Nouvelle collection Ortovox : de l’audace et de l’innovation



La tristesse des actualités le prouve encore une fois en 2016 : la sécurité en montagne l’hiver est une réalité toujours d’actualité. La sécurité sur le terrain est d’abord le fait des pratiquants mais la fiabilité de leur équipement est également une donnée à prendre en compte pour mettre toutes les chances de son côté. Les marques l’ont bien compris, qui démocratisent de plus en plus des systèmes de sauvetage et de secours sophistiqués qui n’étaient jadis réservés qu’aux sportifs de l’extrême. C’est le cas d’Ortovox qui, pour cette saison 2016 mise sur une toute nouvelle génération d’équipement. En voici les principaux tenants, destinés plus particulièrement aux freeriders et aux nouveaux usagers du freetouring.

Ortovox a reçu un Ispo Award pour trois des produits présentés ci-dessous : l’Avabag, la veste Andermatt et la veste Pordoi.

Avabag : la nouvelle génération Airbag

Avec à peine 640 grammes et 1,8 Litres, l’Avabag est annoncé comme le système le plus compact et léger du monde. Ni couture, ni électronique, ni jointure excessive et une unité venturi tout ce qu’il y a de minimaliste : le secret pour atteindre ce poids étonnant. C’est du côté de la poignée de déclenchement qu’on trouve également du nouveau avec un design censé faciliter l’utilisation avec n’importe quel type de gants. La poignée de déclenchement est réglable en longueur sur deux positions et dépasse de la bretelle pour une accessibilité optimale. Utilisé sans visser la cartouche, le système permet à l’utilisateur de s’entraîner à l’attraper et à déclencher.

Ascent : des sacs pour le ski de randonnée

Compatible avec le système Avabag, les sacs de la famille Ascent s’adressent d’abord aux skieurs de randonnée à la recherche d’un produit léger et technique. Décliné de 22 à 30L, avec un poids de départ à 830 grammes – 1780 grammes avec l’Avabag – ils ont été fabriqués avec un Nylon 100D Robic Ripstop léger et résistant. Le système dorsal, en mousse 3D, vise à demeurer rigide malgré sa légèreté et à répartir la charge de façon équilibrée entre les hanches et les bretelles rembourrées. Un zip avant circulaire permet un accès rapide au matériel et d’autres équipements, comme fixation des skis en diagonale, fixation du piolet et de la corde, sont également à l’affiche sans nuire particulièrement au poids final.

Veste 2L Andermatt : la veste en laine noire

En quête d’originalité, Ortovox a choisi la laine de mouton noir suisse pour s’associer à la membrane ultra-respirante Dermizax NX de Toray. Le résultat de cette association c’est la veste de freeride 2L Andermatt, un produit en soi original qui affiche une épaisseur de garniture de laine variant de 120 g/m2 au niveau du corps à 90 g/m2 pour la capuche et les manches. Pour un bon ajustement, la capuche dispose de deux points de réglage ; les zips d’aération sous les bras permettent quant à eux de réguler la température corporelle lors des ascensions. Insolite jusqu’au bout, la veste propose quelques détails sympas comme de la laine Teddy douillette au niveau du menton !

Ensemble Pordoi : l’équipement pour le freetouring

Un équipement qui brigue l’excellence : à l’intérieur une doublure en fine laine mérinos assure une base confortable pour aceuillir la nouvelle membrane C_Change de Schoeller. Il s’agit d’une membrane active qui réagit instantanément à la formation de transpiration avec une gestion spécifique de l’humidité et de la température. Quand il fait froid, ses pores se ferment mais dès que le corps surchauffe, ils s’ouvrent afin de réguler la température et la transpiration. Les éléments extérieurs sont contrôlés par une enveloppe en polyamide et élasthanne. Cet ensemble de fibres offrant élasticité et robustesse résiste au vent et à l’humidité.

Plus d’infos : site d’Ortovox

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

2 × trois =