Point-Afrique propose de voyager en train pour économiser du CO2


Posté le :


0
(0)

Maurice Freund, Président de la Coopérative de voyageurs Point-Afrique s’engage pour un transport aérien moins polluant pour les voyages vers le sud algérien. Comment en prenant le train jusqu’à Marseille. Revue en détails…

La vocation de Point-Afrique : un développement touristique durable
Le Point-Afrique est une coopérative de voyageurs dont la vocation est de développer un tourisme « durable » prenant en compte dans chacune de ses actions, l’humain, l’environnement et l’économie. De par son statut, Point-Afrique réinvestit dans les pays desservis la totalité des bénéfices générés sous forme de micro-financements (après constitution d’une réserve de fonctionnement pour l’agence). La mise en place de lignes aériennes vers des zones très enclavées d’Afrique, création d’une ressource économique pour ces dernières, est complétée par une large gamme de circuits proposant découverte régionales et rencontres des populations locales.

La bataille du CO2 : finis les discours, place aux actes !
Acteur « polluant » en tant que transporteur aérien, néanmoins soucieux de l’environnement, Point-Afrique renforce son action écologique en proposant une nouvelle alternative à ses voyageurs. Compenser la production des gaz à effet de serre par une taxation carbone, pourquoi pas, mais, en permettant le rachat des quotas, cette mesure ne fait que donner aux pays riches le permis de continuer à polluer la planète. C’est pourquoi Point-Afrique s’engage à modifier les habitudes comportementales de ses voyageurs en leur proposant d’emprunter le train.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alpinstore (boutique outdoor – Déstockage en cours. Jusquà -70% sur plus de 4300 produits)
  • Amazon (librairie et bazar)
  • Chamina Voyages (randonnées en France et en Europe)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – French days jusqu’au 29 septembre)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (randonnées dans les Pyrénées)
  • Snowleader (boutique outdoor – Déstockage d’été. Jusqu’à -70% sur plus de 10 000 produits)
  • Trekkinn (boutique outdoor – Bons plans Jusqu’à -62% en ce moment)

Paris-Sahara : économisez 317 kg de CO2 grâce au train
La route aérienne qui dessert l’axe Paris / Djanet passe à la verticale de Marseille à l’aller comme au retour. Partir directement de l’aéroport de Marseille permet une économie de 330 kg de CO2 par rapport à un départ de Paris. Ainsi, pour 50 minutes de trajet supplémentaires depuis Paris, chaque voyageur évite l’émission de 317 kg de CO2 (le trajet en train émettant 13 kilos de CO2 par personne). Mais le train a un coût… alors pour motiver ses clients à agir en « éco-voyageurs », Point-Afrique prend en charge l’intégralité des sommes additionnelles. Cette mesure s’applique aux itinéraires reliant Paris, Lyon et Grenoble à Marseille, pour des vols vers Djanet et Tamanrasset en Algérie.

www.pierrerabhi.org
Le mot de Pierre Rabhi
L’agro-écologue reconnu est un proche de Maurice Freund depuis une trentaine d’années. Dans les années 80, c’est avec le soutien du président Thomas Sankara qu’ils créent ensemble le centre agro-écologique de Gorom-Gorom au Burkina Faso, afin d’« apporter une aide qui soit à même d’éliminer la nécessité de l’aide ».

« En sortant du schéma de la compensation (l’exonération de la responsabilité individuelle par le biais financier avec tous les risques de dérive qu’une telle démarche comporte) pour lui substituer celui de la réduction à la source des émissions de CO2, nous sommes véritablement dans le changement.
A l’échelle des émissions mondiales de gaz à effet de serre, c’est une goutte d’eau dans l’océan mais, par l’effet d’entraînement qu’elle peut avoir sur chacun, qui replace l’exigence de cohérence intérieure au centre du débat, elle paraît inestimable. »

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales. Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
Share via
Copy link