Combiné Trailbreaker : quand Outdoor Research fait la trace



Si les stations ont eu du mal à ouvrir leurs domaines pour donner le feu vert à la saison de ski alpin, au-dessus de 2000 mètres d’altitude, en revanche, les choses ont été différentes. Pour les skieurs de randonnée, la saison a démarré depuis déjà quelques semaines avec des conditions variables. Et c’est bien cette grande versatilité qui, davantage encore que pour l’alpin, exige des prérequis techniques et matériels infaillibles. Les skieurs experts sont donc habituellement à la recherche d’équipements à la hauteur de leur niveau et de leurs ambitions. C’est donc naturellement à eux que s’adresse le nouveau pack Trailbreaker, un combiné veste + pantalon développé par les américains d’Outdoor Research tout spécialement pour le ski de randonnée.

Tentative d’hybridation

Le duo gagnant imper-respirant de cet équipement prend la forme d’une structure hybride baptisée « Hybrid Mapped ». Il s’agit d’un maillage complexe réalisé entre un matériau soft-shell extensible à tissage double et une membrane Pertex Shield+ étanche. Sur la veste, le premier est utilisé pour le corps et les bras pour permettre une bonne évacuation de la transpiration et de la chaleur excessive. En cas de surchauffe, les zips d’aération sous les bras s’ouvrent pour provoquer un appel d’air frais. Pour les épaules et la capuche, les zones les plus exposées aux intempéries, c’est la membrane qui est utilisée. Un accessoire essuie masque ou lunettes, placé dans la poche poitrine, permet d’y voir clair en cas de buée. Enfin, en plus des poches extérieures latérales, deux poches intérieures profondes « Shove-It », permettent de ranger le masque, les gants ou les peaux de phoque.

La tête et les jambes

Le pantalon a également fait l’objet d’un luxe de détails : soft-shell à tissage double au-dessus des genoux pour le confort et Pertex Shield+ en-dessous des genoux, zone plus particulièrement exposée au froid et à la poudreuse, pour l’imperméabilité. Des guêtres amovibles intégrées empêchent la neige de rentrer et des zips d’aération donneront de la fraîcheur aux jambes pendant l’effort. La version homme comprend des bretelles amovibles. Enfin, pour une sécurité accrue, la poche droite dispose d’un clip d’attache spécial ARVA. Dernier élément de ce pack dédié, le bonnet technique Trailbreaker Beanie, léger et respirant, est doté de deux fentes latérales pour les porteurs de lunettes. Des découpes spéciales au niveau du bandeau intérieur en polaire permettent également à l‘ouïe de conserver toute sa précision.

Prix indicatif de l’équipement : la veste 260 euros, le pantalon 235 euros, le bonnet 29 euros – existe en version homme et femme

Plus d’infos : site de Outdoor Research

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

5 + dix-neuf =