Batli – Adeldoule

Destination : Maroc » Afrique | Montagne : Haut-Atlas | Activité : Randonnée  | Agence : Huwans 


Batli - Adeldoule - Vallées secrètes du Haut Atlas
Posté le :


Carnet : Vallées secrètes du Haut Atlas
  • D+ : 420 m
  • D- : 470 m
  • Altitude maxi : 1968 m
  • Temps de marche : 3h00

Assis en tailleur, je déguste un pain marocain face au village de Batli qui sort de l’ombre. J’aime ses bivouacs à la porte des villages. Ils créent des rencontres fortuites avec les habitants et permettent d’assister à des scènes de vie quotidiennes.

Les bergers quittent le village pour les pâturages d’altitude. Les femmes s’en vont avec leurs paniers vides qu’elles rempliront dans la matinée de plantes et de fourrages pour l’hiver. Et nous, nous traversons Batli et grimpons au dessus du village.

Dans la montée qui mène au col de Dari (1968 m), deux VTTistes français croisent notre chemin. Ils découvrent le Haut Atlas à VTT en formule liberté. Ils doivent rejoindre Oulghazi pour 12h00. « Impossible » leur dit Saïd vu le niveau de l’assif Melloul. Ils décident de rebrousser chemin jusqu’à Anergui.

Le flanc du Qroum (2836 m) est rouge et vert en raison de l’oxyde de fer et du cuivre présent dans le sol procurant à la vallée des couleurs éclatantes sous ce ciel bleu. Cinq petits hameaux, de nombreuses maisons individuelles éparses et igherman, les greniers fortifiés familiaux, forment la commune d’Anergui. Cette région charnière entre le haut et le moyen atlas participe autant à la transition géographique que culturelle. Les communautés paysannes sédentaires du Haut Atlas à l’Ouest laissent ici place aux descendants des lointaines tribus nomades Sanhadja. Ces derniers ne pratiquent plus un nomadisme total, mais les falaises et hauts plateaux des alentours offrent encore aux éleveurs un vaste, mais rude domaine de transhumance estivale.

Depuis Aït Boulmane, la caravane pédestre remonte la rivière par le sud ouest pendant encore quelques minutes et pose le bivouac sur le bord de l’assif Melloul.

L’après-midi est consacré à la baignade et au délassement. On saute dans la rivière, on tente de remonter le courant comme le ferait si bien des enfants. Que c’est agréable de ne plus porter le poids de la vie quotidienne, d’être ici tout simplement et de profiter. Carpe Diem…

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com