Six alpinistes retrouvés morts dans le Massif des Ecrins



Au coeur du Massif des Ecrins, à 3000 mètres d’altitude, c’est un randonneur anglais qui a fait la macabre découverte dimanche 26 juin 2011.

6 alpinistes français, dont 3 femmes, 2 hommes et un adolescent, tous agés de 16 à 64 ans ont été retrouvés morts, aparemment victimes d’une chute.

Les randonneurs avaient été aperçus pour la dernière fois samedi matin à 6h, en partant de leur refuge pour effectuer l’ascension du pic de Neige Cordier, un sommet situé à 3 614 m.

Bien équipés (piolets, crampons, vêtements adaptés à la pratique de l’alpinisme), sous une météo plus que clémente, sur un parcours sans grande difficulté, les causes de l’accident restent pour le moment mystérieuses… "A priori il ne s’agit pas d’une avalanche, ils auraient dévissé. Nous ignorons pour l’instant pour quelle raison", a déclaré le magistrat qui supervise l’enquête. Les six alpinistes auraient dévissé à hauteur de la Plate des Agneaux (un couloir raide coiffé d’un col à 3 217 mètres), après environ cinq heures d’ascension, avant de chuter sur 200 mètres.

Cet accident est un des plus meurtriers de ces dernières années survenu dans les Alpes, côté français.

En juin 2007, cinq alpinistes d’une même famille avaient chuté dans le Massif des Ecrins déjà et en août 2008, quatre allemands, leur guide autrichien et trois suisses avaient été surpris par une avalanche sur une voie d’accès au Mont-Blanc.

 

(Source photo : www.camptocamp.org /  Auteur : Thomas Charbonneau)

 

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

cinq × quatre =