Fin de la route pour un jeune Innu, après 4000km de marche à pied



Enfin, après 4000 km parcourus à pied, c’est au rythme des festivités que vivra aujourd’hui la communauté Innu de Sheshatshiu, au Labrador. On y attend l’un des plus grands rassemblements Innu de ces dernières années pour célébrer la fin de la marche.

Au cours de 7 millénaires, les Innu du Nord-Est canadien ont survécu en chassant le caribou à travers leur vaste territoire, le Nitassinan. A la moitié du 20ème siècle, le gouvernement à saisi leurs terres et obligé ces semi-nomades à se sédentariser. Les conséquences sanitaires ont été désatreuses. Diabète, alcoolisme et suicide ont alors fait leur apparition au sain de la communauté.

En 2009, un jeune Innu, Michel Andrew a décidé d’éntreprendre une marche solitaire de 4000km. Le jeune homme, surnommé "Géant", a alors quitté sa communauté de Sheshatshiu, avec pour seuls compagnons de voyage, une tente, une luge, un réchaud et une hache.

A travers cette marche de 4000km sur le territoire ancestral du Nitassinan, Michel Andrew souhaitait plus que tout alerter l’opinion publique sur la montée alarmante du diabète chez les Innu. Sa démarche visait également à reconnecter les jeunes Innu à la taïga, à la toundra et aux landes rocheuses du nutshimit (‘le pays’) qui nourrissent les Innu depuis 7500 ans.

Il y a quelque jours, la ligne d’arrivée a finalement été franchie par Michel Andrew et les 40 marcheurs qui l’avaient rejoint pour la dernière ligne droite, la traversée de l’intérieur glacé du Québec sub-arctique et du Labrador. 

"Je veux que ma marche démontre à notre peuple que notre mode de vie dans le nutshimit est sain. Sinon qu’adviendra-t-il dans 10 ans? Toute la communauté souffrira du diabète et de ses conséquences" a déclaré Michel Andrew.

Stephen Corry, directeur de Survival International y a ajouté : "Cette marche a restauré l’estime de soi et la dignité des Innu que le gouvernement et l’Eglise ont si brutalement tenté de saper. Elle apporte la preuve que, malgré les injustices et les tragédies de ces dernières années, l’identité des Innu est encore forte".

 

> Source : Survival France

 

 

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

sept + sept =