Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Patagonia affiche son empreinte écologique

Patagonia affiche son empreinte écologique

Rédigé le 08/04/2008 - Lu 2443 fois
Pionnier de l’éco-design et de l’engagement environnemental, Patagonia mesure l’impact social et environnemental de ses produits et affiche les résultats détaillés sur le web.

Sur le site patagonia.com et ses Chroniques Empreinte écologique, un site web interactif, Patagonia révèle au consommateur, en toute transparence, les côtés positifs et négatifs de la production textile pour 5 de ses produits les plus vendus et représentatifs des matières utilisées: énergie nécessaire à la fabrication et au transport du produit, déchets générés et émission de CO2. Sur un planisphère, les étapes du cycle de vie du produit sont mises en évidence.

Par exemple, la veste « Eco Rain Shell » est fabriquée au Vietnam, vendue aux Etats-Unis et en Europe, et recyclée au Japon. La production et le transport de chaque veste émettent environ 7 kilos de CO2 et consomment environ 18 kWh d’électricité.

« Nous ne voulons pas nous complaire et rester sur nos acquis. Nous devons examiner constamment et à la loupe les procédés que nous utilisons, afin de nous améliorer et réduire notre impact environnemental, explique Casey Sheahan, président et CEO de Patagonia. Les Chroniques Empreinte écologique nous permettent de le faire publiquement et de faire part de nos progrès. » En effet, 5 nouveaux produits seront rajoutés chaque saison (prochaine mise à jour pour le Jour de la Terre, le 22 avril 2008).

Selon Jill Dumain, Directrice des Programmes environnementaux de Patagonia, « les recherches et calculs effectués lors du développement de ce site web ont influencé directement des prises de décisions chez Patagonia. Par exemple, nous nous sommes rendu compte que l’énergie consommée dans le transport ne représentait que 1% de l’énergie totale consommée. Si nous avions suivi instinctivement ce qui se dit au sujet de l’impact des transports, nous aurions fait l’erreur de concentrer nos efforts sur la réduction des distances d’approvisionnement. Cela aurait évidemment eu un impact financier, logistique et peut être même sur la qualité, tout cela pour réduire notre consommation d’énergie de moins de 1%. A contrario, nous concentrons nos efforts sur les points qui méritent notre attention – là où nous pouvons vraiment faire une différence significative, au sein même des processus industriels. »

« Depuis le temps que nous sommes dans le monde des affaires, nous savons que si nous trouvons un moyen de réduire notre impact, d’autres entreprises nous suivront” précise Casey Sheahan. Nous prenons le risque de donner des chiffres qui ne laissent pas le consommateur indifférent. Même si les résultats obtenus sont effrayants, nous faisons confiance au consommateur pour apprécier l’honnêteté des fabricants qui les publient, et pour prendre conscience de l’impact non anodin de leur mode de consommation. »
Le débat avec les consommateurs qui se sentent concernés par l’environnement est encouragé grâce à un lien direct pour réagir et poser des questions à l’équipe Patagonia.

Ces chroniques comprennent plus de 35 interviews filmées et des diaporamas avec les ouvriers, les agriculteurs, les chefs d’entreprises, les designers et les auditeurs externes, permettant d’avoir une vision globale et complète de la réalité de ce qu’est la vie d’un produit textile, de sa conception à sa fin.

NB : Ce site interactif n’est pour l’instant disponible qu’en anglais (« Footprint chronicles ») mais la version française sera disponible fin mai 2008. Les calculs ont été faits en tenant compte d’une consommation Nord-Américaine, néanmoins très représentative de l’impact global.


A propos de Patagonia

Patagonia (CA $280 millions), fabricant de vêtements de sports de plein air, dont la maison mère est en Californie, est mondialement reconnu pour son innovation produit et son engagement environnemental. La société reverse annuellement 1% de son chiffre d'affaires à des associations. Le critère environnemental est intégré dès la conception des produits : depuis 1996, Patagonia n'utilise que du coton biologique dans ses vêtements en coton, utilise des matières recyclées dans 1/3 de ses produits et peut recycler 40% de ses produits textile, utilisant la matière première pour faire de nouveaux vêtements.

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Grégory Rohart Photographies
Summits année : 983 | Summits mois : 15 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...