Randonnée sur l’île de Gran Canaria



Alternatives désormais connues et appréciées aux ambiances froides et rigoureuses de l’hiver en métropole, les îles sont des destinations sur lesquelles le tourisme peut compter de décembre à mars. Parmi elles, le continent miniature de Gran Canaria, l’île dite de l’éternel printemps. A l’ombre de ses voisines Tenerife et Gomera, Gran Canaria se veut moins fréquentée et offre ses terres fertiles aux chaussures des randonneurs. Entre socle volcanique – le Teide culmine sur l’île voisine ! – palmeraies verdoyantes, côte rocheuse abrupte, dunes de sable ocre et pics escarpés, Gran Canaria offre un condensé de ce que l’archipel des Canaries compte de meilleur.

En direct de la fête des Amandiers

Durant les mois de janvier et février, le printemps envahit l’île toute entière : les amandiers en fleurs embaument le moindre sentier et la floraison de leur fruit, le plus caractéristique de Tejeda, donne lieu à de nombreuses célébrations. Ces festivités, qui ont lieu pendant les deux premières semaines du mois de février, regroupent les éléments les plus représentatifs du folklore canarien : la musique traditionnelle, la danse, l’artisanat, les sports, les foires au bétail et agricoles et une démonstration de travaux typiques.

Une destination à 4h de Paris

Chamina y propose un autotour de 8 jours en liberté, ponctué de nombreuses randonnée : Pino de los Pilancones, Oasis de Santa Lucia et la Fortaleza, grand tour panoramique du Roque Nublo, Montagnes de Berbique et Tamadaba et, pour finir, les splendides dunes de sable de Maspalomas. Pour rappel, Gran Canaria est accessible en vol direct depuis Paris en seulement 4 heures. Le tarif du séjour varie de 595 euros à 685 euros, en fonction du nombre de voyageurs et de la période.

Plus d’infos : rendez-vous sur le site de Chamina

  

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

19 − 1 =