Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Un hôtel touristique controversé des îles Andaman fermé par une décision de justice

Un hôtel touristique controversé des îles Andaman fermé par une décision de justice

Rédigé le 12/03/2010 - Lu 2882 fois

Peu de temps après la mort de la dernière représentante de la tribu bo dans les îles Andaman, un tribunal indien a décidé de protéger la tribu voisine des Jarawa en suspendant l’activité d'un complexe hôtelier touristique controversé.

La Cour suprême indienne a ordonné lundi à la compagnie Barefoot India de fermer son complexe hôtelier construit à proximité de la réserve des Jarawa, jusqu’à sa prochaine délibération.

Malgré les graves dangers auxquels sont exposés les Jarawa, Barefoot a contesté la légalité d'une ‘zone tampon’ créée autour de la réserve pour protéger les Jarawa du tourisme et autres activités commerciales. Le complexe touristique se situe en plein cœur de cette zone.

Cependant, la route qui traverse illégalement la réserve des Jarawa demeure une préoccupation majeure en amenant quotidiennement braconniers, touristes et autres étrangers à la région qui entrent directement en contact avec les Jarawa. Le gouvernement indien a ignoré la décision de la Cour suprême rendue en 2002 ordonnant la fermeture de la route.

La plupart des membres de la tribu bo, dont la dernière représentante s'est éteinte en janvier dernier, sont morts de maladies transmises par les colons britanniques au XIXe siècle. Les Jarawa, qui ont résisté au contact avec le monde extérieur jusqu'en 1998, ont très peu d'immunité contre les maladies exogènes et risquent d’être décimés par une épidémie.

La plupart des clients du complexe hôtelier de Barefoot s’y rendent en vols long-courriers. Des études récentes font ressortir qu'environ 20% des passagers aériens développent des rhumes et autres infections virales quelques jours après leur vol.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : "Personne ne voudrait voir les Jarawa subir le même sort que la tribu de Boa Sr. La récente décision de la Cour visant à suspendre les activités de Barefoot est une mesure positive. Mais si le gouvernement indien a réellement l’intention de protéger les Jarawa, il doit fermer la route et interdire à quiconque l’accès de la réserve".

 

En savoir plus
www.survivalfrance.org

Photo © Sophie Grig/Survival

 

 

clems

Clément Racineux
Membre
Envoyer un mail
www.clement-racineux.net
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs