Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Le Tourisme redémarre en Mauritanie

Le Tourisme redémarre en Mauritanie

Rédigé le 02/03/2009 - Lu 2448 fois

Crédit photo : Grégory RohartDepuis décembre 2007 et les attentats d'Aleg, le tourisme mauritanien était en berne. Dans une brève intitulée "Retour du tourisme en Mauritanie", I-Trekkings vous faisait l'écho d'une réunion entre l'office de tourisme mauritanien, Poin-Afrique et le collectif ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), regroupant les principales agences de voyage à pied. Aujourd'hui, cette rencontre semble porter ces fruits. Retour sur l'histoire du tourisme en Mauritanie...

Avant 1996 : Seuls quelques TO spécialistes des voyages d’aventure proposaient cette destination via Nouakchott (vols réguliers) à leurs clients passionnés de désert et faisaient partir quelques centaines de clients par an. Cependant, à partir de l’hiver 92/93, suite à la fermeture du tourisme dans la Sahara central algérien pour cause de risques terroristes, la destination Mauritanie a commencé à monter en puissance.

1996/97 : Point Afrique met en place 3 rotations (vacances scolaires) en charters directs sur Atar.

1997/98 : Fort de ce succès, Point Afrique persiste et propose un charter par semaine sur Atar pendant toute la saison touristique (octobre à avril).

2002/03 : Go Voyages propose lui aussi aux TO et aux individuels un vol charter sur Atar (180 places/semaine). Dans les années suivantes, on ira jusqu’ 3 vols/semaine soit 500 à 600 pax/semaine (10 000 à 12 000 pax/an) permettant de drainer 6 Millions d’Euros environ vers l’économie locale de l’Adrar.

Crédit photo : Grégory Rohart2007/08 : Attentat d’Aleg contre 4 touristes individuels français. La médiatisation très négative de cet évènement, entretenue par la position alarmiste du Ministère de Affaires Etrangères français entraîne l’annulation hyper médiatisée du rallye Paris/Dakar et signe l’arrêt brutal du tourisme dans cette région. Concernant les TO membres d’ATT (Association des Tour opérateurs Thématiques) ils ont fait partir 6 000 pax pendant la dernière saison « normale » (06/07) précédent l’hiver 07/08. Ils n’en feront partir que 600 cet hiver soit une chute de 90%. Alors que Point Afrique (y compris Acabao) en faisait partir 1 200 à la même période et seulement 80 cet hiver.

2008/09 : La Somasert (société nationale mauritanienne) tente de mettre en place une chaîne charter pour la saison. Point Afrique jette l’éponge. Seuls quelques rotations auront lieu avant que la Somasert elle-même n’interrompe ses vols faute de clients …

Décembre 08 : ATT/ATR et Point Afrique répondent à l’invitation de Mr le Ministre mauritanien du Tourisme pour envisager ensemble les possibilités de relance du tourisme en Mauritanie. Suite à cette visite et grâce à l’engagement de Point Afrique, un accord est trouvé avec la Somasert pour remettre en place 3 rotations pendant les vacances scolaires de Février alors que, de leur côté, les membres d’ATT/ATR s’engagent a réaliser une campagne de communication et de promotion afin de tenter de remplir ces avions. Succès : Les trois vols sont pleins !

Ce redémarrage ne sauve pas la saison touristique des structures touristiques mauritaniennes mais permet d'espérer une bonne saison 2009/2010.

A propos des chiffres : ils peuvent être différents de ceux publiés par le ministère du tourisme mauritanien. En effets, ils ne tiennent compte que des voyages à forfait vendus par les membres d’ATT plus Point Afrique (y compris Acabao). Ils ne tiennent pas compte d’autres TO pouvant programmer cette destination, des arrivées en vols secs et surtout des arrivées terrestres, en particulier par la frontière du nord.
 

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Grégory Rohart Photographies
Summits année : 983 | Summits mois : 15 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...