Arrivée sur Chilling

Destination : Inde » Asie | Montagne : Himalaya ; Ladakh | Activité : Randonnée  | Agence : Voyages Karma India 


Un dernier col à passer, le Dundunche La (4620 m), avant de terminer le trekking sur Chilling le long du fleuve Zanskar
Posté le :


Carnet : Trek au Ladakh de l’Indus au Zanskar
  • D+ : 520 m
  • D- : 1300 m
  • Temps de marche : 5h00

Les dzos sont au milieu du campement lorsque nous nous réveillons. Ils broutent paisiblement autour des piquets de tente. Le dzo est le mâle hybride entre un yak et une vache domestique. Il a l’avantage d’être suffisamment robuste pour les ladakhies et plus docile que le yak. Leur présence suffit pour déclencher des « ô dzos » que nous lançons à tout bout de champ depuis le début du voyage sans trop savoir pourquoi. Mais on l’aime bien cette petite phrase. D’ailleurs, Tanzing et Gailson l’ont aussi adopté !

Gardien de dzos

A 6h45, nous entamons la montée à l’ombre et rejoignons rapidement le campement nomade. Les bergers sont là alors que leurs dzos sont restés sur l’emplacement de notre bivouac. Ils étalent quelques bijoux ladakhis sur le sol ; Brigitte et Philippe trouveront quelques beaux cadeaux à ramener de l’Himalaya indien.

En route pour le dernier col

Arrivée au Dundunche La (4620 m)

Au milieu de la progression vers le col, un éperon rocheux s’extirpe de la pente, donnant beaucoup de relief au paysage. Nous le contournons. Je ne suis pas au mieux ce matin. Des maux de ventre m’obligent à plusieurs arrêts. Je poursuis en serrant les fesses… et atteins le col après 2h30 de montée. Philippe et Olivia sont arrivés un peu plus tôt ; Pierig, en grande forme, Brigitte et Johanne arrivent peu de temps après. Le Dundunche La (4620 m) est le dernier col du trek. Ça doit être pour ça qu’on traîne un peu. On se lance des défis, on se prend en photo…

La traditionnelle photo de groupe

Descente sur Chilling

Sur l’autre versant le Stok Kangri (6123 m) et le Kang Yatse (6400 m) dominent l’horizon outrageusement. Nous n’allons pas plus haut. Notre chemin nous amène en bas sur les rives du fleuve Zanskar. Le chemin descend d’abord en pente douce puis devient plus raide à mesure qu’on s’approche de la vallée. Roches acérées et multicolores nous entourent. Il fait très chaud. La fin du trek se termine à Chilling après avoir traversé d’étroites gorges. C’est avec un certain plaisir que nous installons les tentes sous les abricotiers et que nous nous désaltérons d’une bonne « Godfather » de 660 ml. Mais le voyage au Ladakh n’est pas encore terminé. Demain, nous poursuivons par une descente du Zanskar en rafting avant de rejoindre la vallée de la Nubra non loin de la frontière avec le Pakistan.

 

product carnet
Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

un × 5 =