Allibert poursuit ses voyages au Sahara et au Sahel


Posté le :


0
(0)

Le 26 juillet, le président Nicolas Sarkozy a demandé aux Français de ne plus se rendre au Sahel, après l’annonce de l’assassinat de Michel Germaneau par une katiba de AQMI (Al Qaeda au Maghreb islamique) dans le Nord-Mali. Voici la réaction de Gérarg Guerrier, Directeur d’Allibert :

"Cette annonce, hâtive et réductrice, ne peut satisfaire les amoureux et les connaisseurs de ces régions désertiques.

Une telle urgence n’est en effet pas justifiée. Au milieu de l’été, aucun tour-opérateur ne programme de voyages dans la zone saharienne et subsaharienne. Pour être exact, il convient de noter que l’utilisation du mot Sahel est impropre, puisque le Nord-Mali et le Nord-Niger, zones réputées non sécurisées, se trouvent au nord du Sahel. Enfin, depuis plusieurs années, aucun tour-opérateur sérieux (membre de ATT-ATR, par exemple) ne propose de voyages dans cette partie de la zone sahélo-saharienne où ont été enlevés et détenus Michel Germaneau et Pierre Camatte.

Cette annonce est également réductrice, car, dans cette immense zone, plus grande que l’Europe, il existe de très nombreuses régions où l’on peut randonner en toute sécurité. Par exemple, et sans être limitatif, l’Adrar en Mauritanie, l’Atakor, le tassili n’Ajjer, la Tadrart en Algérie, l’Akakous en Libye, le pays dogon au Mali, etc.

Le profit n’est pas notre objectif principal. Si nous devions abandonner telle ou telle destination pour des raisons de sécurité, nous le ferions immédiatement, comme nous l’avons fait au Yémen ou au Pakistan, ou encore en Algérie pendant les "événements".

La sécurité est pour nous une priorité absolue, mais une sécurité la plus "factuelle", la plus objective possible. Notre objectif est de permettre à des milliers de trekkeurs de randonner en toute sérénité dans des paysages exceptionnels. Nous n’oublions pas non plus que des milliers d’enfants, de femmes et d’hommes dépendent de cette source de revenus essentielle, qui sinon seraient condamnés à la misère, à l’émigration ou aux trafics.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alpinstore (boutique outdoor – Déstockage en cours. Jusquà -70% sur plus de 4300 produits)
  • Amazon (librairie et bazar)
  • Chamina Voyages (randonnées en France et en Europe)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – opération déstockage : jusqu’à -80% jusqu’au 27 septembre)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (randonnées dans les Pyrénées)
  • Snowleader (boutique outdoor – Déstockage d’été. Jusqu’à -70% sur plus de 10 000 produits)
  • Trekkinn (boutique outdoor – Jusqu’à -50% en ce moment)

D’ailleurs, le ministre Bernard Kouchner a déjà assoupli sa position en déclarant, le 27 juillet, que le gouvernement n’interdisait pas de se rendre en Mauritanie, mais qu’il fallait prendre des précautions.

Prendre des précautions est un principe fondamental de notre métier. Nous avons une démarche très active de recherche de l’information, de sécurisation de nos circuits. Nous consultons régulièrement toutes les sources disponibles : avis du Quai d’Orsay, des autres pays européens, Factbook de la CIA, mais aussi et surtout contact permanent avec nos partenaires et filiales locales, nos guides, nos collègues, et enfin, lorsque cela est nécessaire, "missions sécurité " sur place, avec souvent un volet formation pour nos guides.

La sécurité demeure notre priorité, mais une sécurité responsable, loin des sirènes et des alarmes de la politique et de la communication."

Gérard Guerrier,
Directeur général, Allibert Trekking
Responsable de la commission sécurité de ATT-ATR

Lien : Fiche Agence de voyage Allibert

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales. Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
Share via
Copy link