Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Paraguay : un Indien isolé meurt après son premier contact avec le monde extérieur

Paraguay : un Indien isolé meurt après son premier contact avec le monde extérieur

Rédigé le 09/05/2008 - Lu 1588 fois
Un Indien paraguayen qui avait vécu sans contact avec le monde extérieur jusqu'en 1998, vient de mourir de la tuberculose.

Le destin de Parojnai, un Indien ayoreo-totobiegosode, a basculé en 1998 lorsque la déforestation massive du Chaco l'a forcé, avec sa femme et leurs enfants, à entrer en contact avec le monde extérieur. Ils venaient de passer plusieurs années à fuir les bulldozers qui détruisaient leur forêt.

Parojnai avait expliqué à Jony Mazower, chargé de campagne de Survival, "Nous fuyions d'un endroit à l’autre pour échapper au bulldozer, c’était comme s’il nous suivait. J'ai dû abandonner mes affaires, mon arc, mes flèches, pour courir plus vite... Nous pensions que le bulldozer avait découvert notre jardin et qu’il venait manger nos fruits – et nous dévorer aussi".

Parojnai et sa famille ont finalement approché le conducteur d'un bulldozer. Ils se sont rendus dans sa maison, l'ont salué et lui ont dit dans leur langue : "N'aie pas peur de nous, nous sommes de bonnes gens". Bien que terrifié, l’homme leur a donné de la nourriture et de l'eau, puis il a tendu son maillot de foot à la femme de Parojnai.

"Quand j'ai rencontré Parojnai pour la première fois, il était déjà très malade. Mais j'ai vu des photos prises de lui le jour suivant son premier contact et il semblait alors alerte et en parfaite santé", rapporte Jony Mazower qui a rencontré Parojnai et sa famille en 2003 et en 2007.

"Pour moi, a déclaré Jony Mazower, le destin de Parojnai symbolise celui des Indiens d’Amérique depuis l’arrivée de Christophe Colomb. La spoliation de son territoire lui a fait perdre son indépendance et le contact avec le monde extérieur l'a rendu malade et l'a finalement tué.
La tragédie qu’ont vécue les premiers peuples d’Amérique il y a 500 ans se répète de nos jours avec ces Indiens, qui sont parmi les derniers peuples isolés au monde."

Parojnai ne connaissait pas son âge, mais il devait avoir une cinquantaine d’années.

Pour en savoir plus sur les Ayoreo : http://www.survivalfrance.org/peuples/ayoreo

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Grégory Rohart Photographies
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...