Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Une traversée de l’Inde à pied, en guise de voyage de noce par Amandine Chapuis & Éric Chapuis

Une traversée de l’Inde à pied, en guise de voyage de noce par Amandine Chapuis & Éric Chapuis

Rédigé le 13/11/2008 - Lu 3848 fois

« Une traversée de l’Inde à pied, en guise de voyage de noces » par Amandine Chapuis & Éric Chapuis
Conférence « Regards de voyageurs » organisée par Transboréal et Aventure du bout du monde

jeudi 20 novembre 2008 à 20 heures 30
FIAP (salle Bruxelles) – 30, rue Cabanis – 75014 Paris
Entrée : 6 € (4 € pour les membres d’ABM ou du club Instants Nature)

Jeunes mariés, Amandine et Éric Chapuis s’offrent un voyage de noces d’un an, pour vivre pleinement leur engagement sans confort ni artifice. Pour cela, ils choisissent l’Inde, qu’ils souhaitent traverser pas à pas, de part en part, du sud au nord. Mais le sens de leur marche, ils le trouvent dans les rencontres, le long du chemin. De simples sourires en plus longues confidences échangées le temps d’un thé, d’un repas ou d’une nuit, ils pénètrent au cœur de l’Inde. Dans toute sa diversité. La route les conduit aussi bien chez le propriétaire d’une vaste exploitation de thé que dans le modeste logis d’ouvriers agricoles, dans un hameau d’intouchables cerné de dunes, auprès de femmes prisonnières de la tradition, chez un jeune couple libéré ou encore à l’abri d’une mission chrétienne, d’un campement de réfugiés tibétains, ou d’un village où hindous et musulmans vivent en paix malgré les tensions qui agitent les villes voisines.

Il faut huit mois de marche à Amandine et Éric Chapuis pour traverser les plaines du Tamil Nadu, gravir les Ghâts occidentaux du Kerala, longer la côte du Karnataka jusqu’à Goa, avant qu’ils ne s’enfoncent dans les terres du Maharastra, contournent la conurbation de Mumbai, poursuivent dans le Gujarat, puis sur les terres arides du Rajasthan, et ne retrouvent enfin les rizières du Punjab pour finir par l’ascension de cols à 5 000 mètres d’altitude dans l’Himachal Pradesh. C’est là, après avoir flirté avec les cieux, qu’ils s’arrêtent. De peur que leur aventure humaine se transforme en défi sportif ou en lutte contre la nature, l’Himalaya et sa mousson.

N’ont-ils pas déjà trouvé ce qu’ils étaient venus chercher ? Ces 4 400 kilomètres à pied leur ont offert plus de rencontres que leur jeune vie ne leur en avait proposé jusqu’alors. Cette marche leur a permis de mettre des visages derrière une population, souvent présentée d’un seul bloc, pourtant aussi diverse que nombreuse ! Ils ont aussi rencontré une multitude de divinités, observé la ferveur et la sagesse tout comme le scepticisme et la déraison, et, surtout, ils ont développé une foi en la nature humaine.

En savoir plus : www.transboreal.fr

Transboréal, la maison d’édition des voyageurs au long cours.
Aventure du bout du monde, association qui réunit 4 000 passionnés de voyages et d’aventure.

Prochaines conférences :

4 décembre 2008 : Portraits de femmes russes, par Valérie François & Géraldine Bérard
18 décembre 2008 : En Haute-Asie dans les pas de Nikolaï Prjevalski, par Jacqueline Ripart

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Grégory Rohart Photographies
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...