Sac de couchage : fibre synthétique ou plume ?

L'acquisition d'un sac de couchage n'est pas une mince affaire. Au delà du prix et de la qualité de fabrication, se pose la question du garnissage : fibre synthétique ou plume ? Voici des éléments de réponse en fonction de votre utilisation outdoor (saison, lieux, activités) et de votre budget.


Le choix entre un sac de couchage en fibre synthétique ou en duvet dépend de sa pratique de la randonnée et plus globalement de ses activités outdoor mais aussi de son budget. D’une manière générale, par leur grand avantage d’avoir un rapport poids/isolation/encombrement exceptionnel, les sacs de couchage en duvet sont plus adaptés au trekking itinérant. Toutefois, il y a quelques exceptions à cela, comme pour une utilisation en milieux humides, avec un hamac… La différence de prix entre synthétique et duvet n’est pas négligeable non plus.

Sac de couchage : fibre synthétique ou plume ?

Isolation en synthétique

L’isolation par fibre synthétique est faite de filaments de polyester et son pouvoir isolant dépend de son grammage (quantité d’isolant). Si le synthétique n’est pas aussi performant en matière de chaleur que le duvet, il reste moins fragile, moins sensible à l’humidité et surtout, il est bien plus économique. Les fibres synthétiques les plus répandues sont ceux des marques PrimaLoft et Polarguard (Il en existe de nombreuses autres marques) qui ont une conception différente :

La fibre de PrimaLoft imite le duvet naturel en étant constitué de nombreuses petites étoffes. Elle offre l’avantage d’être plus souple et plus compressible, mais en contrepartie, elle est plus fragile dans le temps.

La fibre de Polarguard se constitue d’un seul brin très long enroulé sur lui-même. De ce fait, elle est extrêmement résistante mais au détriment du volume, elle est moins compressible.

Isolation en duvet

Le duvet d’oie ou de canard dispose d’un pouvoir d’isolation et de compression largement supérieur à celui de la fibre synthétique. Plus le duvet se gonfle d’air, plus il est chaud. L’isolation du duvet est liée à ce que l’on appelle le « pouvoir gonflant », qui se mesure en cuin (cubic inch). Il existe deux normes, la norme américaine et la norme européenne qui est plus exigeante. Par exemple, un cuin US de 700 correspond environ à un cuin EU de 600.

  • Un duvet de moyenne qualité a un cuin compris entre 400 et 500
  • Un duvet de bonne qualité a un cuin compris entre 600 et 700
  • Un duvet d’excellente qualité a un cuin supérieur à 800

Plus le cuin est élevé, plus le duvet est chaud (isolant). Pour déterminer la température de confort théorique d’un sac de couchage en duvet, il existe une formule :

T° de confort = -0,0413 x (garnissage* x cuin) +14.1

*Garnissage : quantité de duvet en kilogramme (et non le poids du sac de couchage)

sac de couchage : fibre ou synthétique ?

Par exemple, pour le sac de couchage Lafayette de la marque Valandré (poids du sac : 1024g, garnissage de duvet : 564g, cuin : 800) cela donne :

T° de confort = -0,0413 x (0,564 x 800) +14.1 = -4,5°C

Cela reste une température théorique, car d’autres paramètres rentrent en compte (ajustement de la coupe, cloisonnement, isolation de la fermeture, collerette…). Mais elle permet déjà de comparer des sacs de couchage en duvet de différentes marquent entre eux.

La proportion duvet/plumettes est également à prendre en compte, c’est un ratio important dans la qualité du garnissage du sac de couchage. S’il est indispensable d’avoir une part de plumettes pour la stabilité du duvet, plus il y a de duvet, plus le sac de couchage est chaud et compressible. Le ratio pour les sacs de couchage haut de gamme est généralement de 90/10 ou 95/5 (95% de duvet, 5% de plumettes).

sac de couchage : fibre ou synthétique ?

En résumé : Synthétique vs Duvet

AvantagesInconvénients
Sac de couchage en synthétiqueReste chaud même humide
Adapté aux hamacs
Facilité de lavage
Prix attractif
Volumineux et lourd
Sac de couchage en duvetRapport isolation / poids imbattable
Très compressible
Confort (douillet)
Durée de vie
Sensible à l’humidité
Entretien délicat

 

sac de couchage : fibre ou synthétique ?

Rapport isolation  / poids / compression ?

Sur ce point le duvet est imbattable ! A ce jour aucune fibre synthétique n’arrive à l’égaler. Cela veut dire qu’à une température de confort égale, un sac de couchage en duvet sera toujours plus léger et plus compressible (plus petit une fois dans sa housse) qu’un sac de couchage en synthétique.
Vainqueur : duvet

Confort

Même si la notion reste subjective, le duvet reste plus confortable. Sa légèreté et son enveloppement rendent le sac de couchage plus douillet. Par contre, combiné avec un hamac (donc sans tapis de sol isolant), le duvet est à proscrire, car la partie inférieure du sac de couchage étant écrasée, il n’y a plus d’isolation (gonflant = isolation), alors que le synthétique reste isolant même écrasé.
Vainqueur : duvet

Entretien

L’entretien d’un sac de couchage en duvet peut vite devenir complexe, surtout pour les sacs hivernaux (volumineux). Pour ne pas abîmer le duvet lors des phases de lavage/séchage/essorage, il est préférable de le confier à un pressing spécialisé. Pour ceux en synthétique, c’est beaucoup plus simple, un lavage simple en machine suffit.
Vainqueur : synthétique

sac de couchage : fibre ou synthétique ?

Humidité

Même si aujourd’hui les duvets sont traités pour être hydrophobe, le synthétique reste moins sujet à l’humidité. Même mouillé, il reste chaud. Pour les destinations humides et froides, les sacs de couchage en synthétique sont à privilégier.
Vainqueur : synthétique

Durabilité

Sur ce point, l’avantage de la longévité revient au duvet, la fibre synthétique ayant une tendance à perdre un peu de son gonflant avec les années. Bien évidemment, cela s’accorde avec un bon entretien de son sac de couchage : rangé chez soi dans sa grande house de rangement (et non la housse de compression), lavage effectué correctement sans détérioration de l’isolant…
Vainqueur : duvet

Prix

De façon générale, les sacs de couchage en synthétique sont plus économiques. Sauf si vous veniez à comparez une fibre synthétique de haute qualité à un duvet médiocre, le porte monnaie se range toujours du côté du synthétique.
Vainqueur : synthétique

 

Les températures des sacs de couchage

Les sacs de couchages affichent généralement 3 températures :

  • Confort : Température idéal idéale pour dormir
  • Limite confort : Température à partir de laquelle le froid commence à se faire ressentir
  • Extrême : Température limite de survie

Ces températures sont calculées avec la norme EN 13537 (norme européenne) en tenant compte que les personnes portent des sous-vêtements et d’utilisent un matelas épais. Pour la température supérieure, il est considéré que la fermeture éclair et la capuche sont ouvertes.

Petit conseil, ne tenez toujours compte QUE de la température de confort pour le choix de votre sac. Cela vous laissera une marge de sécurité !

Simon
A propos de l'auteur

Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de jeux préférés étant les montagnes et les zones désertiques, là où poussent le...



http://www.dubuis.net