4 idées de séjour pour découvrir la Côte-d’Azur à pied



Depuis hier, 1er octobre, les restrictions d’accès aux Calanques, liées aux conditions météorologiques et aux risques d’incendies, sont levées. Le parc et le massif sont à nouveau intégralement ouverts aux randonneurs. L’automne et ses températures plus fraîches est une période agréable pour aller à la découverte de ce lieu d’exception, aujourd’hui intégré à un Parc. Alors que la France rougit peu à peu, la Méditerranée, insolente, conserve sa verdure chatoyante et son bleu profond. Loin du tumulte des lieux accessibles en voiture, la Côte d’Azur pédestre est un petit havre de nature et de sérénité, calme et colorée. C’est ce littoral secret que Chamina Voyages nous invite à parcourir au cours des prochaines semaines.

1. Les Calanques

S’il est possible de traverser les Calanques d’une traite au cours d’une seule et sportive randonnée de Cassis à Callelongue, il est également faisable de les aborder d’une manière plus décontractée grâce à des itinéraires à la journée. En marchant bercé par le son des cigales au pied d’imposantes falaises calcaires, on découvre alors ce que certains n’hésitent pas à nommer ici les Fjords de la Méditerrannée. De lieux incontournables – la calanque d’En Vau – en lieux secrets – les falaises du Devenson – la découverte des Calanques demeure un "must" à avoir fait une fois dans sa vie.

Niveau modéré, 7 jours, à partir de 735 euros, plus d’infos

2. Luberon, Alpilles et Sainte-Victoire

Le tryptique autour d’Aix-en-Provence. Les premiers soubresauts des Préalpes en venant de la mer. Si les Alpilles sont une petite chaîne calcaire au relief déchiqueté, la Sainte-Victoire est un colosse dressé au-dessus de la Provence. Du sommet de la Croix de Provence, c’est une vue spectaculaire qui attend le marcheur venu depuis le refuge Cézanne. Quant au Luberon, il réserve bien des surprises au visiteur curieux qui se donnera la peine d’explorer ce qui ressemble de loin à une banale montagne boisée. Transition entre les Alpes et la mer, ce petit massif secret et confidentiel est parsemé de bories, de murets de pierre et de sites préservés.

Niveau modéré, 7 jours, à partir de 850 euros, plus d’infos

3. L’arrière-pays Niçois

Au départ de Grasse, remonter en direction de Menton et de la frontière avec l’Italie, c’est prendre la route de la Côte d’Azur historique. Loin des palaces et des casinons du littoral, le randonneur s’aventure ici sur d’anciens chemins muletiers accrochés à la montagne et qui relient entre eux quelques-uns des plus beaux villages de la région : ils se nomment Barsur-Loup, Gourdon, Vence, Saint-Jeannet, Gorbio et Sainte Agnès. Entre mer et montagne – le Mercantour est tout proche – une invitation à évoluer au fil d’un itinéraire panoramique et qui sent bon la Provence. Le climat est si doux hors-saison que l’itinérance peut s’envisager même en plein hiver !

Niveau soutenu, 7 jours, à partir de 520 euros, plus d’infos

4. Le littoral varois

Cap sur le pays des îles ! Porquerolles, Giens et Port-Cros, au coeur du premier Parc National maritime de France ! Une escapade en mode détente, pour ceux qui préfèrent la flanerie à la marche pure et dure. Le plaisir de découvrir un petit paradis marin, au prix d’un effort modéré et de petites randonnées en étoile à la journée. Au départ de la petite commune du Lavandou, les sentiers côtiers du littoral varois révèlent leurs secrets au visiteur.

Niveau facile, 4 jours, à partir de 240 euros, plus d’infos

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

3 + quatorze =