Bivouac sur le plateau du Finnmark – lac Sivertvannet

Destination : Norvège | Activité : Randonnée  | 


Seconde journée de notre trek sur les hauts plateaux du Finnmark. Direction le lac Sivertvannet.
Posté le :


Carnet : Laponie : Trek sur les hauts plateaux du Finnmark
  • D+ : 103 m
  • D- : 171 m
  • Distance : 13,20 km
  • Temps de marche : 4h00

La nuit a été plutôt bonne. Il a apriori plu quasi sans discontinuer. Les chaussettes et les semelles ont séchées et nous sommes au sec. Dehors, la pluie cesse quand nous prenons le petit-déjeuner. Nous mettons un peu de temps à plier les affaires car nous voulons éviter de mouiller le moindre bout de tissu, en particulier les sacs de couchage et les doudounes. Nous replions la tente mouillée (inutile d’attendre qu’elle sèche) et partons après avoir fait un selfie. Nous avons la frite.

Traversée de rivière

Rivières et marécages à franchir

Comme hier, rivières à franchir et marécages se succèdent mais dans l’ensemble, c’est moins boueux. Côté plante, la linaigrette nous indique de loin quelle zone il serait mieux d’éviter. Pas beaucoup d’oiseaux dans les parages si ce n’est des labbes qui nous regardent d’un drôle d’œil.

Over Stilla

Nous finissons par rejoindre une boulaie qui conduit à une route. Nous la suivons sur 2 km. Elle nous permet de traverser la rivière Tverrelva, large et profonde qui se jette plus loin dans l’Altafjorden. C’est un bon spot pour pêcher la truite et l’omble. Le long de la rivière, quelques habitations s’égrènent avec souvent un lavvo, la tente Sami dans le jardin. Traditionnellement, le peuple Sami élève des rennes. Sur la carte, on peut voir la présence de barrière à rennes mais sur le terrain elles ont toutes disparu. La fin d’une tradition autour d’Alta ? Ou les troupeaux sont allés paître ailleurs ?

Bivouac Silvertvannet

Nous prenons un déjeuner rapide en profitant d’un rocher pour poser nos fesses. Le chemin quitte la forêt et revient sur des hauts plateaux en traversant quelques petits marécages bien sympathiques au regard de ceux passés hier. Nous entrons à nouveau dans une forêt de bouleaux. Avant d’en sortir, nous plantons la tente entre le sentier et le lac Sivertvannet. Nous sommes à 395 m d’altitude.

Le chemin sera emprunté par une bonne dizaine de VTTistes jusqu’à au moins 1h00 du matin. Avec le soleil de minuit, plus de contrainte horaire pour pratiquer ses activités outdoor préférées.

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

un × 1 =