Bohan-sur-Semois – Monthermé

Destination : Europe » Belgique | Activité : Randonnée  | 


Récit de mon étape 8 (la dernière) de ma randonnée sur le GR16 en Belgique entre Bohan-sur-Semois - Monthermé
Posté le :


Carnet : GR 16 : Le sentier de la Semois
5
(5)

Etape 8 : Bohan-sur-Semois→Monthermé

  • 24 km
  • D+ : 959m
  • D- : 994m

Dernier petit-déjeuner en bord de Semois, départ à 6h30. Je quitte Bohan et passe rapidement la frontière avec la France. Pour ce dernier jour, je verrai peu la Semoy (écriture française).

Je traverse les villages de Les Hautes Rivières et Naux, passe la Semoy une dernière fois.

Aux Hautes Rivières, j’ai croisé le tracé de l’Ardenne Méga Trail, et je vais recroiser certains coureurs plusieurs fois dans la journée, leur parcours de 93km serpentant inlassablement dans le même secteur que la fin du GR 16.

Je galère quelques peu à me repérer avec le balisage, car le sentier reprend tantôt des promenades locales, tantôt d’anciennes marques blanches et rouges. Je me perds 4 fois sur la matinée, mais finis toujours par retrouver le balisage un peu plus loin.

Je passe près de très beaux sites d’escalades : la Roche aux Corpias, Roc Latour.
 

 Le sentier longe d’anciennes carrières, donnant des vues sur d’impressionnants toboggans de pierre.

En tout début d’après-midi, j’arrive sur les hauteurs de Monthermé, et découvre la ville en contrebas, enlacée par la boucle de la Meuse. A gauche, on devine la Semoy qui se jette dans cette rivière. Petite larme d’émotion pour mon premier GR ; je suis sensible 😉

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite au covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le top 10 de nos partenaires :

Le chemin serpente sur les crêtes, et offre une succession de panoramas sur la ville : la Roche à Sept-Heures, la Roche Longue, etc.

Je descends lentement vers la ville, en faisait attention à ne pas gêner les coureurs que je croise maintenant à contre-sens sur un sentier étroit et parfois escarpé.

J’atteins le Pont de France, fin officielle du GR 16, et début de la jonction avec le GR 12 (Amsterdam-Bruxelles-Paris). Mais je veux voir la Semoy une dernière fois, et continue jusqu’à son embouchure sur la Meuse. Je peux poser mon sac.

La Semois/Semoy se jette dans la Meuse, quelques mètres plus loin…

Merci aux bénévoles qui entretiennent si bien le balisage de cette belle randonnée !

Lien vers le site de l’ASBL Les Sentiers de Grande Randonnée pour le topoguide du GR 16.

Le GR 16 en résumé

Le GR 16 en résumé !

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 5

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

ManonQuiVagabonde
A propos de l'auteur

Plutôt campagne que montagne, j'aime avoir mon minimum vital d'une randonnée par week-end (20 à 25km).  ...



La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied
Share via
Copy link