Thindown, une révolution dans l’univers du duvet ?



Nos doudounes et leur look « bonhomme Michelin » appartiennent-elles déjà au passé ? C’est en tout cas ce qu’affirme l’entreprise italienne Nipi qui prétend rien moins que révolutionner ce matériau.
 
Jusqu’à présent, les fabricants souhaitant produire des doudounes n’avaient guère d’autre choix que de concevoir des cloisons au sein desquelles était glissé le duvet d’oie ou de canard. Des cloisons en général réalisées en cousant le tissu intérieur et extérieur ensemble, au risque de créer des ponts thermiques et de faciliter la pénétration du froid. Quelles qu’aient été les améliorations portées à ce principe au fil des ans, les cloisons – qui servent à maintenir le duvet en place – sont restées à l’ordre du jour.
 
Avec le procédé Thindown, l’entreprise Nipi vise tout simplement à supprimer ce principe. Pour cela, le duvet est assemblé en grappes à l’aide d’un fixatif léger et les grappes regroupées entre deux couches de tulle. Au final, du duvet parfaitement maintenu en place et qui peut être travaillé comme n’importe quel tissu.
 
 
On voit d’ores et déjà les conséquences esthétiques d’un tel procédé avec la disparition des cloisons. Mais qu’en sera-t-il des performances thermiques ? Les premiers retours des Etats-Unis où le thindown est mis en œuvre dans deux modèles de la marque Eddie Bauer sont prometteurs. 
 
Des promesses qu’il serait dommage de voir ternies par un bilan écologique et éthique que l’on peut craindre bien négatifs puisque Nipi ne dit pas un mot à ces sujets. Une pratique d’un autre âge ! 
 
Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

deux × un =