La sente étroite au bout des Alpes : carnets de voyage dans le Mercantour


Posté le :


0
(0)

Pour fêter son trentième anniversaire, le Parc National du Mercantour a confié à Caroline Audibert le soin de revisiter le caractère de son territoire. Et c’est sous la forme de carnets de voyage illustrés des dessins à l’encre et des aquarelles de Caroline Challan Belval qu’elle retrace sa pérégrination sur les sentiers du Parc national du Mercantour, ce territoire préservé où les Alpes tombent dans la Méditerranée.

Voyage et randonnée à travers le Mercantour

Partie de Nice, la journaliste et philosophe a entrepris un périple au long cours, au fil des saisons, entre les monts des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence, sillonnant les routes étroites menant à la vallée de la Roya, empruntant les chemins de la Vésubie, passant les cols qui ouvrent sur la Tinée, l’Ubaye, le haut Verdon et le haut Var.

Son voyage l’a conduite parmi les hommes, à travers une terre de mémoire singulièrement vivante. Son témoignage est nourri de rencontres avec les bergers, agriculteurs et artisans qui réinventent les pratiques traditionnelles dans ces vallées, mais aussi avec les historiens, géologues, ethnologues et conservateurs qui mettent en perspective les activités des habitants des 28 communes du Parc ainsi que les patrimoines culturel et naturel du Mercantour.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite au covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le top 10 de nos partenaires :

Un beau voyage au cœur de l’identité du Parc National du Mercantour.

A propos des auteurs

Caroline Audibert est reporter photographe pour le Parc National du Mercantour. A ce titre, elle a réalisé une vaste enquête sur le caractère du territoire et en rédigé une synthèse ainsi que cet ouvrage. Elle collabore également à des revues : L’Alpe, Chroniques des 7 vallées, Couleurs Nice.

Caroline Challan Belval est chargée de cours à la faculté des Lettres et Sciences humaines de Nice et professeur de gravure et dessin à l’École nationale supérieure d’art de la Villa Arson à Nice. Sa recherche est tournée vers l’architecture, le monde ouvrier, les mondes souterrains et les lieux de transformation. Elle a ainsi travaillé sur le chantier de la Cité de l’architecture et du patrimoine et la ZAC de Tolbiac à Paris, le métro à New York, le percement du tunnel ferroviaire Lyon-Turin ou la fonderie d’Outreau, dans le Nord… Elle vit entre Nice et Paris.

A propos de La sente étroite au bout des Alpes : carnets de voyage dans le Mercantour

  • Editeur : Glénat
  • Collection : Hommes et Montagnes
  • Format : 208 pages ; 140×225 mm
  • ISBN : 978-2723488150
  • Prix : 19,99 €
  • Acheter sur Amazon

 

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales. Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied
Share via
Copy link