
     > Classement des I-Trekkeurs
A force de voir gamin des grands avec des gros sacs, le moment est forcément arrivé où j'ai eu envie de faire comme eux. De randos à la journée en trek de plusieurs jours, je finis par tenter l'expérience des treks au long cours : traversée des Pyrénées (2002)...