Balades islandaises

Destination : Islande » Europe | Activité : Randonnée  | Agence : Terres d'Aventure 
Nombre de jours : 5 jours | Dificulté : 2 | 
Ecosystème : Campagne, Littoral, et Montagne | Hébergement : Hôtel et Refuge
Meilleures Périodes : Juin, Juillet, Août, et Septembre
Terre de glace et de feu, l'Islande est une contrée mystérieuse où la nature est omniprésente. Glaciers et volcans y cohabitent en toute harmonie. Le sud de l'île entre la péninsule de Reykjanes et le glacier Vatnajökull offre des paysages dantesques que je vous invite à découvrir à l'occasion de balades islandaises.
Posté le :


Les pages du carnet :

Islande, terre des extrêmes

Perdue au milieu de l’Atlantique nord sous le cercle polaire, l’Islande est une île de 103 000 km² pour 350 000 habitants, dont les deux tiers sont à Reyjavik, la capitale. Seule 21% de l’île est habitable, surtout le long des côtes et dans les fjords.

Source chaude du Landamannalaugar

L’Islande est le royaume des quatre éléments. Le feu est celui des volcans qui ont forgé l’île et continuent de la modifier au fil des ans. L’eau est aussi omniprésente par la pluie rarement absente, les glaciers, rivières, lacs, fjords et cascades qui constituent le paysage islandais. Eole souffle en permanence et change le climat toutes les cinq minutes ; ici les oiseaux sont heureux comme des prince. La terre est le domaine des minéraux et des paysages lunaires du centre de l’Islande.

Seljalandsfoss

Située sur la dorsale médio-atlantique, l’Islande permet de toucher du doigt des phénomènes géologiques extraordinaires : geysers, champs de lave, sources d’eau chaude, déserts volcaniques, solfatares, marmites géantes, volcans en activité, glaciers gigantesques. Trente volcans postérieurs à la dernière période glaciaire sont entrés en éruption au cours des deux derniers siècles. Hekla, Eyjafjallajökull, Grímsvötn et Katla sont les plus connus mais de nombreux autres attendent chaudement leur temps.

Intrigué par l’univers extrême de l’île, je vais en Islande avec un petit groupe Terres d’Aventure ne sachant trop si je pars pour l’enfer ou le paradis.

Blue Lagoon

Après 3h15 de vol sur Icelandair, l’avion se pose sur le tarmac de l’aéroport de Keflavík du même gabarit qu’un aéroport régional français. Très vite, nous sortons de l’aéroport. Accueillis par Thor – le Dieu du Tonnerre dans la mythologie, notre guide pour cette semaine islandaise – nous filons pour les eaux chaudes de Blue Lagoon sur la péninsule de Reyjanes.

Blue Lagoon est l’un des hauts lieux touristiques de l’Islande. Situé au pied d’une centrale géothermique au milieu d’un désert de lave, nous nous baignons dans une eau laiteuse avoisinant les 38°C. On doit cette couleur singulière à la présence de silice, de calcaire et d’algues.

Blue Lagoon

Une fois dans le bassin, nous passons aussi au sauna et au hammam et n’oublions pas de nous tartiner le visage d’une crème blanchâtre faite à partir des minéraux du lagon.

C’est détendu que nous gagnons le village d’Eyrarbakki pour notre dîner puis Hveragerði pour la nuit le long de la rivière Varma et autour d’une aire géothermique. Le village a la particularité de produire des fleurs dans des serres qui exploitent la chaleur du sol.


Randonnée en Islande organisée par Terres d’Aventure, spécialiste des voyages et randonnées aux quatre coins du globe.

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com