Ascension du Cerro Chirripó

Destination : Costa Rica » Amérique | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 3 jours | Dificulté : 3 | Dénivelé : +3085 m/-3085 m | Type d'itinéraire : Aller-Retour | 
Ecosystème : Forêt et Montagne | Hébergement : Refuge
Meilleures Périodes : Janvier, Février, Mars, Octobre, Novembre, et Décembre
Ascension du Cerro Chirripó. 3 jours de trek vers le plus haut sommet du Costa Rica avec ses 3820 m. Récit, conseils pratiques et trace GPS.
Posté le :


Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Trace GPS Ascension du Cerro Chirripo   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Trace GPS Ascension du Cerro Chirripo

Télécharger la "Trace GPS Ascension du Cerro Chirripo" (Téléchargement :122 fois)

A l’occasion d’un voyage de 10 jours au Costa Rica, j’ai fait l’ascension du Cerro Chirripó, le plus haut sommet du Costa Rica avec ses 3820 m.

Avant de préparer  mon voyage, je n’avais pas connaissance d’un sommet aussi élevé. Comment ne pas fouler le Cerro Chirripó lorsqu’on aime la randonnée ?

On ne se lance pas dans l’ascension du cerro Chirripó sur un coup de tête car la randonnée nécessite un permis et le nombre de personne par jour est limité. Toutes les informations sur l’obtention du permis sont en fin d’article. J’ai fait mon ascension du Cerro Chirripó avec Romain et José, mon guide. Sachez que l’itinéraire peut tout à fait se faire en solo et que les sentiers sont bien marqués.

La veille du départ, nous partons récupérer le permis au bureau du parc national Chirripó à San Gerardo de Rivas, réglons les nuités en refuge et déposons deux sacs qui pourront être transportés par des chevaux, puis nous allons nous installer à l’hôtel Uran à quelques mètres seulement du départ du sentier. Petite marche dans l’après-midi jusqu’à la cloudbridge nature reserve.

Maintenant, place au récit de mon ascension du cerro Chirripó.

L’ascension du Cerro Chirripó en 4 mn

Montée au refuge Crestones

 + 2219 m / – 328 m  14,5 km  7h00

5h30. Nous quittons l’hôtel Uran. Après 2 km, nous atteignons la forêt tropicale. Nous sommes sur la fin de la saison humide (novembre), le sentier est assez détrempé. Le taux d’humidité est assez élevé. Très vite, mon corps est moite. Je m’y habitue assez vite. Pas le choix de toute façon.

Le Cerro Chirripó est la plus haute montagne du Costa Rica. C’est aussi le plus haut sommet de la cordillère de Talamanca qui sépare le Costa Rica en deux. A l’est les Caraïbes et à l’ouest le Pacifique.

Parc national Chirripó

Au km 4, nous entrons pour de vrai dans le parc national  Chirripó. Chaque km est pointé par un panneau  indiquant le nom du lieu, l’altitude et les km parcourus. Tant qu’on est en forme, c’est bon pour le moral mais j’imagine le randonneur épuisé voir les km défilés à très faible allure. Le pauvre…

Pour l’heure, les km défilent assez vite. Entre le km 5 et 7, nous croisons de nombreuses parulines ceinturées. N’ayant pas mon 100-400 mm, je me contente de les observer. Ils sont mignons ces oiseaux avec leur crête rouge sur la tête.

Ascension cerro Chirripó

Au km 7 Llano Bonito, une petite cabane permet de se reposer voire d’acheter boissons et snacks. On s’arrête 5 petites minutes et on reprend le chemin. José ne veut pas que nous nous arrêtions trop longtemps pour ne pas perdre le rythme.

Ascension cerro Chirripó

Entre les km 8 et 12, j’ai un petit coup de moins bien. C’est la portion la plus raide du trek et la fatigue commence à se faire sentir. Je mange, bois et ralenti le temps de rependre des forces. Au-delà du km 10, on entre dans le Paramo, l’écosystème le plus haut du parc national Chirripó. On laisse la forêt tropicale derrière nous, le paysage s’ouvre sur un beau ciel bleu.

Ascension cerro Chirripó

Au km 13, nous arrivons à une source fréquentée par des colibris aussi. On fait une pause et on échange avec des costa-ricains qui font aussi la randonnée. Il ne reste plus qu’1,5 km avant d’atteindre le refuge Crestones mais le sentier se remet à grimper sérieusement. Je sens le poids de l’altitude. On est au refuge après 7h00 de marche.

Ascension cerro Chirripó

On commande un déjeuner. La cuisine est ouverte de 12h00 à 14h30 le midi. Les assiettes sont généreuses et la cuisine est bonne. Nous prenons ensuite possession de notre chambre de 4. C’est simple mais il y a de la place et le lit est plutôt confortable. J’ai bien fait de prendre mon sac de couchage car ceux que louent le refuge sont franchement juste au regard des températures nocturnes.

Refuge Crestones

Je ne tarde pas à m’emmitoufler dans mon sac de couchage pour me reposer et faire passer le mal de tête qui a surgit après l’arrivée au refuge. C’est dommage car je serais bien monté au Cerro Crestones. Je reporte le projet au lendemain.

Le coucher de soleil sur le Cerro Crestones est juste incroyable. Tous les randonneurs actuellement au refuge sont à l’extérieur pour admirer le spectacle. Je discute avec des gars des quatre coins du monde : Costa Ricains bien sûr, français aussi mais également des allemands, des américains et des sud-africains.  J’aime aussi les randonnées pour les rencontres qu’elles procurent.

Cerro Crestones

Ascension du cerro Chirripó

 + 525 m / – 525 m  9,8 km  4h00

Bon nombre de randonneurs se sont levés à 2h00 du matin pour partir faire l’ascension du Cerro Chirripó. On prend l’option de partir après le petit-déjeuner car nous ne redescendons pas dans la journée. Le petit-déjeuner peut se prendre de 5h30 à 8h00. Nous quittons le refuge sur le coup de 6h15. Il fait froid, il y a du vent mais le ciel est en partie dégagé.

Dans le bush du paramo, j’aperçois à plusieurs reprises le junco des volcans. Ce passereau est typique des zones d’altitude.

La météo ne tient pas. Plus nous progressons, plus le ciel se couvre. Mais cela n’entame pas notre moral. Nous croisons les randonneurs partis plus tôt. Ils n’ont pas vraiment eu de ciel dégagé au sommet. Lorsque nous arrivons au sommet du Cerro Chirripó, c’est le déluge. On ne voit pas à 10 mètres. Peut importe, nous avons gravi le plus haut sommet du Costa Rica et nous sommes heureux d’être là à cet instant T.

Ascension cerro Chirripó

C’est sûr, il manque le superbe panorama des 3820 m du Chirripó. Mais voilà, en trek, on ne choisit pas sa météo.

Ascension cerro Chirripó

De retour au refuge Crestones, nous déjeunons et attendons une éclaircie dans l’éventualité de s’aventurer vers le sommet Crestones. Cela ne viendra pas.

Refuge Crestones

Retour à San Gerardo de Rivas

 + 328m / – 2219 m  14,5 km  5h00

Pour le dernier jour de marche, la météo est comme la veille. Plutôt clémente au départ, nous finirons la randonnée sous une belle pluie. J’ai beaucoup aimé les ambiances mystérieuses de la forêt.

Ascension cerro Chirripó

L’ascension du Cerro Chirripó est un trek exigeant bien qu’il ne soit pas technique. Il faut être en bonne forme physique. Si vous aimez les atmosphères tropicales, allez-y les yeux fermés. Personnellement, j’ai beaucoup apprécié les ambiances du paramo. Un trek que je recommande.

Ascension cerro Chirripó

Informations pratiques

Se rendre au Costa Rica

Vol international jusque San José.

Pour rejoindre San Gerardo de Rivas, deux options : le bus ou la voiture. En bus, c’est un peu sport. Depuis la gare routière de Musoc, prendre un bus pour San Isidro del General (il y en a un toutes les heures de 5h30 à 17h30). Le trajet dure environ 3 heures. A San Isidro, le plus rapide pour rejoindre San Gerardo de Rivas est de prendre un taxi 4×4 (environ 30 $) sinon il faudra prendre un second bus.

Recherchez votre billet d'avion

Obtention du permis

L’obtention du permis pour entrer dans le parc national Chirripó et faire l’ascension du Cerro Chirripó se fait auprès du Sinac qui gère les parcs nationaux au Costa Rica. La veille du départ, il faut aller chercher son permis au bureau du parc national à l’entrée du village de San Gerardo de Rivas.

Le tarif est de 18 dollars par jour passé dans le parc national. Il est impératif de réserver plusieurs mois à l’avance pour avoir une chance de se lancer dans l’ascension du Cerro Chirripó.

Plat, refuge crestones

Les nuits en refuge, les repas et le portage des bagages

Les nuits au refuge Crestones (27 € par nuit environ) et le portage de ses bagages par des chevaux (environ 3 € le kg) peuvent se réserver auprès de Chirripó Services. Inutile de réserver vos repas à l’avance (10 € le repas environ et 8€ le petit-déjeuner), ils peuvent se régler directement dans le refuge. La veille du départ, il faut passer par les bureaux de Chirripó Services pour faire valider les nuités et déposer les sacs à faire porter. Les bureaux se trouvent avant le terrain de football.

Le refuge loue des sacs de couchage et des couvertures. Préférez votre propre matériel car les produits ne sont pas de bonnes qualités. Vous risquez de passer une mauvaise nuit. Emportez avec vous un sac de couchage 0/5°C (T° de confort) et tous les vêtements pour affronter de fortes chaleurs en journée et une température proche de 0°C au refuge et au sommet.

Bon  à savoir

  • Le bivouac est interdit dans le parc national (saut trek guidé et pour un autre itinéraire que le Cerro Chirripó)
  • Il est strictement interdit de fumer à l’intérieur du parc national
  • Pas de vente d’alcool au refuge
  • Le trek peut se faire d’octobre à mars

Où dormir ?

Hôtel Uran ou Casa Mariposa à San Gerardo de Rivas. Ce sont les deux établissements les plus proches du départ du sentier.

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Partir en randonnée au Costa Rica

  • Aventure tropicale en liberté1535 €
  • Au pays du guanacaste1565 €
  • Canopée, cacao et colibri 1675 €
  • Costa Rica, l'essentiel !2449 €
  • Le Paradis Tropical 2749 €
  • Trésors du Costa Rica 2799 €
  • Voir les autres voyages de Nomade Aventure

  • Toucans, volcans et sable blanc2820 €
  • Petits baroudeurs sur la trace des singes hurleurs3020 €
  • Entre volcans et océans, l’or vert du Costa Rica4140 €
  • Randonnée famille dans les parcs naturels et volcans du Costa Rica 772 €
  • Traversée du Costa Rica d'Est en Ouest en randonnée1114 €
  • Trek solidaire au Costa Rica 1338 €
  • Quetzal et rives du Pacifique1495 €
  • Une nature volcanique3095 €
  • Randonnée au paradis vert3145 €
  • Grégory Rohart
    A propos de l'auteur

    Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



    https://www.gregoryrohart.com
    3 Responses
    1. sisombat

      Bonjour,
      je suis tombée sur votre site. Il est super!! Je pars avec mon ami à Costa Rica pour deux semaines en février 2020. On souhaite monter à l’Ascension du Cerro chirripo. Il parait qu’il faut avoir un permis pour accéder au parc.
      Je souhaite passer une nuit au pied du mont vers San Gerardo Rivas pour repartir au sentir de 15 km et ensuite une nuit là haut (peut etre hotel Uran), à 5km du sommet, il me semble. Deux nuits à passer.
      Sur le site SINAC, il faut prendre 3 jours et deux nuits? c’est pour réserver les billets d’entrée au parc sur le site. Ou et une nuit au pied du sommet (San Geraldo Rivas), ca ne compte pas?

      1. Grégory Rohart

        Vous devez réserver votre permis dans le parc national auprès du SINAC puis ensuite réserver vos nuits au refuge auprès de Chirripó Services.

        L’hôtel Uran se trouve au départ du sentier à San Gerardo de Rivas.

        Par contre, je viens de tente une réservation de permis sur le site du SINAC et j’ai reçu ce message : Le Parque Nacional Chirripó, secteur Secteur San Gerardo, est hors service du 16/10/2019 au 31/12/2020 par la procédure de souscription de contrats de service sans préavis du PN Chirripo. Veuillez sélectionner une autre date en dehors de cette plage.” Le parc a l’air fermé. Je me renseigne.

    La vidéo du Moment : El Cinquè Llac