A la découverte du village Lahu de Kup Kap

Destination : Thaïlande » Asie | Activité : Randonnée  | 


Par un sentier oublié, nous avançons avec l'aide de la machette jusqu'au village Lahu de Kup Kap où se termine cette seconde journée de trek.
Posté le :


Carnet : Trek en Thaïlande hors des sentiers battus
  • Distance : 10,5 km
  • D+ : 750 m
  • Temps de marche : 5h00

Départ de Mae Kha Piang en 4×4 pour rejoindre un second village. Notre hôte doit encore trouver des accompagnants pour “reconnaitre” une partie du parcours. Finalement, personne ne souhaitera nous accompagner. Est-ce que ce “chemin” serait un mauvais plan ? En effet en partie, puisque nous évoluerons toute la matinée dans une jungle très dense le long d’une rivière.

Les machettes travailleront d’arrache-pied pour nous permettre de redécouvrir là-encore un sentier de pèlerins oublié. La halte-déjeuner dans une cahute en bord de route nous permettra de se rafraîchir et de sortir les plats préparés la veille. Des thaï rencontrés sur place nous initient au Thaï Dummy, un jeu de cartes très apprécié là-bas.

Puis cette seconde journée de marche se poursuit par une longue balade le long d’une rivière enchanteresse et qui mène notamment à une cascade spectaculaire. Seule portion roulante de ce trek, nous y croisons d’ailleurs pour la première (et la dernière fois !) quelques touristes. C’est ici que certaines agences de trekking proposent des circuits, mais aussi la possibilité de descendre la rivière en rafting.

En fin de journée, nous atteignons le magnifique village de Kup Kap, fait de cabanes en bambou, de style typique Lahu. A l’arrivée, nous sommes accueillis par des enfants joyeux et des habitants qui s’affairent à stocker les derniers arrivages de vivres pour l’épicerie du coin avant que la nuit tombe. Ces villages situés dans la jungle sont souvent dépourvus d’électricité. Kup Kap, perché à 1600m d’altitude est pourtant accessible en 4×4 ! Et la vue n’en est pas moins splendide… De la jungle à perte de vue, des pics montagneux… Serait-ce même la frontière Birmane à l’Ouest ?

Cette soirée se déroule au mieux. Après la découverte de notre immense “lodge” en bambou à la vue démente, une petite douche pour nous décrasser et direction l’unique épicerie du village qui vend absolument de tout ! Les propriétaires nous invitent à leur “table” à même le sol dans la pièce de vie qui rassemble toutes les générations. En Thaïlande traditionnellement, ce sont les enfants qui subviennent aux besoins de leurs parents vieillissants. Et ici la grand-mère occupe le petit dernier quand les parents s’affairent à la préparation du repas du soir. La nuit tombe déjà et nous finissons la soirée autour d’une bière locale à écouter les histoires de quelque thaï enivrés comme nous par la fatigue.

Mylka_74
A propos de l'auteur

Passionnée de montagne. Je pratique le trek en voyage. Dans mes montagnes en Haute-Savoie, je pratique la randonnée et l'escalade l'été ; et le ski l'hiver. Membre du CAF d'Annecy, j'aime découvrir de nouveaux endroits, gagner en autonomie dans mes pratiques et partager de bons moments avec des amis....