Deux nouveaux sac à dos Osprey : Rook et Renn

Présentation des deux nouveaux sacs à dos Osprey disponibles en 50 et 65 litres : Rook (homme) et Renn (femme) proposés à un prix attractif.
Posté le :


4.5
(2)

Pour la saison 2019, le constructeur de sac à dos Américain Osprey propose deux nouveaux modèles de sac au style et fonctionnalités épurées : les modèles Renn, pour femme, et Rook pour homme. Présentation.

L’objectif de la marque est de proposer des produits plus simples, moins chers mais qui ne fait pas l’économie du confort et de la durabilité des produits.

Ainsi les modèles Rook et Renn sont taillés pour l’itinérance et sont des modèles passe-partout : Osprey propose deux litrages pour les modèle, 50 et 65 Litres.

Un même savoir faire pour les deux modèles

Les sacs à dos disposent des mêmes technologies :

  • Raincover intégrée (et détachable)
  • Ceinture ventrale robuste
  • Ceinture pectorale avec sifflet d’urgence
  • Sac compartimenté
  • Panneau arrière en mailles trampolines ventilées AirSpeed™ (technologie notamment employée sur des modèles phares de la marque, comme Exos ou Levity)
  • Poches PowerMesh™ à double accès pour gourde
  • Manchon interne d’hydratation
  • Tissus principal constitué de Polyester (600D)

Spécificités des modèles Rook et Renn

Tout d’abord, le prix ! Osprey signe un modèle de haute qualité accessible : le modèle Rook 65 et Renn 65 sont disponible à 150 € (données du constructeur) et les modèle Rook 50 et Renn 50 sont à 140 €.

En ce qui concerne les poids des sacs à dos, certes les modèles présentés ici sont loin des performances du sac « Levity » de la même marque (sac à dos pesant 870 grammes pour 65 litres) : Les modèles Rook et Renn ont un poids variant (en fonction du litrage) de 1, 6 Kg à 1,56 Kg. Des poids plus que correct pour des modèles d’entrée de gamme du constructeur américain.

Pour la saison 2019, le fabricant américain développe également une gamme de sac à dos aux fonctionnalités et au style épuré, mais pour une utilisation journalière  et pour des  itinérances en refuge : Les modèles Skarab et Skimmer.

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 2

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

luc39
A propos de l'auteur

Passionné depuis toujours par la nature, j'aime découvrir la faune, la flore et les paysages par le biais de randonnées itinérantes à diverses saisons. Que ce soit en hiver grâce aux trek  en ski ou en raquette, ou à la belle saison à pieds et à vélo, je parcours à mon rythme de naturaliste passionné les sommets et combes des montagnes...



5 Responses
  1. Mais, mais, mais quoi !!! Il n’y a pas de poche en mesh sur l’extérieur du sac pour glisser un vêtement ? Je comprends qu’ils aient tiré les prix vers le bas mais ce choix ne me parait pas judicieux…

    1. luc39

      Bonjour Matt,
      Eh non pas de poche en mes sur l’extérieur du sac. C ‘est une gamme épurée (qui permet de tirer les prix vers le bas) et rejoint les modèles Scarab et Skimmer (sacs plus axés sur des rando à la journée) qui sont simples dans leurs conceptions et “pauvres” en accessoires.

  2. Phil

    Un test sur le terrain pourrait-il avoir lieu prochainement ?
    Est-ce que les dimensions permettent de le prendre en cabine (généralement 50/55cm de hauteur, et 23-25max de profondeur) ?

La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied