Entretien d’un sac de couchage : suivez nos conseils

Comment optimiser la durée de vie de votre sac de couchage ? Voici quelques conseils pour ranger, stocker et entretenir votre sac de couchage en duvet ou en fibre synthétique. Mieux vous entretenez votre sac de couchage, plus il vous gardera au chaud longtemps.


Le sac de couchage est un élément important dans l’équipement du randonneur et plus généralement pour les adeptes de bivouac. C’est lui qui vous tient au chaud toute la nuit pour vous permettre une bonne récupération avant d’attaquer la journée d’itinérance suivante. Pour qu’il vous accompagne le plus longtemps possible, il est primordial de l’entretenir correctement. Un sac de couchage sans entretien perdra dans le temps sa capacité à vous tenir au chaud. De plus, vu le coût financier d’un sac de couchage, surtout s’il est en duvet, il vaut mieux lui souhaiter une longue vie.

En complètement de cet article, retrouvez celui sur « Sac de couchage : fibre synthétique ou plume ? »

Le rangement

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne sert à rien de s’embêter à plier correctement son sac de couchage, cela le détériore. En roulant votre sac de couchage, vous créez des plies qui se retrouvent toujours aux mêmes endroits. C’est le meilleur moyen d’abîmer le garnissage, surtout si celui-ci est en fibre synthétique, ce qui a pour effet de créer des ponts thermiques, c’est-à-dire des zones où le froid s’engouffre. La meilleure façon pour ranger son sac de couchage consiste simplement à le « bourrer » dans sa housse de compression.

Les housses de compression fournies avec les sacs de couchage sont parfois rudimentaires. Il est nettement préférable d’opter pour des housses étanches afin de préserver le sac de couchage à l’abri de toute humidité durant votre itinérance. Si vous avez du mal à rentrer votre sac de couchage dans sa housse, que cela en devient pénible chaque matin, vous pouvez la changer pour une autre un peu plus grande. Il en existe de tous les volumes.

Le stockage

Si les sacs de couchage ont un grand pouvoir de compression, surtout ceux en duvet, il n’est pas bon de les conserver compressés. La housse de compression ne sert que pour le transport du sac de couchage. Une fois chez vous, le stockage doit se faire dans une large housse ventilée (en mesh ou en coton, pas de sac plastique) et rangé dans un endroit au sec et aéré. Il peut être aussi rangé directement dans une penderie, suspendu librement.

La compression détériore le garnissage, ce qui à long terme diminue les propriétés isolantes du sac de couchage. Moins le sac de couchage passe de temps comprimé, plus sa durée de vie sera longue.

Le nettoyage

Pour les sacs de couchage en duvet

Cette opération est délicate, demande beaucoup de temps et d’avoir un lave-linge suffisamment grand pour accueillir votre sac de couchage (suivant son volume). Il est fortement conseillé de le confier à un professionnel. Les pressings ont l’habitude de s’occuper d’articles en duvet (couettes, oreillers, manteaux…) et le prix sera variable suivant le volume de votre sac de couchage. Et pour rester au plus proche de la nature, penser à choisir un pressing écologique qui utilise des produits biodégradables.

Un sac de couchage ne nécessite pas d’être lavé après chaque randonnée, quelques jours d’aération sont généralement suffisants, combinés à un simple petit décrassage occasionnel. Pour cela :

  • Remplissez une bassine d’eau savonneuse tiède
  • Trempez, puis essorez, un gant de toilette ou une éponge (il doit être juste humide)
  • Nettoyez doucement votre sac de couchage en faisant attention qu’il ne s’imbibe pas d’eau
  • Effectuez la même opération mais juste avec de l’eau
  • Veillez à ce qu’il ne reste plus une seule trace de savon
  • Absorbez l’humidité avec du papier essuie-tout (Sopalin®)
  • Mettez votre sac de couchage au soleil (à défaut dans un endroit chaud, sec et aéré)

Si vous souhaitez laver le sac vous-même, respectez ces quelques consignes :

  • Nettoyez le bac de contenance de lessive de la machine
  • Utilisez un produit de lavage adapté au duvet (surtout pas d’adoucisseur)
  • Réglez la machine à 30°C
  • Mettre 2 ou 3 balles de tennis propre dans la machine
  • Choisissez l’essorage le plus doux
  • Choisir le réglage de température de séchage le moins chaud possible
  • Procéder à un premier cycle de séchage de 15 minutes, puis 30 minutes
  • Renouveler le nombre de cycle qu’il convient en le tapotant de temps en temps
  • Le suspendre dans un endroit chaud, sec et aéré durant plusieurs jours
  • Repartir le duvet avec vos doigts jusqu’à dispersion des boules

Pour les sacs de couchage en fibre synthétique

Les sacs de couchage en fibre synthétique sont moins délicats. Vous pouvez procéder de la même façon que pour les sacs de couchage en duvet pour le nettoyer. La phase de séchage est moins longue.

Solutions pour éviter de salir son sac

Pour éviter de salir votre sac de couchage, vous pouvez, à l’intérieur de celui-ci, utiliser en complément un sac à viande. En soie, en coton ou en synthétique, vous pourrez le laver autant de fois que vous le souhaitez. Et si vous dormez à la belle étoile, vous pouvez aussi utiliser un sursac pour protéger l’extérieur du sac de couchage.

Retrouvez tous les sacs de couchages testés sur i-Trekkings

Simon
A propos de l'auteur

Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de jeux préférés étant les montagnes et les zones désertiques, là où poussent le...



http://www.dubuis.net