Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Partez au Népal sur un trek d’exploration par les hauts plateaux du Langtang

Partez au Népal sur un trek d’exploration par les hauts plateaux du Langtang

Rédigé le 27/02/2017 - Lu 1388 fois

NepaTrek, agence de trek népalaise gérée par Benoit Perraud, organise du 19 novembre au 11 décembre 2017 un trek d’exploration exceptionnel de 18 jours par les hauts plateaux du Langtang. Exceptionnel car aucune agence ne propose cet itinéraire, y compris au Népal ; d’exploration car de nombreux imprévus peuvent survenir.
Un projet soutenu par I-Trekkings et il ne serait pas impossible qu’on réalise le trek.

Si tu es un très bon marcheur et que tu as l’âme d’un pionnier, lis mes questions et les réponses de Benoit sur ce trek au Langtang.

Trek d'exploration par Hauts plateaux du Langtang

Pourquoi proposer ce trek ?

Il y a 2 raisons :

La première, pour remettre le Langtang à sa place de 3ème secteur de trek du Népal et le revalorisant. Depuis le tremblement de terre d'avril 2015, Nepatrek agît activement pour tenter d'aider un maximum les populations du Langtang. Nepatrek est au fait de la réalité du terrain, amoureuse de cette région et sensible à son avenir qui prendra du temps à aller dans le bon sens sans un coup de pouce de notre part. Une bonne pub est très facile à salir, mais une mauvaise pub est très compliquée à effacer. C'est ce qu'on veut tenter. 2 ans après, la région s'est bien sûr relevée, reconstruite, sécurisée, mais de nombreux villages sont encore meurtris (Thulo Syabru, Thuman, Langtang, notamment) et la région souffre d'un manque encore de touristes en raison d'une mauvaise réputation sismique et surtout je pense à cause des guides de voyage (Lonely Planet et Routard pour ne pas les citer) qui ont décidé de boycotter la région depuis le séisme sans même y être retournés et constaté de leur yeux la situation réelle.

La deuxième raison est pour proposer une nouvelle offre en trek et surtout des itinéraires logiques et d'intérêt. Le trek du Langtang est très intéressant, mais il se résume en un aller retour en fond de vallée. Le trek de Gosaikunda est très beau, mais court et la partie Helambu manque beaucoup d'intérêt depuis l'arrivée de la route sur les hauteurs. Et si on veut faire les deux treks sur le même itinéraire, il faut soit faire l'aller retour au Langtang et basculer côté Gosaikund, soit monter au Langtang, basculer en Helambu par le Ganja La puis remonter sur Gosaikunda.
Ces deux options sont bien sûr intéressantes et reconnues, mais d'une part je trouve que la section Helambu est maintenant inintéressante et on passe beaucoup de temps en fond de vallée sans finalement voir tant de montagnes.

Notre but est donc de créer un trek par les hauteurs afin de proposer un itinéraire plus sportif pour les gens en quête de paysages Himalayens grandioses et surtout ouvrir un itinéraire logique reliant les deux secteurs clés de la région en une boucle. Pour la première fois dans le Langtang, un chemin sera ouvert alternant crêtes, hauts plateaux, nuits au bord de lacs et 3 cols à plus de 4900m. C'est un autre Langtang que nous voulons présenter, un Langtang qui a la capacité de rivaliser avec ses grands frères des Annapurnas et de l'Everest au niveau des paysages de haute montagne, mais dans une zone très sauvage où le tourisme n'a pas dénaturé le milieu.
De plus, le point de départ du trek sera à proximité de Trishuli, dans une vallée peuplée mais totalement dépourvue de tourisme, présentant un haut intérêt culturel.

En quoi est-ce un trek exceptionnel ?

Je risque de me répéter, mais si ce trek est viable, alors ce sera un événement pour le Langtang qui proposera ainsi une offre très intéressante à une nouvelle cible : les trekkeurs en quête d'espaces sauvages de niveau plutôt sportif.

De plus, au Népal, la plupart des régions sauvages comme celle proposée ici nécessitent des permis spéciaux souvent très chers (Dolpo, Mustang, Kangchenjunga, Naar Phu, Manaslu, Tsum Valley...), ce n'est pas le cas de ce trek qui ne nécessite que le droit d'entrée dans le parc national et la TIMS (soit 45 $ par personne seulement).

Et le programme que nous proposons est d'une richesse incroyable en tous points de vue : Intérêt culturel, villages agricoles traditionnels, belles terrasses, lacs, paysages minéraux et glaciaires, franchissement de cols, ascension de petits sommets avec vue, passages en crête, hauts plateaux, torrents... tout y sera réuni sur un trek de 18 jours.

Le Langtang ne proposait pas ce genre de trek jusqu'à notre projet. Si demain l'itinéraire se trouvait être viable, alors ce serait une nouvelle région qui s'ouvrirait au trek (celle de Nuwakot / Trishuli), très certainement un des plus beaux itinéraires du Népal qui serait réalisable à seulement 4 heures de Jeep de Kathmandu et aussi une nouvelle alternative à la vallée de Syabru Besi qui d'année en année perd de son intérêt en raison de la route qui s'y développe, sans compter les centrales hydroélectriques et va et viens de camions qui ne donnent pas l'impression d'être dans un parc national.

A qui s'adresse t-il ?

Pour le projet de novembre, qui n'est pour l'instant qu'une expédition de reconnaissance plus qu'un trek, la clientèle visée est le trekkeur passionné qui fait beaucoup de marches en montagnes. Idéalement, il a déjà fait du trek au Népal aux alentours de 5000m, sinon il doit être trekkeur régulier, n'ayant pas peur des conditions extrêmes (froid, camping parfois dans la neige, isolement, marches pouvant parfois être supérieures à 8h par jour, absence de sentier pendant 6 jours...). Chaque participant doit venir en connaissance de cause et doit se plier à s'adapter aux conditions locales pouvant parfois nous détourner du programme initial, voire, cas extrême, devoir avorter le projet en raison des conditions naturelles non adaptées.
Demain, ce trek pourrait être destiné à une clientèle un peu plus ouverte. D'après nos recherches effectuées, le programme n'a pas l'air si difficile. Une fois le sentier balisé (nous allons le faire lors de notre passage), il pourra s'adresser à tout bon marcheur d'expérience recherchant un trek en mode aventure (sous tente).

Autre point important mentionné partiellement ci-dessus : Toute une équipe Népalaise sera également de la partie. En plus du groupe de trekkeurs qui n'excédera pas 8 personnes, cette expédition sera aussi l'occasion de former des guides pour le futur. Ainsi, il devrait y avoir 1 guide de haute montagne (6 fois Everest Summiter) pour nous sécuriser en cas de passages délicats, 2 à 3 guides de trek de l'agence natifs de la région connaissant déjà partiellement l'itinéraire, une équipe de cuisiniers et une caravane de porteurs (environ 20) pour la logistique. C'est donc une caravane d'environ 40 personnes qui s'apprête à réaliser ce projet !

Nous emporterons avec nous un gps professionnel de haute montagne pour placer des balises gps et ainsi pouvoir précisément cartographier l'itinéraire (nous espérons éditer une carte avec l'Himalayan Map House, encore au stade de projet mais ça devrait être validé sans souci).
Et nous aurons également tout un équipement de photographie et vidéo pour créer des supports média (conférences de présentation, vidéo publicitaire...).

Les infos pratiques

  • Dates du séjour : 19 novembre au 11 décembre 2017
  • Nombre de jours de trek : 18
  • Prix : à partir de 1390 €
  • Plus d’infos sur le site de NepaTrek

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Grégory Rohart Photographies
Summits année : 685 | Summits mois : 70 | Summits total : 10942
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...
 


Articles de l'univers Voyage

Sanctuaire des Annapurnas
Carnet d’un trekking de 7 jours menant au Camp de base de l’Annapurna au cœur du sanctuaire des Annapurnas, véritables chapelets de sommets enneigés de 6000 à 8...

Trekking de l'Helambu et du Langtang
Carnet d'un trekking au Népal d’une quinzaine de jours dans la région de l’Hélambu et du Langtang, riche en cultures en terrasse et en villages d'ethnies différ...

Camp de base de l'Everest
Fin mars 2004, je suis parti à destination du Népal pour un mois, afin d'y effectuer mon trek. J'ai fait l'ascension de l'Everest jusqu'à son Camp de Base à 538...

Mustang : à pied au royaume interdit
Carnet d’un trekking de 15 jours au Mustang dans le nord du Népal à la frontière du Tibet. Longtemps interdit aux étrangers, le Mustang s’ouvre peu à peu aux vo...

Tour du Manaslu
Trekking de 13 jours chez l’habitant et en lodge sur le Tour du Manaslu, incontestablement l’un des plus beaux treks du Népal. Depuis le village de Baluwa, nous...

Langtang, Gosainkund et Helambu
Carnet d'un trekking de deux semaines dans les régions du Langtang et d'Helambu que nous joignons par les lacs sacrés de Gosainkund, lieu de pèlerinage hindou. ...