Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |


Vous êtes ici >> Accueil/Tests et conseils matos/Magazine Matos/10 conseils pour vraiment améliorer ses photos de randonnée

10 conseils pour vraiment améliorer ses photos de randonnée

Rédigé le 16/11/2017 - Lu 1350 fois
10 conseils pour vraiment améliorer ses photos de randonnée Ça y est, les vacances se terminent et vous rentrez, les cartes mémoires pleines d'images de vos dernières randonnées. Vous branchez votre ordinateur et là, quelle déception ! Non décidément vous ne retrouvez pas la beauté de ce panorama qui vous a tant ému, la joie de ce bivouac ... Pire, vos amis s'endorment devant votre diaporama. Cette situation vous est familière ? Alors voici pour vous dix conseils pour vraiment améliorer vos photos.

 

1. Se débarrasser de la question de l'équipement

Un ami me confiait récemment en voyant mes dernières photos : « il faut vraiment que je change d’équipement photo ! ». Une réaction bien commune et qui révèle surtout la puissance marketing des marques qui nous entourent. Bien sûr, la richesse des détails, la perfection des couleurs, le potentiel de réalisation d'images complexes dépendent de l’appareil mais sûrement pas l’intérêt d'une photo. Ne vous compliquez pas la vie, commencez à photographier avec du matériel simple !

2. Se débarrasser de la question de la technique

Réglages iso, vitesse, diaphragme, modes, correction de l'exposition … certains appareils ressemblent à des cockpits d'avions. Dans un premier temps, profitez des avancées de la technologie. Oubliez la technique et passez en mode automatique ou, si votre appareil en dispose, choisissez le mode scène correspondant à votre image (paysage, portrait, macro, …).

3. Se méfier de l'exotisme

Un voyage lointain stimule l'esprit. La diversité de paysages, de visages, de scènes inconnus démultiplie l'envie de photographier. Mais dans ce tourbillon de sollicitations, on finit par oublier ce qu'est la photographie. Commencer par des sujets familiers, proches, c'est se préparer à affronter les sujets plus exotiques.

4. Photographier pour dire quoi ?

Photographier, étymologiquement, c'est « écrire avec la lumière ». Mais écrire pour dire quoi, à qui ? Penser à cette question quand on appuie sur le déclencheur, c'est presque la garantie d'une photo réussie. Qu'est-ce que je photographie, pour qui, qu'est-ce que je veux montrer, est-ce que la personne qui n'aura que la photo sous les yeux aura tous les éléments pour le comprendre. Quelques questions simples avant d'appuyer sur le bouton et qui, bientôt, deviendront des automatismes auxquels vous ne penserez plus.

5. Composer son image

Si photographier c'est écrire, alors il faut apprendre la grammaire de ce langage. Une grammaire qui rendra compréhensible votre image à votre public. Vous l'ignorez peut-être, mais cette grammaire chacun la possède déjà en soi. Un univers d'images nous entoure, toutes construites sur une base commune. Nos yeux, dès tout petit, y sont habitués et en cherchent les codes, inconsciemment. Cette grammaire assez simple se nomme « composition ». Lorsque vous regardez une image, vos yeux la parcourent toujours en partant du haut, à gauche et dessinant un Z jusqu'en bas, à droite. Composer une image c'est tout simplement placer les éléments de votre photo de sorte qu'ils soient sur le chemin parcouru par les yeux et leur donne envie de regarder la suite. Pour cela, trois astuces que vous pourrez ultérieurement compléter en lisant quelques ouvrages spécialisés. La première est LA règle d'or de la photographie. Imaginez votre image partagée par des lignes en tiers horizontaux et verticaux. Placez votre sujet principal sur l'une des intersections de ces lignes est vous obtiendrez une image agréable à regarder. Vous pouvez, aussi, utiliser les lignes de fuites, comme par exemple un chemin, un cours d'eau, … pour conduire le regard jusqu'au sujet principal. Pour finir, ajoutez une échelle à vos paysages. Un humain, ou un animal inclus dans l'image permettent de se rendre compte des dimensions et rendent l'image plus intéressante.

6. Photographier souvent

La magie du numérique c'est la possibilité de multiplier les prises de vues. Sortez le plus souvent possible avec votre appareil, multipliez les expériences. Expérimentez des angles de prise de vue originaux, bougez au lieu de zoomer, n’hésitez pas à photographier par tous les temps.

7. Attendre l'instant

La photographie est affaire de temps. Pour figer cette fraction de lumière qui illumine le paysage, pour laisser cet animal sauvage s'approcher, pour capter le regard de ce sherpa, il faut du temps. Doigt sur le déclencheur, et pleinement dans l'instant présent.

8. Devenir reporter

Chaque image raconte un instant particulier de votre randonnée. Et si en assemblant plusieurs clichés vous racontiez cette micro-aventure ? Faites une liste de ce que vous voulez décrire avant de partir – paysage, personnes, flore, … et de comment vous voulez les photographier - cadrages, lumières, etc. – et attachez-vous à prendre ces clichés. De retour, triez soigneusement vos meilleures images, ordonnez-les, assemblez-les en un diaporama ou un album et vous serez étonné à quel point votre reportage est intéressant !

9. Cultiver son regard

La photographie est histoire d'émotions. La conservation de ces émotions, leur partage, c'est le vrai moteur de la photo. Mais comment tel artiste y parvient-il ? Prenez le temps de regarder d'autres photos, de grands artistes dans des expos ou d'inconnus sur les réseaux sociaux. Essayez d’analyser les émotions qu'elles provoquent en vous, comment elles y parviennent. Et vos images ? Avez-vous réussi ce cliché, et si non comment l'auriez-vous amélioré ? Soyez critique mais sans excès ; certaines idées ne sont tout simplement pas réalisables.

10. Respecter

Ce ne sont que des images. Quelques pixels sur un écran, quelques pigments sur un papier. Rien qui vaille la peine de ne vivre votre aventure qu'au travers d'un écran. Rien qui vaille la peine de déranger la faune. Rien qui mérite de voler un portrait, d'acheter un cliché exotique dans une « foire à touristes »… Prenez le temps de vivre les choses, sans appareil. Prenez le temps de la rencontre, de l’échange, prenez le temps du respect. Alors, bien au-delà des pixels et des pigments, vos clichés se chargeront d'une émotion vraie, ineffable, et seront à tout jamais les images que vous rêviez de faire.

En savoir plus

Cet article t'a plu ? Partage le sur tes réseaux sociaux

foudetrek

Henri
Rédacteur
Envoyer un mail
Summits année : 55 | Summits mois : 55 | Summits total : 1471
     > Classement des I-Trekkeurs
Mammifère omnivore, pogonotrope et dromomane.
 


Recevoir nos lettres de diffusion

 
 
Votre email :   
  ******    ****  **      **   ******   ********  
 **    **    **   **  **  **  **    **  **     ** 
 **          **   **  **  **  **        **     ** 
 **   ****   **   **  **  **   ******   ********  
 **    **    **   **  **  **        **  **     ** 
 **    **    **   **  **  **  **    **  **     ** 
  ******    ****   ***  ***    ******   ********