Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Test sac à dos Osprey Duro 6

Rédigé le 29/10/2017 - Lu 578 fois
Test sac à dos Osprey Duro 6Test du sac à dos Osprey Duro 6 lors du Trail des Glaciers de la Vanoise (73 km et 4000 m de D+) et Lors de 3 jours d’itinérance « ultra light » dans le massif des Bauges. Il a été soumis à la chaleur et à l'humidité. Avis après 4 jours de test.

Conditions du test

  • Lieu : Vanoise et Massif des Bauges
  • Nombre de jours : 4 jours
  • Météo : humide, pluvieux dans la Vanoise et ensoleillé dans les Bauges.
  • Températures : entre 5°C et 25°C°C
  • Type de terrain : ascension de cols et sommets, sentiers accidentés, boueux, glissants, enneigés.

Osprey Duro 6

Caractéristiques du sac à dos Osprey Duro 6

  • Composition : nc
  • Fonctionnalités : Poche avant zippée - Manchon interne d'hydratation - Clip porte-clés à l'intérieur - Fixation pour lampe LED - Poches multiples PowerMesh™ - Sac-gilet équipé de deux sangles de poitrine réglables et amovibles - Bandes réfléchissantes - Attache pour baton de marche Stow-on-the-Go - Poche latérales en maille extensible - Flasques souples de 500ml Twin Hydraulics™, avec tuyau d’extension et valve de bouche
  • Volume : 6L
  • Taille : S/M et M/L
  • Poids : 0,38kg en S/M (pesé 390 g)
  • Couleur : noir et jaune ou gris et rouge
  • Sexe : unisex
  • Fabrication : Vietnam
  • Prix : 110 euros

Test sac à dos de trail Osprey Duro 6

Test du sac à dos Osprey Duro 6

Aspect : 4/5

  • Look : 1/2

Dès l’ouverture du carton une impression de qualité se dégage indéniablement du sac. Le modèle testé est noir et jaune. Rien d’exceptionnel au niveau du coloris mais on est dans l’air du temps et mine de rien le noir présente le gros avantage de ne pas être salissant ce qui est un plus non négligeable pour un sac qui est amené à être porté par tous les temps.

  • Finition : 3/3

Au début j’ai un peu de mal à identifier l’utilité de toutes les sangles autour du sac mais, une fois sur le dos, et avec l’aide des vidéos présentent sur le site internet de la marque je comprends rapidement l’utilité de chacune. La partie du sac en mesh qui sera au contact du corps peu sembler très épaisse au premier abord mais finalement elle s’avèrera être très confortable et aérée. Au premier enfilage j’ai eu un doute sur le choix de la taille je mesure 1,72 m pour 72 kg et j’ai pris un S/M mais finalement c’est bien la taille qu’il me fallait ! Les finitions sont irréprochables et la qualité des matériaux est au rendez-vous.

Sac à dos de trail Osprey Duro 6

Portage : 17,5/20

  • Réglage : 2,5/3

Au niveau des réglages une fois choisis la taille (S/M ou M/L) il reste peu de réglages possibles. On trouve les 2 sangles pectorales élastique avec un ingénieux système d’attache par clip qui permette se serrer plus ou moins le gilet au niveau de la poitrine. J’avoue qu’au premier abord j’étais un peu sceptique sur la tenue et il faut bien s’avouer qu’il y a un petit coup de main à prendre avant de réussir à fixer les clips du premier coup. Mais au final c’est terriblement efficace. On enlève le gilet en un clin d’œil ce qui s’avère assez pratique en course au moment des ravitaillements pour faire le plein d’eau.

La seconde possibilité de réglage se situe au niveau des sangles sur les flancs droit et gauche qui permettent de resserrer le gilet à sa base si nécessaire. Personnellement je n’ai pas eu à les utiliser tellement le sac tient bien en place une fois enfilé.

Test sac à dos Osprey Duro 6

  • Confort : 9/10

Une fois enfilé le gilet épouse parfaitement le haut du corps . Aucun frottements particulier à signaler le sac se fait oublier. Concernant le modèle testé j’ai un doute sur la tension des élastiques qui viennent plaquer le gilet sur les trapèzes . En effet au bout de plusieurs heures j’ai commencé à sentir une gêne au niveau du trapèze droit. En cherchant d’où pouvait venir le problème j’ai trouvé qu’un des élastiques intégrés au gilet et passant au niveau droit du cou était anormalement tendu. Je n’ai pas réussi à déterminer si il s’agissait d’un défaut de fabrication ou à un déséquilibre dans mon chargement.

Une fois ajusté je me suis rendu compte que tout tombe assez facilement sous la main, que ce soit la poche verticale sur la bretelle droite, les pipettes des flasques, le sifflet, les poches frontales les deux poches verticales dorsales (mais qui n’inspire pas forcement confiance bien que les habits de rechange mis dedans n’aient pas bougé mais je crains que sur des effets n’occupant pas tout le volume de la poche il puisse y a avoir des pertes) la poche extensible dorsale en étant plus souple que moi ;-)

Petit détail, la membrane est déperlante et pas imperméable. Bien prévoir un sac de congélation pour les toutes affaires qui pourraient craindre la pluie (téléphone portable, billets, papiers d’identité ……).

Par contre j’ai trouvé les attaches bâtons un peu dépassés. Personnellement j’utilise des bâtons 3 brins type piquets de tente. Le système proposé ne permet pas d’attacher ce type de bâton il faut les mettre dans la poche filet extérieur donc enlever le sac… Un point négatif pour ce sac.
J’ai fait le test avec des bâtons pliants et cela manque de stabilité si on commence à courir avec.

Test du sac à dos Osprey Duro 6

  • Organisation : 4/4

Une idée simple et ingénieuse est la présence d’un élastique par bretelle afin de maintenir la pipette des flasques . De cette façon celles-ci viennent directement en bouche sans ballotter inutilement. Un autre petit élastique dans la poche à flasque est là pour tenir la pipette dans la poche. Pas forcément facile à remettre mais c’est aussi une sécurité en plus qui limite les chances de perdre les flasques.

Lors du Trail des Glaciers de la Vanoise j’ai eu besoin de remplir mes flasques, mais une fois le sac chargé et sur le dos il est difficile de remettre parfaitement les flasques. En effet il faut appuyer fortement dessus pour la rentrée sans pour autant réussi à la rentrer complètement dans la poche. Un cas récurent sur ce type de flasque souple qui peut s’avérer ennuyeux lors d’une course.

On trouve, sur chaque bretelle, a une petite poche de type filet élastique pour transporter des barres de céréales. Bien pratique il faut un petit temps d’adaptation pour qu’elle tombe sous la main. Mais après ça devient diablement pratique. En effet avec les heures de courses et la fatigue qui s’accumule la manipulation de fermeture éclair peut devenir énervante avec ce type de poche élastique on va au plus simple et l’élasticité de la poche supprime tout ballotement des éléments rangés.

  • Ratio poids/volume : 2/3

Pesé à 390 grammes, le sac à dos n'est pas le plus léger du marché mais il s'est se faire oublié une fois sur le dos grâce à sa qualité à épouser le corps.

Sac de trail Osprey Duro 6

Accessoires : 4/5

Un aimant est placé sur la sangle de poitrine pour y tenir la poche à eau (de la marque osprey mais non fourni ) sur laquelle on trouve aussi un aimant.

Plus bas sur la bretelle droite, il y a une poche avec fermeture éclair au-dessus de la flasque que j’ai utilisé pour mon smartphone. Attention celle-ci n’est pas étanche !!!

On trouve un sifflet au bout d’une mini cordelette bien pratique sachant que ça fait partie du matériel obligatoire sur quasiment toutes les courses.

On trouve aussi une poche filet extensible dans laquelle on peut caler une veste ou quelque chose auquel on veut accéder facilement.

Sur le haut du sac nous avons 3 accès à l’intérieur du sac sous forme de 3 poches. Une poche principale qui donne accès au fond du sac et dont le volume est assez conséquent pour ranger de quoi se ravitailler pour la journée ou pas mal de matériel.

La seconde poche est une petite poche rectangulaire qui pend. C’est la poche dans laquelle on peut ranger les clefs de voitures (il y a un petit mousqueton plastique), les papiers …. Mais toujours non étanche. 2 petits filets sont là pour limiter encore le ballotement .

La dernière poche est celle de l’accès à la poche à eau qui présente une petite sangle permettant d’attacher la poche et ainsi d’éviter qu’en se vidant elle ne se retrouve en fond de sac.

A noter que toutes les tirettes et sangles sont assez volumineuses pour être manipuler avec des gants. Un plus en cas de conditions difficiles.

Poche à eau en option

Verdict

Points forts

  • Bonne ventilation et respirabilité
  • Bon degré de finition et qualité des matériaux
  • Une accessoirisassions importante
  • Le nombre important de rangement
  • Le système d’attache pectoral
  • La tenue irréprochable en course
  • Les pipettes des flaques qui tombent devant la bouche

Points faibles

  • Le système d’attache des bâtons
  • Aucune poche étanche

Note globale : 25,5/30

Avec le Duro 6, Osprey propose un sac à dos de trail de grande qualité et très bien accessoirisé.  Il reste quelque point à parfaire comme les flasques souples qui sont difficilement manipulables une fois le sac enfilé et chargé. Globalement, j'ai été très satisfait par le sac.

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

Où acheter ce produit ?
Hardloop
Hardloop
68.00
85.00
 +0.00 €
Barrabes
Barrabes
71.92
89.90
 +4.99 €
Snowleader
Snowleader
 
89.90
 +0.00 €
Snowleader
Snowleader
 
89.90
 +0.00 €
Barrabes
Barrabes
 
89.90
 +4.99 €

auriandig

Nicolas HEBINGER
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 135 | Summits mois : 0 | Summits total : 511
     > Classement des I-Trekkeurs
C'est toujours difficile de se présenter... Grand brun, yeux bleux... Bon ok moyen brun futur chauve ça me correspond mieux !!! ^^ Sinon je pratique pas mal de sport en général. Course à pied, rando, vtt... Et surtout une passion pôur les randonnées au long c...
 


Articles de l'univers Matériel

Test sac à dos Osprey Atmos 50
Test du sac à dos Osprey Atmos 50 lors de deux randonnées dans le Vercors et en Russie le long du lac Baïkal. 7 jours de test en montagne et dans la steppe avec...

Test sac à dos Osprey Aether 60
Test du sac à dos Osprey Aether 60 lors de randonnées et courses de haute-montagne en Kirghizie et en France. Deux à dix jours d'itinérance à chaque fois pour ...

Test sac à dos Osprey Atmos 65AG
Test du sac à dos Atmos AG 65l de chez Osprey lors de plusieurs sorties de 2/3 jours dans les Pyrénées en mode randonnée et alpinisme. Sur le papier, le sac à d...

Test sac à dos Osprey Aether 70
Test du sac à dos Aether 70 de chez Osprey lors d’une randonnée itinérante en autonomie sur le Kungsleden en Laponie Suédoise, 400 km à l'intérieur du Cercle Po...

Test sac à dos Osprey Aura AG 65
Test du sac à dos Osprey Aura AG 65 conçu pour les femmes lors d'une randonnée itinérante bivouac à travers le Parc National des Cévennes. Equipé des nouvelles ...

Test sac à dos Osprey Exos 58
Test du sac à dos Exos 58 de la marque Osprey lors d’un trek en autonomie et bivouac durant 5 jours sur l’ile de la Gomera dans l'archipel des Canaries.

Test sac à dos Osprey Variant 37
Test du sac à dos Osprey Variant 37 lors de plusieurs trekkings au Népal. 35 jours de marche avec le sac sur le dos dans les régions du Makalu et du Kanchenjun...

Test sac à dos Osprey Exos 48
Test du sac à dos Osprey Exos 48 lors d’un trek de deux semaines dans les Highlands. Un sac de randonnée léger au dos aéré et qui offre un grand confort de port...

Test sac à dos Osprey Kestrel 28
Test du sac à dos Osprey Kestrel 28 litres lors de deux treks d’une semaine, en Norvège et dans les Alpes françaises. Avis après 15 jours de marche.

Test sac à dos Osprey Talon 22
Test du sac à dos Osprey Talon 22 pendant 15 jours de randonnée dans l'archipel des Canaries (La Palma, Tenerife). Mon avis après 2 semaines de test !

Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
 **     **  **     **        **  ********  ******** 
 **     **  **     **        **  **           **    
 **     **  **     **        **  **           **    
 **     **  *********        **  ******       **    
 **     **  **     **  **    **  **           **    
 **     **  **     **  **    **  **           **    
  *******   **     **   ******   ********     **