Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Test sac à dos Osprey Aura AG 50L

Rédigé le 18/07/2017 - Lu 1875 fois
Test sac à dos Osprey Aura AG 50LTest du sac à dos Aura AG 50L Osprey lors de plusieurs jours de randonnées itinérantes en Nouvelle-Zélande en forêt tropicale, le long de la côte maritime et en montagne. Il a été soumis à la chaleur et à l'humidité. Avis après 8 jours de test.

Conditions du test

  • Lieu : Nouvelle-Zélande (Ball Pass Crossing, Arthur's Pass, Heaphy Track et Nydia Track)
  • Nombre de jours : 8 jours
  • Météo : ensoleillée et pluie, climat océanique et montagneux
  • Températures : entre 10 et 26°C
  • Type de terrain : traversée de forêt tropicale, de rivières et de pierriers, ascension de cols, sentiers accidentés, boueux, glissants, enneigés
  • Rappel sur le profil du testeur : 1m50 pour moins de 50 kg
 

Caractéristiques du sac à dos Aura AG 50L

  • Volume : 50L
  • Taille : S et M
  • Poids : 1,84kg en S et 1,87 kg en M
  • Couleur : vert ou gris
  • Sexe : sac destiné aux femmes
  • Fabrication : Vietnam
  • Composition : Nylon
  • Technologie : panneau dorsale ajustable "anti-gravité", ceinture ajustable
  • Prix de vente : 220 euros

Test du sac à dos Aura AG 50L Osprey

Aspect : 5/5

Look : 2/2

Finition : 3/3

Ce qui m'a sauté aux yeux lorsque j'ai eu pour la première fois le sac Aura AG 50 Osprey en main, c'est son gabarit... Un sac de 50L qui ne semble pas être trop imposant ni trop grand, mais pile à ma taille ! Il peut en effet s'adapter aux individus car existe en S et en M. Son poids en taille S me paraît également raisonnable : 1,84 kg pour un sac de 50L malgré l'armature dorsale et la ceinture rigide et renforcée. 
La couleur vert bouteille renvoie rapidement à la nature (il existe également en gris clair). Des petites touches de gris par-ci, par-là égayent l'ensemble du sac : les cordelettes, les boucles auto-serrantes ou encore l'imprimée "Osprey" et l'oiseau déployant ses ailes, symbole de la marque. Les sangles inférieures de serrage latérale du sac d'un vert plus clair se démarquent également, ce qui aide à visualiser l'usage spécifique de chaque sangle.
Autre détail, les tirettes sont surmontées d'un cordon plastifié spécialement conçu pour permettre au doigt de s'y glisser et ainsi garantir une ouverture plus fluide des poches zippées.
Pour l'ouverture du sac, après avoir soulevé le double capuchon, on trouve une languette. Le système n'est pas forcément intuitif dès les premiers essais. Il ne faut pas y aller en douceur, mais tirer un grand coup sûr la languette en maintenant bien le sac.
Enfin, à l'intérieur du sac, on trouve une charte sur les 7 principes du voyageur nature en anglais et en français ce qui plonge immédiatement dans l'ambiance aventure et randonnée.
Pour celles qui aiment partir à la découverte de la beauté de ce monde, ce sac semble être le parfait compagnon !

Portage : 15,5/20

Réglage : 2/3

Comme tout sac à dos, le réglage se fait de manière classique. Les sangles reposant sur le système des boucles auto-serrantes s'ajustent facilement pour obtenir le résultat désiré. On peut donc régler la hauteur du sac par rapport à son dos, ou encore l'écart souhaité entre le sac et son dos. C'est là que l’on constate que même en cherchant à rapprocher complètement le sac contre son dos, un léger espace demeure grâce à un filet hyper-tendu qui permet d'aérer efficacement et en permanence le dos. 
Quant à la sangle de sternum, elle arrive bien au-dessus de la poitrine donc aucune compression désagréable avec ce sac conçu pour les femmes.
La seule difficulté concernant le réglage réside dans celui de la ceinture. Elle est certes ajustable ce qui est un réel plus mais la taille S s'avère tout même encore grande pour moi. Je varie en effet entre le XS et S (voire la taille 16 ans) selon les marques lors de mes achats. Même en serrant la ceinture au maximum sur mes hanches, le sac n'a eu de cesse de glisser un peu plus bas en marchant à cause de son poids. Cela a occasionné une gêne lors de ma progression en montée et descente sur rochers par exemple, la mobilité de mes jambes étant bloquée par le sac. Je ne pouvais pas me permettre de serrer plus les sangles au niveau de mes épaules pour remonter le sac car celui ci se retrouvait alors à trop se balancer et à me déséquilibrer.
Une personne de taille moyenne ne devrait pas avoir ce souci! Mais il faut savoir que l'ensemble de la ceinture est très rigide. Il faut écarter considérablement celle-ci pour pouvoir caler ses hanches à l'intérieur. Avec le temps, la rigidité est certes moindre, mais un essai en magasin est conseillé pour bien prendre en compte la morphologie de ses hanches et être sûr du choix de sac que l'on fait entre S et M.

Confort : 8/10

Avec une charge de 15kg, le sac Aura AG 50 d'Osprey n'est pas si désagréable à porter, les sangles d'épaules étant bien molletonnées, aucune douleur ne se fait ressentir sur les os. 
La ceinture est elle aussi rembourrée. Mais son bon positionnement est un peu long à trouver. Lors du deuxième jour de test, un bleu sur la hanche droite uniquement est apparu. Ça m'a permis de constater que j'ai une hanche plus pro-imminente de ce côté, qui s'accentue lorsque je marche. J'ai donc rallongé d'un côté la ceinture pour éviter la pression sur l'os. Il est important de bien l'ajuster selon la morphologie de ses hanches encore une fois.
Quant à l'armature dorsale "anti-gravity" de levage de charge, elle fait une différence, avec la sensation d'avoir moins de poids sur les hanches qu'avec un sac classique. Mais comme dit plus haut, mon sac avait tendance à ne pas bien se maintenir au niveau de mes hanches, le poids du sac reposait donc plus sur mes épaules. 
Enfin le panneau dorsal avec filet suspendu offre une ventilation exceptionnelle du dos. Malgré la transpiration, l'humidité sur les vêtements et l'effet de froid au moment de remettre son sac sur le dos après une pause ne se sont pas fait ressentir! Les bretelles et la ceinture sont également dotées d'un tissu maillé qui garantit une respirabilité. Très peu de traces liées à la transpiration se font voir au niveau des points de pression du sac.

Organisation : 4/4

Ce sac présente différents accès et de multiples rangements. On peut accéder au sac par le haut ou le bas. Grâce à un séparateur interne avec boucles auto-serrantes, le corps du sac peut se compartimenter en deux. L'organisation du sac peut donc être optimale. La partie supérieure peut par exemple accueillir le sac de couchage et autres accessoires pour le bivouac, l'inférieure la popote, les lunch et les goûters. Et pendant que le tapis de sol trouve sa place sur le côté du sac et est maintenu par les sangles latérales, la tente peut quant à elle être disposée entre le rabat et le capuchon du sac. 
En effet, ce sac dispose d'un double "chapeau" dont le principal peut se retirer complètement, utile pour réduire le poids du sac ou pour les randonnées à la journée où il ne s'avère pas forcément indispensable. 
Lorsqu'il est en place, son utilité est avérée notamment grâce à ses deux grandes poches zippées, idéales pour y mettre les éléments que l’on veut rapide d'accès (trousse et habit de pluie de secours). L'une contient d'ailleurs une "raincover" ou housse imperméable pour le sac à dos.
A l'avant du sac, un grand filet doté d'un clip pour bien maintenir les affaires malgré leur poids, permet d'y placer d'autres accessoires que l’on souhaite à portée de main (crème solaire, lunettes, casquette, etc.). La ceinture dispose également de deux petites poches zippées pour y caler une barre de céréales, un baume à lèvres anti-UV et anti-froid, son tour de cou.
Enfin, il y a deux petits filets latéraux dont l'accès se fait sur le dessus mais également de manière oblique et l'on comprend vite l'utilité de ce détail en marchant. Pas besoin d'enlever le sac du dos ! La main se glisse de manière innée dans l'accès oblique et sans avoir à se tortiller. 

Ratio poids/volume : 1,5/3

Accessoires : 5/5

Un sifflet a été intégré au niveau de la sangle de sternum pour un accès rapide et facile en cas d'urgence. Le sac est aussi fourni avec une housse imperméable de couleur vert pomme
A l'intérieur sur le dessus du sac, on trouve un harnais rouge surmonté d'un clip gris, ce qui aide à maintenir la charge dans la partie supérieure du sac. 
Il y a également un emplacement spécifique au niveau du dos pour son Camelback. Le tuyau peut ressortir à l'arrière du dos et s'insérer dans l'une des sangles situées sur les bretelles.
Enfin, ce sac est équipé d'attaches pour les bâtons de marche qui ont été disposées de manière à ce que l'on n'ait pas besoin d'enlever le sac du dos pour placer ou prendre ses bâtons. Des attaches sur le devant du sac permettent d'y glisser le piolet lors d'ascension de cols enneigés, et le casque peut aisément se caler et s'attacher sous le capuchon principal pour éviter qu'il ne balance dans tous les sens.

Verdict

Points forts

  • Bonne respirabilité et ventilation au niveau du dos, des bretelles et de la ceinture
  • L'armature de levage de charge
  • Les accessoires
  • Le double capuchon dont le principal est amovible
  • La ceinture ajustable
  • La conception des filets de rangement
  • La multiplicité de rangements
  • La sangle de sternum, conception orientée pour les femmes
  • La possibilité de compartimenter le sac en deux
  • Les différentes attaches pour bâton de marche et piolet
 

Points faibles

  • La difficulté à trouver son aisance avec la ceinture
 
Note globale : 25,5/30
 

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Où acheter ce produit ?
Hardloop
Hardloop
179.00
199.00
 +0.00 €
Hardloop
Hardloop
179.00
199.00
 +0.00 €
Hardloop
Hardloop
179.00
199.00
 +0.00 €
Hardloop
Hardloop
179.00
199.00
 +0.00 €
Snowleader
Snowleader
189.90
219.90
 +0.00 €
Snowleader
Snowleader
189.90
219.90
 +0.00 €
Snowleader
Snowleader
189.90
219.90
 +0.00 €
Snowleader
Snowleader
189.90
219.90
 +0.00 €

Vicky

Karel
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 34 | Summits mois : 0 | Summits total : 34
     > Classement des I-Trekkeurs
Pour ceux qui ne me connaissent pas, la première chose qui saute aux yeux des gens est... ma petite taille: 1m50 pour moins de 50kg. Qu'est-ce qu'on peut bien faire me direz vous à cette hauteur ? Je vous répondrais TOUT et même gravir des montagnes ! Un défi ...
 


Articles de l'univers Matériel

Test sac à dos Osprey Atmos 50
Test du sac à dos Osprey Atmos 50 lors de deux randonnées dans le Vercors et en Russie le long du lac Baïkal. 7 jours de test en montagne et dans la steppe avec...

Test sac à dos Osprey Aether 60
Test du sac à dos Osprey Aether 60 lors de randonnées et courses de haute-montagne en Kirghizie et en France. Deux à dix jours d'itinérance à chaque fois pour ...

Test sac à dos Osprey Atmos 65AG
Test du sac à dos Atmos AG 65l de chez Osprey lors de plusieurs sorties de 2/3 jours dans les Pyrénées en mode randonnée et alpinisme. Sur le papier, le sac à d...

Test sac à dos Osprey Aether 70
Test du sac à dos Aether 70 de chez Osprey lors d’une randonnée itinérante en autonomie sur le Kungsleden en Laponie Suédoise, 400 km à l'intérieur du Cercle Po...

Test sac à dos Osprey Aura AG 65
Test du sac à dos Osprey Aura AG 65 conçu pour les femmes lors d'une randonnée itinérante bivouac à travers le Parc National des Cévennes. Equipé des nouvelles ...

Test sac à dos Osprey Exos 58
Test du sac à dos Exos 58 de la marque Osprey lors d’un trek en autonomie et bivouac durant 5 jours sur l’ile de la Gomera dans l'archipel des Canaries.

Test sac à dos Osprey Variant 37
Test du sac à dos Osprey Variant 37 lors de plusieurs trekkings au Népal. 35 jours de marche avec le sac sur le dos dans les régions du Makalu et du Kanchenjun...

Test sac à dos Osprey Exos 48
Test du sac à dos Osprey Exos 48 lors d’un trek de deux semaines dans les Highlands. Un sac de randonnée léger au dos aéré et qui offre un grand confort de port...

Test sac à dos Osprey Kestrel 28
Test du sac à dos Osprey Kestrel 28 litres lors de deux treks d’une semaine, en Norvège et dans les Alpes françaises. Avis après 15 jours de marche.

Test sac à dos Osprey Talon 22
Test du sac à dos Osprey Talon 22 pendant 15 jours de randonnée dans l'archipel des Canaries (La Palma, Tenerife). Mon avis après 2 semaines de test !

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
 **     **     ***     **     **  **     **  **    ** 
 **     **    ** **     **   **   ***   ***   **  **  
 **     **   **   **     ** **    **** ****    ****   
 **     **  **     **     ***     ** *** **     **    
  **   **   *********    ** **    **     **     **    
   ** **    **     **   **   **   **     **     **    
    ***     **     **  **     **  **     **     **