Sous-vêtement Patagonia Capilene Air, restez au chaud cet hiver

Dans sa quête de performance pour lutter contre le froid, Patagonia lance sa gamme Capilene Air pour l'hiver 2018/19. Présentation.


Patagonia Capilene Air

Dans sa quête de performance pour lutter contre le froid, Patagonia lance sa gamme Capilene Air pour l’hiver 2018/19. Cette première couche, un mélange de 51 % de laine mérinos ultrafine de Nouvelle-Zélande et de 49 % de polyester recyclé, fournit une régulation de température contre la peau dans toute une gamme de conditions climatiques. Avec pour mots d’ordre douceur et régulation, la collection est tricotée en 3D et sans couture.

Capilene Air Hoody, Air Crew et Air Bottoms

Les premières couches les plus chaudes de Patagonia sont faites d’un mélange 51 % mérinos et 49 % polyester recyclé pour des performances par temps froid. Légère, avec une structure de tricot 3D, le haut à capuche Capilene Air Hoody est chaud, respirant, doux sur la peau et évacue l’humidité. La gamme se décompose en 3 modèles pour homme et pour femme :

  • Maillot manches longues Capilene Air Crew
  • Maillot manches longues à capchue Capilene Air Hood
  • Collant Air Bottoms

Patagonia Capilene Air

Caractéristiques :

  • Laine mérinos fine de Nouvelle-Zélande mélangée à du polyester recyclé Capilene pour plus de chaleur, ainsi qu’une meilleure régulation de l’humidité, plus de durabilité et un séchage plus rapide
  • Fibres 18,5 microns ; technologie innovante de laine aérée
  • Matière douce au toucher et extensible pour accompagner vos mouvements
  • Construction 3D sans couture qui élimine toutes les zones de frottement et produit un minimum de déchets
  • Col montant et capuche ergonomique fabriquée dans la même matière pour plus de chaleur
  • Tricot doux, extensible et élastique au niveau des poignets et de l’ourlet pour plus de tenue et de confort lors d’un port prolongé.

Plus d’informations sur le site de Patagonia

Simon Dubuis
A propos de l'auteur

Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de jeux préférés étant les montagnes et les zones désertiques, là où poussent le...



http://www.dubuis.net

douze − un =