Retour du Tourisme en Mauritanie ?



Depuis les attentats d’Aleg en décembre 2007, le tourisme en Mauritanie est en berne. Trois vols desservaient Atar l’an passé, deux affrétés par Point Afrique et un par Voyageurs du Monde. Tous sont annulés et remplacés par un seul vol hebdomadaire affrété par la Somasert, filiale touristique de la compagnie minière d’état.

Point-Afrique a longuement été critiquée en Mauritanie et dans le milieu du tourisme hexagonal après avoir annulé ses vols de la saison hivernale vers l’Adrar. Elle a à de nombreuse reprises tenté d’expliquer son choix guidé par des raisons économiques. Reste que pour une agence de voyage dont le but est de désenclaver les zones sahariennes et sahéliennes, ça fait désordre. Fermons la parenthèse.

Il est désormais possible de se rendre dans le désert mauritanien par le vol Somasert via la compagnie aérienne française Transavia. Seul problème, les avions sont presque vides et les touristes quasiment absents de Mauritanie ! La Somasert a même été obligée d’annuler ses vols des 5, 12 et 19 décembre faute de passagers. Pourtant, l’Adrar est une destination sûre. D’ailleurs, aucun touriste n’a rencontré de problèmes de sécurité dans cette zone de la Mauritanie. Devant cet état de fait, il fallait agir…

Aujourd’hui, après une réunion de travail qui a eu lieu en présence du Ministre du tourisme mauritanien, d’Yves Godeau, représentant l’association ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), et des représentants de Point-Afrique et La Balaguère, Point-Afrique s’est engagé à prendre un quota de places sur les vols de son concurrent mauritanien les 13, 20 et 27 février prochains et à les vendre à prix coutants. Cet engagement permet d’assurer ces vols qui autrement auraient été purement et simplement annulés. Par ailleurs, Yves Godeau s’est engagé à promouvoir la destination par le bais du réseau d’agence ATR (Allibert, Club Aventure, Terres d’Aventure, Atalante…). Objectif : redynamiser la destination !

Espérons que ces décisions débouchent sur un développement du tourisme en Mauritanie. Il en a bien besoin !

Lire sur le même sujet : Le tourisme redémarre en Mauritanie.
 

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

quinze + six =