Ascension du Toubkal par Jon Cruces, un enfant de 6 ans


Posté le :


0
(0)

Copyright http://www.barrabes.com
Après avoir foulé le sommet du Naranjo de Bulnes à l’âge de 5 ans, Jon Cruces fait de nouveau parler de lui depuis le Maroc. Avec son père, le guide Jonás Cruces, Jon a atteint le sommet du Toubkal. Il avait déjà couronné le sommet du Mulhacén et même si son intention n’était pas de grimper, il s’est mis à marcher depuis le refuge et…

Jon Cruces fait de nouveau parler de lui. Agé de seulement 5 ans, il avait déjà grimpé le Naranjo de Bulnes. Aujourd’hui, Patricia Lorenzo, sa maman, nous informe que son fils a atteint le sommet de l’Atlas, le Toubkal…

Selon Patricia, l’idée n’était pas d’y grimper car Jon n’avait jamais été à trois mille mètres d’altitude autant de temps. Il accompagnait son père au Maroc car il est bon pour un enfant de connaître la diversité du monde. Mais une fois là-bas et comme Jonás a vu que la montée au refuge avait été une petite promenade pour Jon, que la neige et le temps étaient très bons et que le jeune grimpeur s’amusait, ils ont décidé de continuer vers le haut.

Et à la surprise de tout le monde, l’ascension n’a duré que 4 heures et 15 minutes, avec de nombreux arrêts pour s’hydrater. Au sommet, Jon était pris en photo par tous ceux qui s’y trouvaient et qui restaient bouche bée en apprenant l’âge qu’il avait.

SOLDES D'HIVER !

Il y a d’excellentes occasions de faire de bonnes affaires voire même de très bonnes affaires pendant cette période de soldes. Afin de ne pas céder aux tentations déraisonnables des soldes, voici quelques règles à suivre pour acheter responsable :

  • Acheter des produits et vêtements dont vous avez besoin
  • Acheter des produits et des vêtements qui durent
  • Préférer les marques qui s’engagent pour l’environnement
  • Préférer les produits et les vêtements qui favorisent les circuits courts de production (made in France, made in Europe)

Voici quelques offres de nos partenaires :

Et qu’a-t-il fait en arrivant au sommet ? Ce qu’il aime par dessus tout : jouer avec la neige. Il était également très heureux d’avoir pu étrenner ses crampons.

Le pire de l’ascension a été la baisse de moral qu’a supposé le voir descendre pour les grimpeurs qui progressaient vers le sommet…

Une fois arrivé au refuge vers 14h30, il a appelé sa mère qui lui a demandé s’il était fatigué. Question à laquelle il a répondu : « Je vais bien, je vais jouer dans la neige ». Infatigable…

Source : Barrabes.com

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales. Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La vidéo du Moment : Le Cerro Chirripó, Costa Rica
Share via
Copy link