4 jours à vélo sur l’EuroVélo 8 en Croatie

Destination : Europe » Croatie | Activité : Vélo & VTT  | 
Nombre de jours : 4 jours | Difficulté : 2 | Type d'itinéraire : Ligne | 
Ecosystème : Campagne, Forêt, Littoral, et Montagne | Hébergement : Hôtel
Meilleures Périodes : Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre, et Novembre
Récit et trace GPS de 4 jours à vélo sur l’EuroVélo 8 en Croatie. L'eurovélo 8 c'est plus de 1100 km de route et 20 étapes entre Plovanija et Dubrovnik.
Posté le :



Télécharger la "Trace GPS L'eurovélo 8 en Croatie" (Téléchargement :37 fois)
5
(27)

La Croatie est un pays magnifique, aux charmes très variés. Le vélo est un excellent moyen de les découvrir. J’en ai fait l’expérience en roulant durant quatre jours sur l’EuroVélo 8 qui traverse, notamment, la Croatie sur toute sa longueur. Entre Pula et Dubrovnik -une distance de 650 km- je me suis mis en selle un peu par-ci, un peu par-là. Morceaux choisis d’un voyage éreintant mais séduisant.

Les arènes de Pula. Dans cette charmante petite ville à la pointe de l’Istrie, au nord de la Croatie, l’amphithéâtre romain est de toute beauté. En plus petit quand même, il ressemble beaucoup au Colisée de Rome. D’ailleurs il a été construit à la même époque et me paraît au moins aussi bien conservé. Les arènes de Pula servaient encore au Moyen Age, pour des tournois de chevalerie par exemple, plus tard lors de grands marchés ou foires. En tout cas, je prends plaisir à arpenter les vieilles pierres, escalader les gradins.

C’est ce que j’aime dans ce voyage. Rouler dans de belles contrées tout en découvrant un riche patrimoine historique. En Croatie, je suis particulièrement bien servi. J’ai roulé durant quatre jours sur l’EuroVélo 8 en Croatie pour découvrir ce fantastique itinéraire, entre Pula, au nord, et Dubrovnik, au sud. La plus grande partie en voiture, car il y a tout de même quelque 650 km entre ces villes. Et, deux fois par jour, on décharge les vélos pour parcourir des tronçons sympas ou symboliques. Pour moi, cela représente 160 km au total dans des régions et des environnements très différents de l’EuroVélo 8 en Croatie. J’en ai pris plein les mirettes ! Voici mes principales étapes, les endroits qui m’ont marqué plus que d’autres sur l’EuroVelo 8 en Croatie.

Eurovélo 8 en Croatie
Farniente
Eurovélo 8 en Croatie
Eurovélo 8 en Croatie

Jour 1 sur l’Eurovélo 8 en Croatie © Marko Prpic/PIXSELL

L’étape la plus longue de l’EuroVélo 8 en Croatie

Après Pula, le lendemain matin, me voici 40 km plus loin, à Labin, toujours sur cette péninsule d’Istrie, sur l’étape n°3, la plus longue, de l’EuroVelo 8 en Croatie. Un très joli village médiéval, perché au sommet d’une colline. Ici, mieux vaut poser le vélo : les rues sont franchement escarpées, avec d’ailleurs pas mal d’escaliers. C’est donc à pied que j’admire les belles demeures Renaissance, petit palais de style vénitien et autres vénérables constructions. Pour autant, l’endroit n’a rien d’un village-musée. Labin est plutôt animé, avec des terrasses, des commerces. Et pas mal d’ateliers-boutiques d’artistes et artisans d’art, surtout des peintres et céramistes qui travaillent sous les yeux des passants.

Depuis les remparts, je surplombe un petit port de pêche, Rabac, très coloré. Ça doit être bien sympa d’aller s’y poser un moment, manger une glace en contemplant les bateaux qui dansent sur l’eau. Mais, pas le temps ! En repartant, on fait quand même un crochet par une étonnante expo à ciel ouvert, le parc de sculptures Dubrova. On aurait tort de s’en priver, l’entrée est gratuite. Il s’est ouvert voici près d’un demi-siècle déjà et, depuis, s’enrichit régulièrement de nouvelles pièces. Plutôt volumineuses, une centaine de créations ornent ainsi le parc. Elles sont signées par des artistes réputés, dans l’ex-Yougoslavie en tout cas. Tout cela me paraît plutôt surréaliste -une telle expo au milieu de nulle part- mais intéressant.

Eurovélo 8 en Croatie
Ours
second_day0042_map_130619
Eurovélo 8 en Croatie

Jour 2 sur l’Eurovélo 8 en Croatie © Marko Prpic/PIXSELL

Une belle échappée sur de petites routes bien agréables

Après une belle échappée sur de petites routes bien agréables, puis un petit tour dans Rijeka -capitale européenne de la culture en 2020- à l’autre bout de l’Istrie, me voici une centaine de km plus au sud dans le parc national de Velebit. Après la chaleur accablante des côtes, il règne sur ce plateau une fraîcheur bienfaisante. Autour, les montagnes barrent l’horizon. Elles me donnent envie de passer ici non pas une heure ou deux mais quelques jours. La nature est tout simplement magnifique ! D’ailleurs, Velebit fait partie d’une réserve mondial de biosphère.

A défaut de voir un ours brun en liberté -parce qu’il y en a, ainsi que des lynx ou, plus simplement, des chevreuils et des grands tétras, l’emblème du parc- j’en vois quelques uns au refuge de Kuterevo. Il s’agit de grands enclos, solidement grillagés, qui abritent une douzaine d’ours en pleine campagne. Habituellement je n’aime pas beaucoup de tels endroits, pas plus que les zoos d’ailleurs. Mais, ici l’ambiance est particulière. Sans doute parce que les animaux disposent de beaucoup d’espace. Aussi grâce à l’enthousiasme des jeunes volontaires, dont quelques Français, qui font tourner le refuge !

La fin d’après-midi me trouve à nouveau en selle, sur de petites routes désertes ou le long d’étroites rivières qui courent entre les champs. On traverse deux, trois villages où je pourrais me croire dans un film des années 60. Tout est d’époque : le décor, les rares voitures garées devant les fermes, les tracteurs… En fait, j’aime beaucoup. D’autant que les gens sont souriants et détendus, on nous salue gaiement.

Le but de cette rando d’un peu plus de 20 km, ce sont les vieux moulins aux sources de la rivière Gacka, au terme de l’étape n°7 sur l’EuroVélo 8 en Croatie. Là aussi, tout est d’époque, mais une époque beaucoup plus ancienne. Devant une petite armée de canards commentant haut et fort notre arrivée, de basses et longues constructions en bois d’un autre âge, avec des toits en bardeaux, barrent une large étendue d’eau. Les bâtisses abritent des roues à aubes, mues par l’eau, qui font tourner de grosses meules de pierre. Et tout cela fonctionne parfaitement. D’ailleurs, le meunier est là, alors qu’il va bientôt faire nuit, encore au boulot. Dans un coin, les sacs de farine s’amoncellent : la journée a été longue pour lui. Du coup, j’achète un paquet d’un kg -c’est assurément de la bonne qualité- et, pour faire bonne mesure, du miel produit par un de ses copains !

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alltricks (Boutique outdoor – Black Deals jusqu’au 05/12/2020 – Jusqu’à -70%)
  • Alpinstore (Boutique outdoor – jusqu’à -70% jusque Noël – 5% de réduction en plus avec le code NOEL5 dès 250 € d’achat)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – Cyber Week ; -20% supplémentaire sur le site sans minimum d’achat avec le code BLACK20)
  • I-Run : (Boutique outdoor – Black Friday sur le matos running et les montres connectées)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (randonnées dans les Pyrénées)
  • Snowleader (boutique outdoor – 20 % offert sur tout le site avec le code FONDATION20 + 15 € reversé à la Fondation Snowleader dès 99 € d’achat.)
  • Trekkinn (boutique outdoor)

Eurovélo 8 en Croatie
Eurovélo 8 en Croatie
Eurovélo 8 en Croatie
third_day0145_map_140619

Jour 3 sur l’Eurovélo 8 en Croatie © Marko Prpic/PIXSELL

Les cyclistes de l’EuroVélo 8 sont tranquilles dans les îles

Changement de décor complet, le lendemain, toujours sur l’EuroVelo 8 en Croatie. Me voici dans les îles, en l’occurrence Ugljan et Pašman -l’une des alternatives possibles à l’itinéraire principal- en face de la ville de Zadar. Pour cela, il faut prendre le ferry, une parenthèse agréable. Sur les deux îles, reliées par un pont, les cyclistes sont tranquilles : très peu de voitures même si les estivants ont déjà pris leurs quartiers sur les plages, plutôt sympas au demeurant. Ça me donne envie de passer mes vacances ici ! Il y a une nonchalance qui me plaît, sans compter quelques belles chapelles que je découvre au hasard des chemins. De plus, au restaurant, je me fais aussi franchement plaisir : poulpes, poissons… Un régal.

Du nord au sud de la Croatie, les images s’égrènent sur l’EuroVélo 8. Un véritable kaléidoscope : paysages, monuments, villes -avec une pensée émue pour Split- plages… Justement, les plages… ç’aura été ma grande frustration : autant longer la côte, des eaux aux couleurs ensorcelantes, par une chaleur caniculaire, en y goûtant si rarement !

Jusqu’à ce village de Žuljana, face aux îles de Korcula, celle-là même où est né Marco Polo, et Mljet, dans le sud de la Croatie, en Dalmatie. Là je peux enfin me baigner. La conclusion d’une belle journée, où je fais une magnifique virée entre les vignes. Ragaillardi par un mémorable repas dans un « agroturismo », une ferme-auberge , je dévale vers la mer. La pente est raide ici. Tellement que les vendangeurs sont obligés de s’encorder pour couper le raisin. Le nez au vent, je m’imprègne des senteurs, du paysages. Ce soir, c’est l’arrivée à Dubrovnik, la fin de mon odyssée sur l’EuroVélo 8 en Croatie.

fourth_day0017_map_150619
Dubrovnic
fourth_day0031_map_150619
Dubrovnik

Jour 4 sur l’Eurovélo 8 en Croatie et Dubrovnik © Marko Prpic/PIXSELL

Parcourir d'autres Eurovélo

Informations pratiques

EuroVélo 8 véloroute de la Méditerranée

Le site de l’Office national du tourisme de Croatie propose, outre les renseignements touristiques, une foule d’informations sur le cyclotourisme dans le pays.

Bonnes adresses sur l’Eurovélo 8 en Croatie

  • Restaurant Feral à Fažana. Le cadre est assez quelconque mais l’assiette ne l’est pas du tout : la meilleure adresse de fruits de mer et poissons de toute la région !
  • Restaurant Istra à Medulin, près de Pula. Excellentes grillades dans un restaurant très apprécié par les locaux.
  • Hôtel Park plaza Medulin (****) près de Pula, un établissement moderne et luxueux, face à une magnifique plage.
  • Hôtel Zvonimir (***) à Otočac, une bourgade proche du parc national de Velebit. Simple, propre et fonctionnel.
  • Ferme-auberge Antunovic, dans le petit village de Kuna Pelješka au sud de Makarska, à quelques km de la côte. Au plafond pendent les jambons et la viande séchée que vous trouverez dans votre assiette, en même temps que les grillades et excellents plats mijotés.
  • Restaurant KonobaVaroš à Split, une taverne typique située non loin du vieux port, autant fréquentée par les locaux que par les touristes. Plats typiques et bonne ambiance.
  • Hôtel Cornaro (****) à Split, juste en lisière de l’hypercentre historique, un établissement luxueux et calme.
  • Restaurant Konavoski Dvori, à quelques km de Dubrovnik, à la campagne, un cadre enchanteur et romantique à souhait dans un ancien moulin où l’on trouve des plats traditionnels servis avec tout le cérémonial voulu.

Autour de la Méditerranée, l’EuroVélo 8  traverse 10 pays

Un sacré itinéraire que cette route EuroVélo 8 : autour de la mer Méditerranée, elle part de Cadix, en Espagne, pour relier la Grèce et Chypre. Elle longe le littoral pour traverser pas moins de 10 pays -dont la France bien sûr- et totalise quelque 7 500 km ! Du moins jusqu’à présent. Car l’EV 8 doit encore être étendue en Turquie, jusqu’à Izmir. Ce qui ajoutera encore 500 km au compteur.

C’est la Croatie qui constitue la plus longue portion de l’EV 8 avec 1 116 km. La route traverse le pays de part en part, sur toute sa longueur, avec des incursions dans les îles. Divisé en 20 étapes de 40 à 60 km environ, l’itinéraire complet peut donc être couvert en trois semaines environ. Sans compter les visites.

Certains endroits méritent en effet une halte prolongée. Ce serait tout de même dommage de passer à Split ou à Dubrovnik -des sites inscrits au patrimoine mondial Unesco- sans consacrer au moins quelques heures à les découvrir ! Or, en Croatie, l’EV 8 relie pas moins de 8 sites Unesco, traverse trois parcs nationaux et quatre parcs naturels ou réserves de la Biosphère.

A noter encore que trois autres routes EuroVélo transitent en Croatie, l’EV 6, l’EV 9 et l’EV 13. Sans compter pas mal d’autres itinéraires.

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 27

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Eurovélo 8 en Croatie
wolff
A propos de l'auteur

Journaliste professionnel venant de la presse régionale, j'ai toujours aimé bouger. Au fil de mes pérégrinations, j'ai découvert le voyage à pied et à vélo, que j'apprécie énormément l'un comme l'autre. Et plus j'en fait, plus j'en redemande !...



1 Response
  1. Dominique

    Une sacrée chevauchée que ce périple en Croatie.
    Visiblement, il y a beaucoup à voir, beaucoup à faire. Le vélo me semble tout indiqué pour une découverte en profondeur.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
Share via
Copy link