Arc’Teryx lance les chaussons thermoformés pour la randonnée et le trekking



Il y a de la suite dans les idées chez Arc’Teryx. Et peut-être une petite révolution du côté du pied. Dans la foulée de l’innovation vue précédemment chez Gore-Tex avec la technologie Surround, l’entreprise canadienne voit plus loin et vise à adapter ce qu’on connaissait déjà dans le monde de la chaussure de ski à la chaussure de randonnée. Autrement dit le concept de chausson thermoformable, pour plus de précision et de confort. Déjà pionniers dans l’avancée sur le laminage des textiles, les techniciens d’Arc’Teryx sont sur ce coup particulièrement ambitieux en venant totalement bouleverser les méthodes de fabrication jusqu’alors utilisées. La norme est-elle alors sur le point de changer ?

Arc’Teryx Adaptive Fit : la botte secrète canadienne ?

Confectionner des chaussures au confort comparable à des chaussons a toujours été un challenge pour les fabricants. Après une longue période de recherche et de développement, Arc’Teryx présente une nouvelle collection de chaussures techniques composée de huit chaussures pour hommes et pour femmes et déclinée au format marche d’approche à tige basse (Acrux FL), chaussures mi-hautes pour la randonnée et chaussures de trekking légères (Bora Mid). Toutes bénéficient du fameux « Arc’teryx Adaptive Fit », un chausson intérieur et une tige fabriqués séparément pour obtenir un ajustement parfait, une meilleure protection thermique et une respirabilité améliorée. « Depuis le début, notre objectif était d’apporter une nouvelle perspective à la chaussure pour améliorer les expériences en montagne. Ces chaussures intègrent le code génétique d’Arc’teryx » , explique Frederico Sbrissa, manager de la ligne de production de chaussures à Arc’teryx. « En intégrant des techniques comme le laminage, nous avons développé des chaussures qui offrent une durabilité, un confort et une performance sans précédent sur le marché des chaussures de montagne les plus respirantes. »

Des innovations qui ne s’arrêtent pas là

Dans les modèles hauts de gamme comme l’Acrux2 FL et la Bora2 Mid les doublures sont amovibles et interchangeables afin de faciliter le lavage, le séchage et d’améliorer l’adaptation au changement climatique des chaussures. La tige extérieure, particulièrement résistante, est conçue à partir d’une seule pièce sans couture, laminée de quatre couches de matériaux techniques et hydrophobes. Les panneaux en nylon tissé et revêtu de PU favorisent le flux d’air tout en visant à améliorer la durabilité. Chaque chaussure est équipée d’une semelle Arc’teryx Vibram® spécifique aux activités visées. L’amorti de la semelle intermédiaire EVA permet un mouvement sécurisé et souple de la partie arrière du pied. Les composants en caoutchouc ont une forme en 3D et protègent le talon et les orteils au contact des rochers. La chaussure bénéficie d’une semelle intérieure Ortholite de haute qualité.

Une chaussure pour tous les pieds ?

La conception très particulière de ce chausson en Gore-Tex Performance Comfort™ Stretch permet de réduire l’usage de la colle et l’absence de languette offre plus de respirabilité et d’imperméabilité. Voilà peut-être l’un des secrets de cette nouvelle technologie qui devrait relancer sur de nouvelles voies le concept même de chaussure de randonnée. Une mousse EVA intégrée au chausson et perméable à l’air favorisera également la circulation de l’air. Le chausson extensible pourra s’adapter à chaque forme de pied. Est-ce la fin de l’éternel problème du volume chaussant spécifique à chaque marque ? On espère pouvoir répondre que oui !

Plus d’infos : site d’Arc’Teryx

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

un × quatre =