Icebreaker Helix : quand le MerinoLOFT révolutionne la doudoune



La doudoune est plus que jamais à la mode en 2014. A la ville comme à la montagne, c’est définitivement un must to have actuellement. Les néo-zélandais d’Icebreaker ont gardé cette tendance à l’esprit en concevant leur gamme Helix, annoncée avec une fierté non dissimulée comme la première doudoune en laine mérinos du marché. Voilà qui devrait un poil contrarier Ortovox qui avait déjà eu l’idée du vêtement technique en laine autre que le duvet avec sa collection Swisswool Light. Certes il s’agissait de veste et non de doudoune, et de laine vierge et non de mérinos. On joue un peu sur les mots mais l’idée reste sensiblement la même. Alors fi du marketing, qu’apporte de neuf cette gamme Helix dans l’univers des activités montagne ?

L’Helix-ir thermique

Primo de la chaleur, et c’est le moins qu’on puisse espérer ! Contrairement au duvet, la laine mérinos conserve mieux la chaleur, même en étant humide. On en trouve dans quasiment tout le garnissage (88%) et intégralement dans la doublure. Secundo, de la légèreté et un encombrement réduit. Jusqu’à quel point cependant ? Difficile de le dire puisque le poids des articles n’est pas communiqué sur les fiches produits de la marque sur son site. Enfin, tertio, de la respirabilité et des mauvaises odeurs repoussées puisque la laine mérinos est plutôt connue pour permettre le contrôle de celles-ci. A la surface, on retrouve une membrane en polyester recyclé pour protéger des petites pluies. Sur le papier un bon produit donc.

Capuche, sans manche, intégrale : faites votre choix !

Côté style, Icebreaker propose une Helix Zip manches longues et une Helix Zip Hood à capuche. A noter également l’existence de la Helix Vest, sans capuche et sans manche. On retrouve les mêmes séries chez les femmes avec, en plus, une Helix 3/4 Jacket très sympa. Pour les couleurs, ça passe ou ça casse ! Sorti de l’indémodable noir, il faudra aimer les couleurs vives et fraîches d’un bleu ou d’un vert très printanier. Les hommes ont droit à un vert supplémentaire plus sombre qui fait très super-héros, tandis que les femmes pourront opter pour un prune sobre et élégant. La gamme Helix MerinoLOFT démarre à 159,95 euros pour finir à 259,95 euros. Mon coup de coeur, hors doudoune mais toujours en MerinoLOFT, la superbe veste Ranger ZIp Hood (ci-dessous), à 399,95 euros quand même !

Plus d’infos : site de Icebreaker 

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

quatre × 2 =