Le Red Bull Linecatcher 2014 se déroulera aux Arcs du 11 au 18 janvier 2014



La compétition internationale de freeski backcountry Red Bull Linecatcher se déroulera du 11 au 18 janvier 2014 dans la station savoyardes des Arcs.

Pur concentré d’adrénaline et de liberté, le freeski backcountry incarne le ski newschool. C’est avant tout un état d’esprit, le besoin de toujours dépasser ses limites. La discipline n’étant, par essence, pas inscrite au calendrier olympique, les skieurs s’affranchissent des contraintes impliquées par la « course aux Jeux » et peuvent ainsi pleinement vivre leur sport, soutenus par un public de passionnés. Le Red Bull Linecatcher est le seul rendez-vous où l’on peut retrouver les meilleurs riders de la planète freeski backcountry. Pour sa 6e édition, il se tiendra de nouveau aux Arcs, du 11 au 18 janvier prochains, et réunira sur le cirque mythique de Fond Blanc, un plateau exceptionnel d’athlètes.

« Le Red Bull Linecatcher est l’évènement incontournable du backcountry, le seul et l’unique de la saison… Il est porté par la passion et la créativité d’une nouvelle génération de skieurs »
Sam Favret, freeskieur backcountry et vainqueur de l’édition 2013

La compétition rassemble 20 des skieurs les plus talentueux du moment, parmi lesquels Richard Permin, Sam Favret (FRA), Nicolas Vuignier (SUI), Dane Tudor (AUS) et Jacob Wester (SWE). Venus d’Amérique du Nord et d’Europe, ils sont départagés sur leurs meilleurs runs par trois juges. Les skieurs sont notés sur des critères propres à la notation du freeski de compétition : fluidité, technicité et engagement, tout en intégrant ce fameux ingrédient si cher au backcountry : le style. Et c’est là toute la particularité de cet événement !

Terrain backcountry de premier choix en haute montagne, le site de Fond Blanc aux Arcs alterne barres rocheuses et pentes raides, avec en majestueuse toile de fond le massif du Mont-Blanc. Il permet aux riders d’évoluer sur des lignes variées et de diversifier leur style en enchainant sans peine, sur 250 m de dénivelé, 3 ou 4 sauts à la suite. Culminant à 2 500 mètres d’altitude, cette face présente en outre une orientation parfaite pour bénéficier d’un excellent enneigement.

« La face de Fond Blanc des Arcs convient à merveille à ce rendez-vous. Exposée Nord-Est, elle conserve la neige au frais même plusieurs jours après une chute. Parfaitement vallonnée, elle se prête au freeski backcountry avec de belles corniches et un couloir raide sur la droite de la face. A ça, ajoutez des kickers spécialement crées pour la compétition et vous avez là un terrain de jeu idéal !»
Romain Grojean, freeskieur backcountry et local de l’étape

 

 

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

10 + neuf =