Columbia VentFreak : le plan Orsec randonnée est déclenché



Face à la profusion de chaussures tiges basses prônant la légèreté et la respirabilité, Columbia contre-attaque sur le thème de l’imperméabilité en annonçant un nouveau modèle étanche à 360°, à l’intérieur comme à l’extérieur, qui vient un peu concurrencer le Gore-Tex Surround sur son propre terrain avec un procédé unique et breveté de lamination de membrane imperméable et respirante sur l’empeigne de la chaussure. Le rideau pouvait donc être levé sur ce nouvel outsider : la VentFreak Outdry était née !

VentFreak = Vent + Outdry

Combinaison de la technologie Vent et Outdry, la VentFreak arbore les couleurs vives des chaussures outdoor modernes. Son épaisse semelle extérieure est entièrement ventilée par de larges perforations et fait écho à la perforation de la semelle intérieure. Le mouvement d’air ainsi produit permet l’aération du pied. Une circulation d’air qu’on doit également aux aérations intégrées à la semelle intercalaire et aux parois latérales de la chaussure. Sur le papier, la VentFreak est trouée de partout ! Elle est pourtant annoncée totalement imperméable !

Imperméable à 100% ?

Pour empêcher l’eau de rentrer, c’est la construction Outdry à 360° qui prend le relais. Le fabricant, sûr de lui, a même récolté un ISPO Award pour cette prouesse technique. Les randonneurs actifs et tout-terrain devraient être intéressés. En tout état de cause, on imagine que, quand bien même la VentFreak constituerait un petit miracle d’imperméabilité, la structure intrinsèque en tige basse n’empêchera ni la pluie, ni de l’eau venant au-dessus de la cheville de rentrer ! Imperméable donc oui, mais jusque dans une certaine limite toutefois !

Prix indicatif : 109,95 euros

Plus d’infos : site de Columbia

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

1 × deux =