Arcachon > Gujan-Mestras

Destination : Nouvelle-Aquitaine » France | Activité : Randonnée  | 


13 août 2006 : départ d'Arcachon à 8h30 ; arrivée à Gujan-Mestras vers 15h. Bonne cadence pour ce premier jour : prés salés, petits ports pittoresques et nous voilà déjà à Gujan-Metras, où l’ostréiculture est reine !
Posté le :


port TesteNous partons de la jetée Thiers d’Arcachon, avec sous les yeux la plaque du bassin et toutes les villes que nous allons traverser… Nous prenons le boulevard de la plage, et le comité d’encouragement est fidèle au poste devant la résidence ! Nous passons à côté de l’église St Ferdinand et nous nous dirigeons vers la pointe de l’Aiguillon…

L’Aiguillon est un quartier traditionnel d’Arcachon, derrière le port, dont les cabanes de pêcheurs contrastent avec les splendides villas de la Ville d’hiver. Le soleil joue à cache-cache, nous sommes heureux de commencer notre marche… et voici que se profile déjà la Teste-de-Buch !

Arrivés au charmant port de la Teste, nous décidons d’échanger les sacs à dos, car Chrys constate que l’eau pèse lourd… Dès lors, chacun porte sur le dos les affaires de l’autre ! Nous rejoignons le sentier du littoral qui mène aux prés salés ; les grenouilles disparaissent sous les lentilles d’eau à notre passage.

Les prés salés sont de vastes étendues découvertes par la mer et ne sont recouvertes que durant les grandes marées. On y trouve une végétation particulière et c’est le refuge d’une faune variée : crabes, coquillages et crustacés, qui font le régal de nombreuses espèces d’oiseaux !

Les petits ports pittoresques s’enchaînent : la Hume (plage magnifique), Meyran (Chrys se blesse au doigt) et enfin Gujan, après avoir essuyé une belle averse ! Nous mangeons un plateau de fruits de mer pour nous remettre de nos émotions et gagnons le quartier de Mestras. Nous posons les affaires à la chambre d’hôte et nous dirigeons vers le port de Larros.

port LarrosGujan-Metras est la capitale de l’ostréiculture : sur les ports, les cabanes et les tuiles chaulées témoignent de cette longue tradition. A Larros, à marée basse, nous observons les "plates", bateau à fond plat, rentrer par les chenaux et rapporter la précieuse cargaison d’huître.

Nous avons tenu une bonne cadence pour ce premier jour, car il est encore tôt… Le soleil est au rendez-vous pour l’apéro, les boulistes et nos yeux emerveillés… qui se fermeront ensuite pour une bonne nuit de sommeil !



un × deux =