La 14ème édition du Grand Bivouac célèbrera “les beaux matins du monde”



Mettre en exergue la beauté du monde mais aussi témoigner de son état. C’est la mission briguée par les organisateurs du prochain Grand Bivouac d’Albertville qui aura lieu du 15 au 18 octobre prochains. A l’heure des grands changements, où le voyage doit nécessairement s’accompagner d’une prise de conscience et d’une compréhension des enjeux, le célèbre festival s’engage et invite à un acte de résistance. La géopolitique sera donc une invitée essentielle de cette 14ème édition qui célèbrera "Les beaux matins du monde". Audacieux ou peut-être même un peu provocant, ce thème inédit veut réaffirmer qu’en dépit d’une mutation forcée, l’essence du voyage reste intacte.

Des voeux au voyage et au monde renouvelés

A travers 110 nouveaux rendez-vous – conférences, projections, débats, animations, expositions et concerts – plus de 32.000 visiteurs – globe-trotters amateurs ou confirmés, écrivains, grands reporters, artistes… – seront invités à découvrir combien « dans le bouillonnement des marées humaines ou le silence absolu des grands espaces, dans les moments de joie les plus intenses comme de détresse absolue, le monde vibre d’une énergie permanente, de senteurs, de couleurs, de clameurs. Une détermination à vivre, à tracer de nouvelles routes coûte que coûte, dont l’Homme et la nature sont les deux sources indispensables et solidaires ».

Une pléïade d’invités remarquables

Parmi les invités de ces « beaux matins du monde », Eric Julien, fondateur de l’association Tchendukua, le navigateur Olivier Jehl et des représentants des Indiens Kogis de Colombie – pour le lancement de l’opération « Zigoneschi, l’autre voyage » – Caroline Riegel, écrivain-voyageur et réalisatrice , accompagnée de ses amies nonnes au Zanskar pour sonfilm « Semeuses de joie », l’écrivain, scénariste et ethnologue Jean-Yves Loude ou encore la chanteuse du Somaliland Sahra Halgan. Sans oublier les rencontres avec Matthieu Ricard, moine bouddhiste, écrivain, photographe et interprète français du Dalaï Lama, et Jean-Christophe Victor, expert en géopolitique, créateur et présentateur du « Dessous des cartes » sur Arte.

Vivez l’expérience "Mafrouza"

Par ailleurs, la 14ème édition du Grand Bivouac s’ouvrira, le jeudi 15 octobre, sur une « initiative inédite » : la diffusion dans son intégralité – 10 heures de projection ! – de « Mafrouza » d’Emmanuelle Demoris, consacré à la vie quotidienne des habitants d’un quartier d’Alexandrie (Egypte) construit dans les vestiges de la plus ancienne nécropole gréco-romaine du bassin méditerranéen, sans aucun doute l’une des œuvres documentaires les plus originales et impressionnantes de ces dernières années.

Plus d’infos : http://www.grandbivouac.com/ 

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

18 − 12 =