Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Tour des Baronnies de Buëch

Tour des Baronnies de Buëch

Rédigé le 30/03/2009 - Lu 3352 fois

Copyight B.Bodin - Hautes-Alpes 5 jours / 4 nuits / 4 jours de marche
Randonnée itinérante accompagnée d’un guide naturaliste

Ici les lignes des crêtes marquent la rupture entre 2 mondes : les pentes des forêts fraîches et moussues des Ubacs cèdent soudain leurs places aux garrigues parfumées. Les ambiances alpines et méditerranéennes se succèdent ainsi au fil des vallées sous les ciels purs du Sud Est.

Issu des fosses sous-marines du Jurassique puis chahuté par les diverses saisons géologiques, le relief des Baronnies fait partie des Baronnies du Sud. Ces sculptures sédimentaires s’éclatent en divers mouvements de crêtes, plateaux et falaises aux versants contrastés.

Les points forts

  • Le portage de bagages par des ânes de bat et cheval, pour un voyage plus léger
  • Les paysages contrastés des Préalpes du Sud : une région peu connue
  • L’encadrement par un guide naturaliste, qui témoignera de la riche diversité de biotopes
  • De l’itinérance accessible à tous
  • Un type d’hébergement différent par jour: en ferme, bivouac, chambre d’hôte, nuit en yourte...
  • Repas pique-nique avec produits locaux

Etape par étape…

Jour 1
Arrivée à la ferme de St Antoine

Jour 2
Les Gorges de Pommerol
De ces sources près de Montmorin à sa confluence avec l’Eygues à Rémuzat, l’Oule a su creuser son chemin dans les Baronnies septentrionales. Elle fut jadis l’une des limites entre deux autres territoires ; celui des papes d’Avignon et des ducs de Savoie (Dauphiné)., C’est dans ce couloir que nous jetons les premiers pas, de notre périple entre ripisylves et flancs de colline jusqu’au vallon escarpé qui nous mènera au col de Maréou d'où s’étendent les racines du St Roman, une crête acérée, baignée de soleil. Nous quittons le large chemin pour emprunter un sentier muletier dans ce vaste berceau accidenté où ce confrontent l’Adret du St Roman et les imposants ubacs des crêtes de Raton. Se mêlant à la trace du chemin, les pierriers embrassent des marnes boisées et moussues où les hêtres se mêlent aux chênes et pins sylvestres. Sur votre chemin, vous pourrez entendre les cris de l’aigle royal, du faucon pèlerin et du vautour, qui tournoient le long des falaises, et les observer à la jumelles.Pas à pas, nous parvenons jusqu’au tout petit col du Prieur où s’impose à nous un spectacle minéral unique. Des gorges au relief ruiniforme ou des pains de sucre et sculptures abyssales émergent de vastes pierriers. On aperçoit déjà les lignes du village de Pommerol, bâti sur une petite colline. Tout en bas, s’écoule le timide Pommerol courant chercher plus bas, l’Oule.
Nuitée à la Ferme table d’hôte,

Jour 3
Des Sentiers sylvestres aux crêtes de Raton
Les premiers rayons du matin viennent caresser les sentinelles de Pommerol. Du creux des gorges aux cimes du Raton, c’est le jour de l’ascension. Arrivés par les flancs Sud de ce berceau, nous basculerons progressivement vers les pentes arborées aux pieds des falaises de Raton. C’est résolument l’épisode forestier du périple. Ainsi aurons nous peut être la chance d’observer une nichée de Sabot de Vénus, des orchidées de nombreuses variétés, d’élégants lys martagon ou l’étrange aconit tue loup….
Des pentes du Fourchat à la hêtraie sapinière de Raton, nous entreverrons les Baronnies du Sud pour la première fois: le Mont Ventoux, s’offrant tel un phare, guide nos regards vers la méditerranée. A deux pas de la crête, une accueillante petite prairie bordée de hêtres et sapins nous prépare aux derniers pas vers le sommet. C’est là que nous établissons notre campement.
Bivouac à la belle étoile

Jour 4
Vers le sanctuaire des castors
Après un petit déjeuner copieux et l’observation du sauvage matinal, nous harnachons l’âne et le cheval. Nous dominons le Rosanais. Au nord Est de la vallée, tel un totem souverain trône le Risou, un rocher sédimentaire aux allures de volcan. Plus au Sud, un nouveau dessin de crêtes boisées ferme la vallée : la Clavelière et son Rocher Blanc, ultime étape du trek, se dessinent déjà en îlots de prairies suspendues. Chênes blancs, pins et genévriers, nous ouvrent des sentiers vers le cœur de la vallée. C’est là-bas, dans le creux des marnes, que l’Eygues, jeune de sa source propre, a su préserver quelques rivages verdoyants, où faucons hobereaux et hiboux moyens Dans le crépuscule des longs jours d’été, si le temps le permet, nous irons observer une famille de castors. Arbres rongés, barrages et empreintes nous permettront de dresser le portrait de l’animal avant de nous nicher silencieusement sur une berge à attendre sa venue.
Nuitée en Chambre d’hôte

Jour 5
La Tanière des Licornes
Après un bon petit déjeuner, nous nous mettons en chemin. Nous enjambons l’Eygues à l'Aubergerie par ce petit pont frontière entre les Hautes Alpes et la Drôme Provençale. Une série de haies et de bocages nous amènent vers les premières pentes marneuses. Nous profitons de ces décors nus pour aborder la géologie de la vallée. Une recherche de fossiles nous permettra de voyager à travers les âges pour mieux comprendre l’histoire de cette vallée des mers du passé au relief d’aujourd’hui.
Puis le chemin nous amène vers les ruines du château de Montferrand. Les prés fleuris de l’alouette, du tarier pâtre et de la pie grièche, cèdent leur place aux taillis puis à la forêt, refuge de la hulotte et du sanglier.Plus à l’Est on entend les sonnailles et bêlements des troupeaux de Roussieux. Une première ferme se dessine sur les bords d’un large col orné de tilleuls. Nous y voilà. Une dernière grimpette nous mène dans une prairie suspendue. Là, au pied d’un bouquet de frênes une Yourte confortable nous attend ; c’est le campement de la tanière des licornes (et de votre guide). Le repas s’annonce aux couleurs du chevrier. Dégustation de fromages sous toutes leurs formes en matière principale et pourquoi pas des petites grillades ou un tajine d’agneau en fonction des envies. Après cette dernière soirée sous les étoiles, les paisibles prairies nous offrent une nuit réparatrice dans la yourte ou à la belle.
Nuit en yourte

Jour 6
Dernier lever du soleil sur les Baronnies du Buëch
Petit dejeuner champêtre puis les nomades se dispersent bientôt vers leurs demeures respectives.

La randonnée

5 jours / 4 nuits - Rando itinérance accompagné d’un guide naturaliste
Hébergement en ferme, chambre d’hote, bivouac et nuit en refuge en pension complète. Portage des bagages par l’âne et le cheval, encadrement par un accompagnateur en montagne naturaliste.

A partir de 580€/pers. sur la base de 4 personnes

Informations et réservations :

Terres Oubliées
Tél : 04 92 49 64 12
www.terresoubliees.com

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Grégory Rohart Photographies
Summits année : 983 | Summits mois : 15 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...