Quechua X-Light : la doudoune chaude et légère à moins de 40 euros



Difficile d’échapper à la doudoune X-Light de chez Quechua : la campagne publicitaire a inondé les écrans avec ses petites bêtes toute mignonnes qui viennent se réchauffer dans les bras de randonneurs. Quechua joue sur l’affect et abat la carte tendresse pour présenter le dernier né de ses produits techniques. Comme à l’habitude chez la marque, en plus du produit, l’acheteur fait l’acquisition d’un concept. La X-Light, dont l’un des principaux arguments de vente est la compacité, se roule donc en boule comme un sac de couchage pour intégrer le sac à dos. 440 grammes seulement à porter, rangés dans un sac de compression.

La doudoune discount de l’hiver 2015

A 39,95 euros devrait-on néanmoins parler de vêtement technique low-cost ? Quand les autres marques monétisent la légèreté, la thermicité et la respirabilité d’un produit à plus de 150 euros, on peut légitimement s’interroger sur les véritables capacités d’une X-Light. Alors, coup de génie ou de pub ? Emmanuelle, chef de produit thermique chez Quechua, se veut rassurante sur le site : "Le premier prix, la doudoune Arpenaz 50 (19,95 euros NDLR) apporte avant tout beaucoup de chaleur. La Doudoune X-light apporte une chaleur équivalente mais combinée à une très grande légèreté : c’est un excellent compromis pour un usage randonnée ou pour un usage quotidien. Enfin, la doudoune XX Light est la plus légère, elle sera appréciée par les randonneurs actifs."

Duvet synthétique vs duvet naturel

Du côté de la fiche technique on trouve une dominante synthétique de ouate à 70%, un isolant ceci dit peu respirant mais qui doit donner plus de confort pendant le mouvement, et un garnissage de duvet et plumes de canards à 30%. La capacité gonflante et durable de la plume constitue la force de la X-Light en lui conférant sa thermicité, sa compressibilité et sa légèreté. Sara Bertelot, de la team officielle Quechua, l’a adoptée : "Très légère, compressible et chaude je l’emporte partout depuis sa sortie : Mont-Blanc, Aiguille Verte, elle a vu de nombreux sommets !" La X-Light n’a pour l’instant pas été testée par nos I-Trekkers. On sait que Quechua sait se fendre de bons produits mais on reste néanmoins dubitatif sur la haute technicité de cette doudoune dans un cadre d’activité extrême. Restons donc (c)ouvert et faisons-nous surprendre ! A suivre !

Plus d’infos : site de Quechua

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

18 − 17 =