Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Botswana : un programme scandaleusement "pionnier" en faveur des Bushmen

Botswana : un programme scandaleusement "pionnier" en faveur des Bushmen

Rédigé le 01/04/2010 - Lu 2455 fois

(Rectificatif datant du 2 avril : cette actualité était un poisson d'avril lancé par Survival International le 1er avril. Particulièrement touchée par la situation désastreuse des bushmen et par le travail admirable de cette ONG, la rédaction d'i-trekkings s'est fait piéger en beauté en vous diffusant cette information... Cependant, si l'histoire des bouées était fausse, la situation des bushmen quant à leur accès à l'eau est malheureusement véritable, ainsi que le rappelait notre actualité du 24 mars dernier : Les Bushmen du Kalahari : privés d’eau depuis huit ans déjà !)

Dans une déclaration magistralement odieuse, le gouvernement botswanais a répondu aux critiques motivées par sa "politique immorale" visant à autoriser l’implantation de lodges de safari avec piscine dans le désert du Kalahari tout en refusant aux Bushmen qui y vivent le moindre accès à l’eau.

S’adressant à l’auditoire lors de l’inauguration du nouveau lodge touristique de la compagnie de safaris Wilderness installé au cœur de la Réserve du Kalahari central, Léssélé Boardlabyer, ministre du bien-être des Bushmen, a annoncé le lancement d’un programme novateur de distribution de bouées de sauvetage aux Bushmen "au cas où ils tomberaient dans la piscine en essayant de la boire".

Le ministre Boardlabyer a déclaré : "Ce programme est bien la preuve que nous tenons au bien-être des Bushmen. A tous ceux qui pensent pour une raison ou une autre que l’ouverture de lodges pour touristes dans le Kalahari est immorale au regard de la situation de ces chasseurs-cueilleurs que nous privons d’accès à l’eau, je réponds : « Préféreriez-vous supporter vos touristes en sueur ? » Il est tout à fait légitime qu’ils aient la possibilité de se rafraîchir dans une piscine après une éprouvante journée de safari".

"Mais, bien entendu, nous ne voudrions pas voir un Bushman assoiffé tenter de pénétrer dans le lodge pour boire l’eau de la piscine au risque d’y tomber et de se noyer. Notre nouvelle politique vise à leur fournir autant de bouées de sauvetage qu’il sera nécessaire avec l’obligation de les porter à tout moment. Et, comme ils auraient déjà dû en prendre conscience, pour épancher leur soif ils feraient mieux de retourner dans les camps de relocalisation que nous avons aménagés à leur intention où la bière et bien d’autres boissons alcoolisées y coulent à volonté, au lieu de s’obstiner à vivre comme des sauvages dans un désert aride".

Jeff Ramsay, l’attaché de presse du président a déclaré : "J’espère bien que cette innovante disposition fera taire une fois pour toutes ces étrangers qui se disent préoccupés par la situation des Bushmen. Et si nous apercevons dans les parages un Bushman sans bouée, nous l’arrêterons."

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : "Cette nouvelle politique du gouvernement botswanais est, comme à l’accoutumée, empreinte d’une grande générosité à l’égard des premiers habitants du pays. Les Bushmen pourront mourir de soif, mais au moins, ils ne se noieront pas".

 

En savoir plus
Relire notre actualité du 24 mars dernier : Les Bushmen du Kalahari : privés d’eau depuis huit ans déjà !

Survival aide les peuples indigènes à défendre leur vie, protéger leurs terres et déterminer leur propre avenir
www.survivalfrance.org/peuples/bushmen

 

 

clems

Clément Racineux
Membre
Envoyer un mail
www.clement-racineux.net
Summits année : 0 | Summits mois : 0 | Summits total : 0
     > Classement des I-Trekkeurs