Audenge > Andernos

Destination : Nouvelle-Aquitaine » France | Activité : Randonnée  | 


Traversée de Graveyron, du domaine de Certes avant d’atteindre le joli port de Cassy. Puis départ pour Andernos, parfois en compagnie de pèlerins car notre route coïncide désormais avec celle de Saint Jacques de Compostelle.
Posté le :


Nous nous réveillons de bonne heure – car nous devons prendre la voiture pour reprendre la marche là où nous nous sommes arrêtés la veille au soir – et aïe ! Nous ressentons tous les deux une violente douleur à l’épaule gauche…
Connerie de canoë ! Notre petit extra va se payer cher aujourd’hui et les jours restants !
Arrivés au port d’Audenge, nous nous dirigeons vers le Domaine du Graveyron, puis vers le Domaine de Certes.

domaine CertesS’étirant sur près de 400 hectares, le Domaine de Certes forme une vaste mosaïque de digues, de réservoirs à poissons et de prairies humides où l’on peut observer de nombreux oiseaux migrateurs. Long de 9 km (sans compter les 4 km du Graveyron), le sentier paraît interminable et nous fatigue considérablement. La pointe de Branne et son panorama sur le bassin nous offrent une pause réconfortante…

Nous sortons (enfin !) du domaine et après avoir passé la plage aménagée de Lanton, nous arrivons au joli port de Cassy. C’est l’heure de déjeuner, nous sommes rompus et le ciel est menaçant… Nous échappons à l’averse en mangeant nos sandwichs dans un bar sympa.

Nous reprenons la route, et traversons la charmante commune de Taussat. Depuis hier, le sentier du littoral se confond avec celui de St Jacques de Compostelle : le balisage s’orne également d’une coquille. Les gens que nous croisons nous prennent parfois pour des pèlerins, mais quand nous discutons, ils semblent plus impressionnés que nous fassions le tour du bassin que le pèlerinage de plus de 1 500 km !

Nous gagnons ensuite Andernos-les-Bains, et nous nous réjouissons car nous savons que nous avons parcouru la moitié du chemin ! Nous marchons le long de l’allée des Tamaris, sur le front de mer, avec en face un ciel menaçant sur Arcachon et un orage sur la presqu’île du Cap Ferret. Nous hâtons le pas, et arrivons à la chambre d’hôte à temps pour éviter d’être trempés !

TaussatAndernos

L’accueil est sympathique, la douche chaude apaisante… Malheureusement le temps est mauvais et le feu d’artifice du 15 août est compromis. Nous décidons de nous reposer, bien que nous ayons programmé cette étape pour voir les festivités…
Franck dort à poings fermés lorsque… pif ! paf ! pof ! Une accalmie permet de lancer le spectacle pyrotechnique…
Qu’à cela ne tienne ! On sera là l’année prochaine !

quinze − quatre =