Marre de porter votre sac ? Faites-le rouler avec Trekkady !



Voyageur aguerri, rompu aux aventures solitaires dans les endroits les plus reculés du monde, Guillaume Guist’hau est un baroudeur qui fait fonctionner tous ses sens. Au-delà de son blog Photoglobe http://g.guisthau.free.fr/photoglobe/, l’homme était jusqu’à maintenant notoirement connu pour ses conférences et ses récits de voyage sensoriels. Cet indépendant et autodidacte qui place la relation à la nature au coeur de ses thématiques de voyage, est également le porteur d’un projet initié en 2007 et qui vise à faire entrer le portage du sac à dos dans une nouvelle ère : le Trekkady.

Le Trekkady, c’est quoi ?

Partant du principe de "pourquoi porter son sac à dos quand on pourrait le faire rouler", le Trekkady tente de faire évoluer un concept déjà éprouvé avec, rappelez-vous, le Carrix. Sur les terrains où ce dernier trouvait ses propres limites, le Trekkady tente lui de percer. Dans l’esprit, le randonneur choisit de porter ou de tracter son sac à dos. Dans le second cas, il arrime une roue au sac à dos et fait coulisser celui-ci le long d’une armature dorsale. Le tout en cinq seconde et sans dépose du sac qui se tracte alors à la manière d’une pulka. Un premier prototype avait été testé par le créateur en Islande en 2007 : 350 km à pieds avec 35 kg, puis 300 km avec 26 kg dans les Pyrénées en 2009 pour une utilisation à 70% sur HRP, névés et passages de cols.

Un prototype qui a de l’ambition

La vidéo de démonstration rend curieux. L’engin semble étonnament mobile et son équilibre s’assure sans l’aide des mains. A la différence de la pulka, le poids ne paraît pas être une gêne à la descente. Quant à l’aspect tout-terrain qui freinait le Carrix, il est tout simplement bluffant ! Pour Guillaume Guist’hau, qui porte son projet à bout de bras avec une foi à ébranler les montagnes, il n’y a pas de doute : le Trekkady a un avenir. Freiné par la frilosité des marques et donc par l’impossibilité de faire face à des besoins budgétaires pour le développement de son projet, il se tourne aujourd’hui vers le crowdfounding pour donner une chance au Trekkady. Et c’est sur Ulule que ça se passe.

Le crowdfounding à la rescousse

Après avoir imaginé et conçu différents prototypes fonctionnels en investissant plusieurs années de recherche et de développement financés en fonds propres, Guillaume se tourne vers les usagers potentiels pour démontrer que le Trekkady peut être une véritable alternative au portage traditionnel. En finalisant les prototypes 1.0 et 2.0, en les rendants visibles sur le terrain et en créant une véritable communauté autour de ce concept, il espère ainsi être en position de force pour convaincre les enseignes de l’outdoor de commercialiser ce produit. Pour en savoir davantage et devenir contributeur de ce projet, rendez-vous sur Ulule : http://fr.ulule.com/trekkady/ 

 

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com