Ascension du Makalu

Destination : Asie » Népal | Montagne : Himalaya | Activité : Alpinisme  | 

Le Makalu, 5ème sommet le plus haut du monde (8463 m), est une pyramide de roche et de glace spectaculaire. Lionel Terray et Jean Couzy sont les 1ers alpinistes à avoir réalisé son ascension en 1955. Philippe Bourgine retrace le récit de l’ascension du Makalu par l'expédition franco-suisse Mountains 6 - Makalu 2010.


Carnet : Ascension du Makalu

Avant d’aller plus en avant, regardez la vidéo de l’expédition sur l’ascension du Makalu

Les alpinistes

Alexia Zuberer, Sylvie Ferragu ont foulé l’Everest, le plus haut sommet de la planète, les 18 et 19 mai 2007.

Après cette belle épopée, ayant atteint la limite extrême de l’altitude, l’équipe rêve de poursuivre l’aventure et se laisse enchanter par la beauté d’une montagne environnante, aux lignes pures et esthétiques, apparaissant comme le plus beau spectacle visuel aux alentours : le Makalu.

Alexia Zuberer, Sylvie Ferragu, Sandrine de Choudens, Philippe Bourgine, Christophe Gotti, et Michaël Gamby, un groupe d’amis passionnés de montagne, s’unissent pour réaliser l’ascension du Makalu au printemps 2010.

Vendredi 9 avril : Envol pour Kathmandu avec Etihad Airways

Notre vol Etihad Airways est prévu pour un décollage de Genève dans la soirée suivi d’une escale de 4h00 à Abu Dhabi le lendemain matin, avant de rependre la route des airs pour le Népal, à Kathmandu.
Après une procédure d’embarquement un peu tumultueuse où nous avons dû répartir judicieusement le poids entre nous (pas loin de 180kg pour nous six), nous sommes prêts à embarquer…

Samedi 10 avril : Standby de 4 heures à l’aéroport d’Abu Dhabi

Après 6 heures de vol, nous débarquons dans l’aéroport d’Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis pour 4 heures d’attente avant de prendre notre envol sur Kathmandu.

C’est l’occasion pour nous de boire un bon cappuccino et de discuter tranquillement installés sur des banquettes confortables. Chacun tente de dormir un peu car la première partie du vol ne l’a pas vraiment permis.
Après une douche bien méritée et les premières formalités administratives avec notre agence népalaise (paiement du solde des frais pour l’expédition et le trekking), nous voilà autour d’une bière et d’une pizza dans un restaurant de Kathmandu, histoire de ne pas rendre la transition trop brutale.

Dimanche 11 avril : journée à Khatmandu

La journée commence par une petite pause au bord de la piscine de l’Hotel Annapurna, ce qui est très agréable par cette douce chaleur. En effet il fait un petit 30 degrés dès 10 heures du matin.
Nous passons le reste de la journée à Katmandu pour un peu de tourisme (visite de Swayambhunath, Monkey Temple) mais aussi pour organiser le trek et l’expédition. Il nous manque quelques affaires pour partir dans la montagne et nous saisissons l’occasion d’être là pour acheter du matériel supplémentaire car les prix sont très attractifs.

Le soir, c’est dans un restaurant avec jardin que nous nous délecterons d’une spécialité locale, dans une douce ambiance.

6 − 3 =