Comment choisir sa membrane imperméable Gore-tex® ?

Bien choisir ses vêtements imperméables (veste et pantalon) est essentiel en randonnée. La technologie Gore-tex®, leader dans la protection contre la pluie, propose différentes solutions. Présentation des différentes gammes de membranes Gore-tex en fonction des activités outdoor.


Bien choisir ses vêtements imperméables (veste et pantalon) est essentiel en randonnée. La technologie Gore-tex®, leader dans la protection contre la pluie, propose différentes solutions, du Gore-tex® classique au Gore-tex® Pro en passant par le Gore-tex® Active. Le Gore-tex®, comment ça marche ? Qu’est-ce qu’un laminé 2 couches, 3 couches et présentation des gammes de Gore-tex en fonction de ses activités outdoor.

En 1958, Bill Gore et sa femme Vieve n’imaginaient sans doute pas équiper la grande majorité des randonneurs de la planète avec leur membrane Gore-tex. En 1969, ils découvrent la fibre ePTFE (polytétrafluoroéthylène expansé). Trois ans plus tard, le Gore-tex® entre en fabrication.

Gore-tex®: comment ça marche ?

Gore-tex® est à la fois un tissu en polytétrafluoroéthylène (Téflon) et une technologie. Le tissu contient plus d’1,4 milliard de pores par cm² d’un diamètre 20 000 fois plus petit qu’une goutte d’eau et 700 fois plus grand qu’une molécule d’eau. C’est ce qui explique l’imperméabilité et la respirabilité d’un produit en Gore-tex®. J’ajoute qu’ils sont aussi coupe-vent.

« Tous les produits Gore-tex bénéficient de la garantie de vous maintenir au sec »

L’imperméabilité est mesurée en Schmerber (ou en mm). Pour cela, on place le tissu sous un tube (colonne) rempli d’eau et on calcule à partir de quelle hauteur d’eau les premières gouttes passent au travers du tissu. Plus la hauteur d’eau est importante, plus le tissu sera imperméable (1 Schmerber = 1 colonne d’eau de 1 mm). Toutes les vestes Gore-tex® ont une valeur de 28 000 Schmerber.

Pour mesurer la respirabilité, Gore-tex® utilise le RET (Resistance Evaporative Transfert). Cet indice mesure la capacité d’un tissu à laisser s’échapper la vapeur d’eau générée par le corps (transpiration). Plus l’indice est faible, plus il indique que le vêtement est respirant.

  • RET inférieur à 6 : très respirant
  • RET entre 6 et 12 : respirant
  • RET entre 12 et 20 : faiblement respirant
  • RET au-delà de 20 : non respirant.

Les vêtements Gore-tex® existent en 2 et 3 couches et en z-liner (ou 2,5 couches).

Les différentes membranes Gore-tex®

Qu’est-ce qu’un laminé 2 couches, 3 couches et Z-liner ?

On parle d’un laminé 2 couches lorsque la membrane est fixée uniquement au tissu extérieur. La doublure intérieure étant laissée libre. Les produits 2 couches concernent les vêtements utilisant la technologie Gore-tex®.

Dans le cas d’un laminé 3 couches, la membrane Gore-tex®est laminée entre le tissu extérieur et la doublure intérieure. Les produits 3 couches sont utilisés par les vêtements en Gore-tex®, Gore-tex® Active et Gore-tex® Pro.

Lorsqu’il s’agit d’un produit en Z-liner, la membrane Gore-tex® est protégée par un tissu léger tout en restant libre entre la matière extérieure et la doublure. La membrane Gore-tex® est ici collée sur maille. Cela permet aux produits d’avoir une plus grande liberté de création. Mais comme le précise Cécile Nomdedeu, responsable marketing Europe du sud chez Gore, « c’est plus anecdotique pour l’outdoor car le Z-liner concerne plus la mode ».

Aujourd’hui, il n’existe pas un Gore-tex® mais plusieurs types de Gore-tex® adaptés à des usages et des pratiques différentes des activités outdoor. En voici une présentation.

Principe de la membrane Gore-tex®

Gore-tex®

Les vêtements en Gore-tex® classiques sont à la fois imperméables (28 000 mm), coupe-vent et respirants. Ils regroupent de nombreux tissus et constructions différentes : avec ou sans isolation, en 2 et 3 couches ou Z-Liner. C’est dans cette catégorie qu’on retrouve par exemple la technologie Gore-tex® Paclite qui évite d’avoir une doublure supplémentaire en filet. Le Gore-tex® Performance Shell va progressivement disparaître des magasins car cette terminologie n’existe plus chez Gore. On parle aussi de Gore-tex® Softshell (pas de Softshell Windstopper). Il s’agit de vestes 3 couches imperméables dont la doublure est en micro-polaire ou flanelle douce et les coutures sont étanchées. Ils sont conçus pour limiter les épaisseurs de vêtements et améliorer la liberté de mouvement. A utiliser dans des conditions froides.

Sous la terminologie Gore-tex, on retrouve donc des types de veste assez différentes. Selon la conception du produit, le RET varie de 6 à 13 : avec ou sans doublure, selon l’épaisseur du tissu et de la doublure…

Utilisations recommandées : randonnée à la journée, activités outdoor peu engagées

Principe de la membrane Gore-tex® Active

Gore-tex® Active

Les vêtements en Gore-tex® Active répondent à un cahier des charges précis : moins de 400 grammes pour une veste en taille L chez les hommes, coefficient de RET inférieur à 3 tout en associant une construction compacte 3 couches imperméable (28 000 mm).

Utilisations recommandées : randonnée légère (fast hiking), trail, VTT, ski de randonnée

Principe de la membrane Gore-tex® Pro

Gore-tex® Pro

Les veste et pantalons en Gore-tex® Pro sont taillés contre les intempéries (28 000 mm) et disposent généralement de capuches enveloppantes et de poches frontales sur la poitrine pour rester accessibles lorsqu’on a un baudrier ou un sac à dos sur soi.

Les Gore-tex® Pro utilisent la technologie GORE™ Micro Grid Backer depuis la saison 2013/2014. Il s’agit d’une doublure interne qui améliore la résistance à l’abrasion et à la déchirure, augmente la respirabilité, diminue le poids du vêtement. Ce laminé 3 couches de la génération hiver 2013/2014 offre 28% de respirabilité en plus par rapport aux modèles Pro précédent. Selon les produits, le RET varie de 4 à 6.

Le Gore-tex® Pro est la technologie Gore-tex® qui offre la meilleure résistance à l’abrasion et à la déchirure. Il est préconisé pour les activités de montagne engagées ou pour de longues itinérances.

Utilisations recommandées : trekking, freeride, alpinisme

Tableau Synthétique

Gore-tex®
Gore-tex® Active
Gore-tex® Pro
Imperméabilité (Schmerber)28 000 mm28 000 mm28 000 mm
Respirabilité (RET)Entre 6 et 13< 3Entre 3 et 6
Nombre de couches2, 3 ou Z-liner33
PrixA partir de 200 €A partir de 280 €A partir de 350 €
AvantagesPrix
Polyvalence
Légèreté
Respirabilité
Résistance à l’abrasion et à la déchirure
Protection optimum contre les intempéries
Utilisations recommandéesActivités outdoor peu engagéesFast hiking, randonnée légère, ski de randonnée, trail, VTTTrekking, freeride, alpinisme

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La membrane Gore-tex ne fait pas tout…

Si Gore-tex® impose un cahier des charges aux marques pour chacune de ses membranes, force est de constater qu’à membrane identique, on est parfois face à des produits totalement différents : poids, toucher (plus ou moins rigide), accessoirisation…

Plus de 300 grammes (et parfois 300 €) séparent par exemple des vestes en Gore-tex® Pro. Cet écart s’explique par le choix du tissu extérieur très léger et très fin sur le premier type de veste, très résistant et plus rigide sur la seconde typologie. La première veste sera appréciée pour les trekkings où la recherche du poids est primordial et la seconde sera plus adaptée aux alpinistes et aux riders en quête d’une veste « indestructible ».

Pour bien acheter sa veste Gore-tex®, il faut donc choisir sa membrane mais aussi étudier les autres composants du produit : tissu, bandes d’étanchéité, conception de la capuche, zips, poches… en fonction de l’utilité qu’on souhaite en faire et du budget à disposition.

Plus d’infos : www.gore-tex.fr

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com