Cabane Rincón de los Pinos – Puerto Arturo – Villa Lolog

Destination : Argentine » Amérique | Montagne : Andes | Activité : Randonnée  | 


Nous continuons toujours plus au sud. La forêt se fait moins dense, les beaux lacs nous accompagnent jusqu'au village de Villa Lolog.
Posté le :


Carnet : Traversée du parc national de Lanín
0
(0)

Jour 5 : Cabane Rincón de los Pinos – Puerto Arturo

  • Temps de marche : 8h45
  • Distance : 30km
  • Dénivelés : +750/-840m

Il fait 4°C dans la cabane, ça caille, nous aurions eu moins froid à dormir dans la tente ! Nous trainons un peu et attendons les rayons du soleil pour partir. Le sentier traverse un peu moins de forêt et un peu plus de prairie aujourd’hui. Et les quelques forêts que nous croisons sont brulées… Nous passons à deux reprises la rivière Auquinco à gué. Par cette météo, cela est toujours un moment agréable que de se rafraichir les pieds. A midi, nous faisons une bonne halte à la cabane d’Auquinco. Située au bord du lac Logog, elle est un peu plus grande, mais moins plaisante que celle de cette nuit. Par contre, le lac est quant à lui superbe, notamment avec son vieux ponton en bois qui permet de s’asseoir les pieds dans l’eau.

Notre petit topo s’arrête là, au beau milieu de nulle part… Etrange ! C’est juste indiqué qu’il faut rejoindre Puerto Arturo pour regagner la civilisation. Nous cherchons du coup le point de départ du sentier pour la suite, mais sans vrai résultat… Nous finissons par emprunter le chemin, sans grande conviction, qui est le plus visible et qui semble, au vu des traces, être le chemin que tout le monde suit. Nous commençons par longer le lac Lolog tout en se disant qu’il y a de fortes chances de tomber sur une impasse… Cela ne manque pas… Nous tournons en rond pendant plus d’une heure et demi, traversons quatre fois la même rivière à gué, passons dans des sous bois denses et sans chemin… Pour finalement retrouver le bon sentier à seulement deux kilomètres de la cabane ! Nous comprenons pourquoi notre topo n’indiquait pas la suite du chemin, l’auteur lui-même s’était perdu !

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alltricks (Boutique outdoor – Plus de 10 000 produits en  déstockage)
  • Alpinstore (Boutique outdoor – Jusqu’à -70% sur les produits en déstockage)
  • Cimalp (marque française outdoor – Braderie de printemps. Jusqu’à -70% jusqu’au 5 avril)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – Découvrez tous les bons plans)
  • I-Run : (Boutique outdoor – Découvrez les offres éphémères sur les montres connectées, les smartphones… et les offres déstockées ; Jusqu’à -20% de réduction avec le code MRB20 sur les nouveautés chaussures et textile jusqu’au 31 mars)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Snowleader (boutique outdoor – Découvrez tous les produits déstockés)
  • Trekkinn (boutique outdoor )

Il commence à se faire tard et nous avons encore une bonne trotte jusqu’à Puerto Arturo et sans lieu de bivouac possible d’ici là. Nous marchons d’un bon pas sur un itinéraire qui n’arrête pas de monter et de descendre… C’est finalement à la tombée de la nuit que nous plantons la tente au bord du lac, un peu plus loin que Puerto Arturo.

Jour 6 : Puerto Arturo – Villa Lolog

  • Temps de marche : 2h00
  • Distance : 9km
  • Dénivelés : +80/-75m

Ce matin, nous suivons la piste le long du lac jusqu’au village de Villa Lolog, où de là nous prenons un bus pour rejoindre San Martin de los Andes. Une ville un peu plus grande et moderne que celle de notre point de départ, Junín de los Andes.

 

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Simon Dubuis
A propos de l'auteur

Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de jeux préférés étant les montagnes et les zones désertiques, là où poussent le...



http://www.dubuis.net

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La vidéo du Moment : Le Cerro Chirripó, Costa Rica

Share via
Copy link