Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Retour du Tourisme en Mauritanie ?

Retour du Tourisme en Mauritanie ?

Rédigé le 19/12/2008 - Lu 3890 fois

Depuis les attentats d'Aleg en décembre 2007, le tourisme en Mauritanie est en berne. Trois vols desservaient Atar l'an passé, deux affrétés par Point Afrique et un par Voyageurs du Monde. Tous sont annulés et remplacés par un seul vol hebdomadaire affrété par la Somasert, filiale touristique de la compagnie minière d'état.

Point-Afrique a longuement été critiquée en Mauritanie et dans le milieu du tourisme hexagonal après avoir annulé ses vols de la saison hivernale vers l’Adrar. Elle a à de nombreuse reprises tenté d'expliquer son choix guidé par des raisons économiques. Reste que pour une agence de voyage dont le but est de désenclaver les zones sahariennes et sahéliennes, ça fait désordre. Fermons la parenthèse.

Il est désormais possible de se rendre dans le désert mauritanien par le vol Somasert via la compagnie aérienne française Transavia. Seul problème, les avions sont presque vides et les touristes quasiment absents de Mauritanie ! La Somasert a même été obligée d'annuler ses vols des 5, 12 et 19 décembre faute de passagers. Pourtant, l'Adrar est une destination sûre. D'ailleurs, aucun touriste n'a rencontré de problèmes de sécurité dans cette zone de la Mauritanie. Devant cet état de fait, il fallait agir...

Aujourd’hui, après une réunion de travail qui a eu lieu en présence du Ministre du tourisme mauritanien, d’Yves Godeau, représentant l’association ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), et des représentants de Point-Afrique et La Balaguère, Point-Afrique s’est engagé à prendre un quota de places sur les vols de son concurrent mauritanien les 13, 20 et 27 février prochains et à les vendre à prix coutants. Cet engagement permet d'assurer ces vols qui autrement auraient été purement et simplement annulés. Par ailleurs, Yves Godeau s'est engagé à promouvoir la destination par le bais du réseau d'agence ATR (Allibert, Club Aventure, Terres d'Aventure, Atalante...). Objectif : redynamiser la destination !

Espérons que ces décisions débouchent sur un développement du tourisme en Mauritanie. Il en a bien besoin !

Lire sur le même sujet : Le tourisme redémarre en Mauritanie.
 

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Grégory Rohart Photographies
Summits année : 968 | Summits mois : 0 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...
Ce pays plus de deux fois plus grand que la France, peuplé de 3 millions d’habitants, à cheval sur le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest, porte en lui les valeurs de l’accueil et du partage, celles d’un Islam tolérant et ouvert.
Nous devons donc dire et redire qu’il n’y a pas de problème de sécurité dans l’Adrar ; actuellement les autorités préfèrent que les touristes restent à l’ouest de Wadane, ce qui était déjà le cas de plus de 90% des touristes venant dans la région. Je suis allé en novembre dernier à la rencontre de nos partenaires, qui tous attendent notre retour. Ceux qui possèdent des troupeaux (chameaux et/ou chèvres) souffraient un peu moins que ceux qui n’ont rien ou seulement quelques arpents de terre. La saison des pluies (août – octobre) a été excellente, et de nombreuses cuvettes inondées ont été mises en culture ; le mil, les haricots et les pastèque blanches devraient améliorer l’ordinaire pour quelques mois. Les plateaux sont déjà bien fournis en pâturage, et les dunes vont, par secteurs, se couvrent de magnifiques tapis vert printemps. La floraison sera aussi riche et variée que les nombreux oiseaux qui remontent des confins du sud du Sahara lors de ces occasions.
Nous souhaitons de plus que chacun sache, y compris les opérateurs touristiques, que l’on peut aller en Mauritanie sans dépendre du charter sur Atar, et que des milliers de randonneurs se sont rendus en Mauritanie avant la création de la ligne directe entre Paris et Atar ; il est vrai que les séjours de 8 jours n’existaient, et il est dommage que la Mauritanie ait depuis 1996 réduit son image touristique à la région de Chinguetti, soit une partie seulement de l’Adrar – sans parler des autres régions de Mauritanie.
Nous avons vu les conséquences de la dépendance des populations de l’Adrar à ce charter… L’absence d’activité conjuguée au renchérissement du prix des denrées de base depuis 2007 ont plongé dans le désarroi nombres de familles. Heureusement, la coopération espagnole a été, et reste, très active dans l’Adrar mauritanien.
Damien Parisse, accompagnateur Hommes et Montagnes, est rentré il y a quelques jours d’un long périple de 3 semaines, avec 12 clients fidèles, entre Chinguetti et l’Océan, par des paysages inconnus du tourisme.
N’hésitez pas à aller (re)découvrir ce pays magnifique, ce désert varié à l’infini, et ses équipes chamelières. Celles-ci sont parmi les dernières du Sahara à maintenir une vraie tradition de déplacements au long cours, et de connaissance profonde de ses environnements sahariens.
Pascal Lluch
 


Articles de l'univers Voyage

Amatlich et canyon de l'Adrar
Récit d'un trekking d'une semaine en Mauritanie : entre erg Amatlich et canyon de l'Adrar. D'une grande diversité, cette randonnée permet de découvrir des paysa...

Erg Amatlich
Carnet d'une randonnée chamelière d'une semaine dans l'erg Amatlich situé au sud ouest d'Atar. "Le monde est une rose, respire-la et passe-la à ton ami" dit un ...

Méharée de Chinguetti au Banc d’Arguin
Damien Parisse revient sur la première méharée réalisée entre Chinguetti, l'ancienne cité caravanière et le Banc d'Arguin, là où commence l'Atlantique, en Mauri...

Mauritanie: Point Afrique revient
Bravant le diktat du Quai-d’Orsay qui déconseille toujours la destination à ses ressortissants, le voyagiste Point Afrique a décidé de revenir en Mauritanie. So...

Randonnée des dunes de l'Adrar aux canyons du Tagant
Retour sur un voyage de 3 semaines en Mauritanie entre mer de sable, plateaux brûlés par le soleil et canyons vertigineux. Pour I-trekkings, Henri et Fanny évo...